Syndicate content
Mis à jour : il y a 23 heures 23 min

Appel à projet Libre pour la campagne de mécénat 2019 de Code Lutin

18 juin, 2019 - 16:02

Tous les ans, Code Lutin soutient financièrement le Libre au travers du mécénat. Pour la première fois en 2019, Code Lutin ouvre le processus de candidature.

Parmi les bénéficiaires du mécénat Code Lutin des années précédentes, nous pouvons citer Wikimédia France, la Quadrature du Net, OSM France, F-Droid, PostgreSQL France, l’outil de migration Flyway, ora2pg, la base de données H2, la forge logicielle Redmine…

Conformément à notre fonctionnement démocratique, le projet bénéficiaire est désigné par un vote 1 Personne = 1 Voix auquel tous les salariés peuvent participer. Nous utiliserons le mode de scrutin Condorcet via Pollen pour déterminer le projet qui suscite le plus d’approbation.

Cette année, nous avons décidé d’ouvrir les candidatures au public. Aussi, si vous avez un projet ou une organisation dont l’objet correspond aux thèmes listés ci-dessous, n’hésitez pas à candidater :

  • développer un logiciel ou une bibliothèque libre ou open-source ou travail de conception d’interface, traduction, documentation… ;
  • initiative en faveur du développement et de l’adoption de standards ouverts ;
  • initiative visant à lutter contre les brevets logiciels ou la surveillance de masse ;
  • initiative visant le développement d’un Internet neutre, indépendant et décentralisé ;
  • initiative visant à proposer des alternatives aux GAFAM ;
  • production de contenus multimédias distribués sous licences libres, reversés dans les communs ;
  • et d’une façon générale toute initiative visant à promouvoir la production, la culture Libre.

Vous pouvez aussi nous aider à relayer notre appel sur le fediverse (ou sur Twitter).

Code Lutin est une entreprise nantaise qui propose du conseil et du développement autour des technologies Java et JavaScript. Nous prévoyons de consacrer 1% de notre chiffre d’affaires au mécénat.

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Documentaire « Disparaître », suite de « Nothing to Hide », en crowdfunding (derniers jours)

18 juin, 2019 - 09:30

Après notre documentaire Nothing to Hide (CC By NC ND, 2017), souvent utilisé dans la scène du Libre pour animer des débats, nous travaillons à une suite, Disparaître, qui s’intéresse aux moyens de se protéger face aux différentes formes de surveillance sur Internet.

Le film et sa dramaturgie se structurent autour de l’histoire de plusieurs protagonistes, chacun ayant des profils et faisant face à des menaces en ligne différentes (modèles de menaces). D’un utilisateur occidental au risque faible, à des profils plus à risques (activistes, lanceurs d’alerte) en occident ou dans des pays autoritaires.

Pour poursuivre le tournage du film, nous avons lancé une campagne de finacement participatif (comme pour Nothing to Hide). La campagne touche à sa fin (vendredi) et nous sommes proches de notre cible. Si vous voulez en savoir plus sur le projet, voir la bande‐annonce et éventuellement nous soutenir, vous trouverez toutes les infos ici : https://www.kickstarter.com/projects/1587081065/disappear-the-documentary.

Merci,

Marc Meillassoux, pour l’équipe de Disparaître

P.-S. — Je me permets de poster une dépêche ici, comme cela me l’a été suggéré par plusieurs de vos membres !

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Un ASIC conçu intégralement avec des logiciels libres

16 juin, 2019 - 23:36

Un ASIC (application‐specific integrated circuit, en anglais) est un circuit intégré d’électronique numérique conçu pour une application spécifique et qui ne peut être modifié une fois produit. Un ASIC est à mettre en opposition avec le FPGA qui lui est un circuit intégré d’électronique numérique que l’on peut reconfigurer à l’infini.

Les FPGA sont très liés aux ASIC. En effet, la plupart des outils utilisés en FPGA pour la synthèse HDL, la preuve formelle, le placement routage ou l’analyse des timings sont les mêmes que ceux à destination des ASIC. Seules les bibliothèques et les configurations changent. La grosse différence (de taille) avec les FPGA c’est que l’ASIC n’est pas reconfigurable, et les « frais d’initialisation » sont très élevés. Les délais de production sont également très longs (on parle en trimestres voire en semestres de délais).

