Les dernières actualités publiées

Décryptualité du 19 avril 2021 - Illectronisme, l'enjeu est social et politique

Écouter le décryptualité
(14minutes)

podcast OGG

Lutte contre l'illectronisme : le sénateur Ouzoulias insiste pour une formation volontariste du personnel enseignant aux logiciels libres

Dans le cadre de la proposition de loi relative à la lutte contre l’illectronisme et pour l’inclusion numérique, déposée par des sénateurs et sénatrices du groupe RDSE (Rassemblement démocratique et social européen), discutée en séance publique mercredi 14 avril au Sénat, le sénateur Pierre Ouzoulias a déposé un amendement dont l'objet était la formation du personnel enseignant et d'éducation aux logiciels libres et formats ouverts. Un amendement qui ne sera malheureusement pas voté, mais l'April salue et remercie le sénateur pour la constance de son engagement pour le logiciel libre.

Pierre Ouzoulias

L'amendement 40 du sénateur Ouzoulias proposait de compléter le deuxième alinéa de l'article 13 de la proposition de loi dont l'objet était d'ajouter aux missions des Instituts nationaux supérieurs du professorat et de l'éducation (Inspé)1, l'organisation de la « formation continue en matière numérique de tous les enseignants permettant une actualisation régulière de leurs capacités numériques ». L'amendement proposait d'ajouter « et de leurs connaissances des logiciels libres, des formats ouverts et des ressources éducatives gratuites ».

En défense de son amendement2, le sénateur Ouzoulias s'est habilement référé aux travaux de la commission d'enquête sénatoriale sur la souveraineté numérique — à laquelle il a participé et par laquelle l'April avait été auditionnée. Il pointe la rhétorique de représentants du gouvernement qui expliquaient le manque d'engagement vers le logiciel libre par la préférence des fonctionnaires pour des logiciels privateurs, notamment ceux de Microsoft. La solution ne doit-elle donc pas passer par une formation spécifique des fonctionnaires au logiciel libre afin, dans cette logique, « qu'ils orientent, de façon intelligente, les choix de l'administration » ?.

Argument qui fait d'autant plus sens que les logiciels libres permettent aux utilisatrices et utilisateurs d'activement contribuer à l'amélioration du logiciel, de le faire évoluer pour qu'il réponde au mieux à leurs besoins, plutôt que de devoir adapter leurs usages au fonctionnement d'un logiciel pensé par d'autres.

Dans la logique de son amendement de suppression de l'alinéa de l'article 13, qu'il considère comme relevant du domaine réglementaire, le rapporteur s'est opposé à l'amendement 40. Position partagée par le gouvernement. L'amendement du rapporteur ayant été adopté cela a fait « tomber » celui du sénateur Ouzoulias qui n'a donc pas été soumis au vote.

Si la proposition de loi est inscrite à l'ordre du jour de l'Assemblée nationale, les débats en commission et en séance publique seront de nouvelles occasions d'ouvrir le débat sur cette question essentielle de la formation du personnel enseignant et d'éducation et de l'ensemble des fonctionnaires, aux enjeux des logiciels libres et des formats ouverts.

Transcription des propos du sénateur Ouzoulias, réalisée par l'April :