Avec de telles contraintes, on comprend pourquoi les développeurs ne se mouillent pas trop avec des logiciels exotiques et restent sur ceux qu’ils connaissent. Vu les tarifs de production, le coût des licences des logiciels est assez négligeable. Pourquoi « grenouiller » avec des outils libres dans ce cas ?

Toutes ces contraintes n’ont pas découragé Tim Edwards de se lancer intégralement avec des outils libres dans la conception et la fabrication d’un microcontrôleur.

C’est comme cela qu’est né le Raven, un microcontrôleur basé sur un cœur picoRV32 (conçu par Clifford Wolf) et réalisé principalement avec les outils qflow d’opencircuitdesign.com :

  • synthèse Verilog : yosys et ABC ;
  • analyse statique des timings : vesta ;
  • placement : graywolf ;
  • routage : qrouter ;
  • layout & DRC : magic ;
  • LVS : netgen ;
  • simulation Verilog : Icarus Verilog ;
  • cosimulation (pour les parties analogiques) : ngspice et Icarus ;
  • génération des masques : magic.

Grande surprise quand on se plonge dans ces outils libres : beaucoup sont très vieux. Les pages Web de ses outils sont encore codés en web95 avec des frames et autre fonds hideux datant de l’époque FrontPage. Pourtant à y regarder de plus près, ces outils semblent toujours activement maintenus. Mais alors pourquoi aucun fondeur FPGA ne les proposent dans leurs IDE ?

Une première série du microcontrôleur gravé en 180 nm a été produite en mai 2018. Le composant est désormais fonctionnel avec les caractéristiques suivantes :

  • cadencé à 100 MHz ;
  • 16 GPIO ;
  • 2 ADC ;
  • 1 DAC ;
  • 1 comparateur ;
  • alarme de température ;
  • oscillateur RC de 100 kHz ;
  • fonctions configurables pour les sorties GPIO ;
  • interruptions configurables sur les entrées GPIO ;

Il n’est pas possible d’acheter le composant pour se faire un montage chez soi pour le moment. En revanche, l’« IP » est disponible dans la bibliothèque du fondeur efabless et peut être utilisée comme base pour réaliser son propre composant selon les besoins.

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Émission « Libre à vous ! » du 11 juin 2019 — Podcasts et références

16 juin, 2019 - 11:54

La vingt‐neuvième émission « Libre à vous ! » de l’April a été diffusée sur la radio Cause Commune, mardi 11 juin 2019.

Nous avons commencé par la présentation d’un nouveau documentaire sur le logiciel libre intitulé LOL — Logiciel libre une affaire sérieuse, avec François Zaïdi, réalisateur. Nous avons enchaîné avec notre sujet principal qui portait sur OpenStreetMap, avec Noémie Lehuby, contributrice, secrétaire de l’association OpenStreetMap France et cofondatrice de Jungle Bus, Christian Quest, porte‐parole d’OpenStreetMap France, et Jean‐Christophe Becquet, animateur de l’initiative Dessine ta ville et formateur autour d’OpenStreetMap. Nous avons poursuivi par la chronique « Pépites libres » de Jean‐Christophe Becquet, qui a porté sur les films libres de la fondation Blender. Nous avons terminé par des annonces diverses.

La prochaine émission sera diffusée en direct sur la bande FM en Île‐de‐France (93,1 MHz) et sur le site Web de la radio mardi 18 juin 2019, de 15 h 30 à 17 h. Notre sujet principal portera sur le Collectif des Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires (CHATONS).

La radio Cause Commune dispose d’une messagerie sur laquelle vous pouvez laisser des messages (annonces, rires, poèmes, coups de gueule, vœux…) destinés à passer à l’antenne sur la radio. Le numéro à appeler est le +33 1 88 32 54 33.

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Agenda du Libre pour la semaine 25 de l’année 2019

15 juin, 2019 - 23:23

Calendrier Web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces 53 événements (France : 50, Québec : 2, Belgique : 1) est en seconde partie de dépêche.

Sommaire [FR Montpellier] Permanence Les logiciels libres, parlons-en - Le lundi 17 juin 2019 de 17h00 à 19h00.