Monsieur le Ministre, j’ai un peu de mal à trouver de la motivation dans ce désert de ruines ; il ne reste pas grand-chose de votre texte, d’ailleurs je me demande s’il est encore défendu, peut-être que les collègues du RDSE [Rassemblement démocratique et social européen] pourraient nous en dire quelques mots. J’ai l’impression que c’est plutôt le groupe du Parti socialiste qui le défend. Je vais quand même essayer de faire le boulot. Merci Monsieur le Président. Dans une mission d’information, une commission d’enquête sur le devoir de souveraineté numérique dont la présidence avait été confiée à monsieur Montaugé, le rapporteur était Gérard Longuet, il nous a été répondu par le gouvernement que le choix des logiciels se faisait en fonction de l’appétence des fonctionnaires pour des systèmes très professionnels et très coûteux, que c’est pour cette raison qu’ils se détournaient des logiciels libres. J’ai du mal à comprendre que si le ministère des Armées a acheté Microsoft c’est parce que les fonctionnaires lui demandaient, mais, si je comprends la logique de cette argumentation, ce que nous vous proposons c’est une formation spécifique au logiciel libre pour tous les fonctionnaires afin qu’ils orientent, de façon intelligente, les choix de l’administration, puisque d’après ce que j’ai compris de la réponse du gouvernement, vous preniez en compte d’abord et principalement les desiderata des fonctionnaires. C’est l’objectif de cet amendement. Je l’exprime avec un peu de dérision et je m’en excuse à cette heure tardive. Très sincèrement, je pense qu’offrir une formation sur les ressources en logiciel libre pour les fonctionnaires est aujourd’hui un élément déterminant pour nous réapproprier notre souveraineté numérique. Je pense que c’est quelque chose qui doit être tout à fait mis en avant.

Le nouveau t-shirt April « Le logiciel libre donne de la voix » disponible sur En Vente Libre

Un nouveau t-shirt de l'April est désormais disponible sur la boutique en ligne associative En Vente Libre.

Il s'agit du t-shirt « Le logiciel libre donne de la voix », inspire par l'un des projets phare de l'association : l'émission de radio Libre à vous !.

Venez découvrir le t-shirt sur En Vente Libre !

Image du t-shirt Le logiciel libre donne de la voix

#101 – L’accès aux documents administratifs - « Libre à vous ! » diffusée mardi 13 avril 2021 sur radio Cause Commune

Au programme de l'émission : l’accès aux documents administratifs avec Ma Dada ; chronique de Vincent Calame sur les empaqueteuses et empaqueteurs de logiciels libres pour les distributions ; chronique d'Antanak sur l'apprentissages par les jeunes et moins jeunes.

Décryptualité du 12 avril 2021 - Le blocage de sites internet à nouveau dans l'actualité

Écouter le décryptualité
(15minutes)

podcast OGG

Vendita forzata di hardware e software: quando esercitare un diritto diventa un'impresa, le regole vanno cambiate

Nel dicembre 2020, il "tribunale ordinario" di Monza, in Italia, ha confermato il diritto al rimborso del costo della licenza Microsoft Windows sul computer acquistato e ha condannato per procedimento abusivo Lenovo, che dovrà versare 20 000 euro di danni al richiedente, Luca Bonissi. Questa è una grande vittoria, dopo un coraggioso percorso legale da parte di un attivista del software libero e una palese dimostrazione della necessità di combattere con determinazione le pratiche di vendita forzata di hardware e software, e della necessità di cambiare le regole del gioco.

Libre en Fête 2021 : un bilan tout compte fait satisfaisant

L’édition 2021 du Libre en Fête vient de se terminer. Étant donné le contexte sanitaire tout à fait exceptionnel, le bilan est loin d'être mauvais : près de 70 événements, dont plusieurs accessibles en ligne, ont été référencés dans le cadre de cette initiative.

Image de remerciements

Décryptualité du 6 avril 2021 - Le non-respect de la GPL est une faute contractuelle

Écouter le décryptualité
(14minutes)

podcast OGG

Mars 2021 : bilan du groupe Transcriptions

Transcrire consiste à réaliser une version texte d'enregistrements audio et vidéo traitant du logiciel libre et des libertés numériques en général. La transcription facilite ainsi l'indexation, l'accessibilité et la réutilisation de ces contenus.

#100 - Au cœur de l'April et de l'émission - « Libre à vous ! » diffusée mardi 30 mars 2021 sur radio Cause Commune

Au programme de l'émission : « Au cœur de l'April et de Libre à vous ! ».

Décryptualité du 29 mars 2021 - Adieu à Yann Le Pollotec

Écouter le décryptualité
(15minutes)

podcast OGG

Revue de presse de l'April pour la semaine 12 de l'année 2021

Cette revue de presse sur Internet fait partie du travail de veille mené par l’April dans le cadre de son action de défense et de promotion du logiciel libre. Les positions exposées dans les articles sont celles de leurs auteurs et ne rejoignent pas forcément celles de l’April.

Retour de Richard Stallman au conseil d'administration de la Fondation pour le Logiciel Libre (FSF)

Dimanche 21 mars 2021, Richard Stallman, fondateur et ancien président de la Fondation pour le Logiciel Libre (FSF) a annoncé son retour au sein du conseil d'administration de la fondation.

#99 – Les femmes et l'informatique – Communication bienveillante – Données géographiques libres – « Libre à vous ! » diffusée mardi 23 mars 2021 sur radio Cause Commune

Au programme : Notre sujet principal portera sur les femmes et les métiers et communautés de l'informatique et du logiciel libre; la chronique « Partager est bon » de Véronique Bonnet sur la communication bienveillante et la chronique « Pépites libres » de Jean-Christophe Becquet sur les données géographiques libres.

Décryptualité du 22 mars 2021 - Incendie d'OVH, une illustration des risques de la concentration des infrastructures

Écouter le décryptualité
(15minutes)

podcast OGG

#98 – La playlist de Libre à vous ! – Un an après le confinement – Recours d’Interhop contre Doctolib – « Libre à vous ! » diffusée mardi 16 mars 2021 sur radio Cause Commune

Au programme de l'émission : La playslist de Libre à vous ! , la chronique « Jouons Collectif » de Vincent Calame sur l'anniversaire du confinement, un point sur le recours d'Interhop contre le partenariat entre l'État et Doctolib.

Décryptualité du 15 mars 2021 - Données de santé, entre vie privée et santé publique

Écouter le décryptualité
(15minutes)

podcast OGG

#97 - QGIS - Gendarmerie - La Boussole du Libre - « Libre à vous ! » diffusée mardi 9 mars 2021 sur radio Cause Commune

Au programme de l'émission : le système d’information géographique libre QGIS ; l'utilisation des logiciels libres par la gendarmerie nationale ; le projet de sensibilisation « La Boussole du Libre »

Décryptualité du 8 mars 2021 - Faire communauté fait décoller les projets libres

Écouter le décryptualité
(15minutes)

podcast OGG

Revue de presse de l'April pour la semaine 9 de l'année 2021

Cette revue de presse sur Internet fait partie du travail de veille mené par l’April dans le cadre de son action de défense et de promotion du logiciel libre. Les positions exposées dans les articles sont celles de leurs auteurs et ne rejoignent pas forcément celles de l’April.

Libre en Fête 2021 : découvrir les logiciels libres à l’arrivée du printemps

Initiée et coordonnée par l’April, l'initiative Libre en Fête revient pour la 20ème année consécutive. Pour accompagner l’arrivée du printemps, des événements de découverte des logiciels libres et de la culture libre en général sont proposés par plusieurs organisations en France autour du 20 mars. L'édition 2021 de Libre en Fête aura lieu du samedi 6 mars au dimanche 4 avril 2021.

Bannière du Libre en Fête 2021

Vente forcée matériel-logiciel : quand l'exercice d'un droit relève de l'exploit individuel, les règles doivent changer

En décembre 2020, le « tribunal ordinaire » de Monza, en Italie, a confirmé le droit de se faire rembourser le coût de la licence de Microsoft Windows sur l'ordinateur dont on a fait l'acquisition, et a condamné Lenovo à payer 20 000 € de dommages et intérêts au demandeur, Luca Bonissi, pour procédure abusive.

#96 - Solidaires Informatique - KPTN - Gouvernements et logiciels libres - « Libre à vous ! » diffusée mardi 2 mars 2021 sur radio Cause Commune

Au programme de l'émission : Solidaires informatique, le nouvel album de KPTN ; Flammes. La chronique Partager est bon, sur le thème des « Mesures à la portée des gouvernements pour promouvoir le logiciel libre ».

Décryptualité du 1er mars 2021 - La sécurité informatique mise à mal dans la santé

Écouter le décryptualité
(15minutes)

podcast OGG