Les logiciels libres parlons-en Ouvrons le dialogue sur l’ouverture des données Partageons nos expériences pour une meilleure répartition des connaissances.

Cette permanence vous permet de rencontrer le groupe Montpel’libre, ses activités, d’être orienté vers nos ateliers et permanences techniques et d’être accompagné pour une transition digitale progressive et adaptée vers les logiciels libres.

Proposition de programme

  • discussions autour de l’organisation d’événements
  • gestion des groupes de travail
  • propositions diverses
  • présentation de l’asso

Montpel’libre est un Groupe d’Utilisateurs GNU/Linux et Logiciels Libres qui promeut les logiciels libres, la culture libre et les biens communs.
Notre association se situe à la jonction des secteurs d’activités du numérique, des industries culturelles et créatives, de l’économie sociale et solidaire, du développement durable, de la recherche et formation ainsi que de l’éducation populaire et de l’éducation scientifique.
Elle s’adresse à l’informaticien comme au néophyte, au particulier comme au professionnel ou à l’étudiant et à un public de tout âge.

Montpel’libre exerce des activités multiples autour de six pôles

  1. PERMANENCES
  2. ATELIERS
  3. CONFÉRENCES / FORMATIONS / EXPERTISE
  4. ÉVÉNEMENTIEL
  5. TECHNIQUE / SÉCURITÉ
  6. PUBLICATION

Et de plusieurs communautés et groupes de travail.

Ces permanences sont suivies d’un Apéro refaire le monde convivial et partagé, de 18h30 à 21h30. Elles ont lieu au Faubourg marché, tous les vendredis de 17h00 à 19h00.
Permanences

  • vendredi 3 mai 2019 de 17h00 à 19h00
  • vendredi 10 mai 2019 de 17h00 à 19h00
  • vendredi 17 mai 2019 de 17h00 à 19h00
  • vendredi 24 mai 2019 de 17h00 à 19h00
  • vendredi 31 mai 2019 de 17h00 à 19h00

Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible.

Cet événement vous est proposé dans le cadre du partenariat qui lie Le Faubourg Marché et Montpel’libre.

Vendredis 3, 10, 17, 24 et 31 mai 2019 de 17h00 à 19h00 (tous les vendredis sauf fériés)
Le Faubourg - 15, rue du Faubourg de Nîmes, 34 000 Montpellier

[FR Lille] Projet d'hébergeur associatif CHATONS - Le lundi 17 juin 2019 de 19h00 à 22h00.

Vous connaissez certainement les services en ligne de l’association Framasoft, tous basés sur du Logiciel Libre, avec la promesse de respecter la vie privée des utilisateurs.

Vous connaissez peut-être aussi l’initiative du Collectif des Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires (chatons.org) qui a pour but de décentraliser ces services au lieu de tout concentrer chez Framasoft.

Vous savez peut-être qu’il n’y a pas encore d’hébergeur CHATONS dans le Nord… pour le moment

Quatre premières réunions ont permis de confirmer que nous étions nombreux à être motivés pour créer un hébergeur associatif local à Lille. À ces occasions nous avons défini ensemble les valeurs et motivations du projet, choisi le premier service à mettre en place, et entamé une organisation et des groupes de travail.

La prochaine rencontre aura lieu lundi à venir, elle permettra aux différents groupes de travail de faire un retour sur leurs avancées, et nous voterons pour le nom à adopter.

Nous vous donnons donc rendez-vous ce mercredi 17 juin à la Maison Régionale de l’Environnement et des Solidarités, 23 rue Gosselet à Lille.
Rejoignez-nous à 19h00 en salle Houblon, au premier étage.

Nous finirons sur un apéro en mode auberge espagnole, nous vous remercions par avance si vous avez la possibilité d'apporter de quoi grignoter et/ou se désaltérer.

Rejoignez-nous pour initier l’aventure Tout le monde est bienvenu, pas besoin de s’y connaître en informatique

[CA-QC Montréal] Rencontre mensuelle de la MULLM - Le lundi 17 juin 2019 de 14h00 à 17h30.

En ce mois de juin, la rencontre se déroulera le 17 de 14:00 à 17:30 au Rond-point café autogéré situé au 3213 Ontario est, Montréal. La MULLM et 3L organise cette rencontre pour tous les niveaux d’utilisateurs, mais surtout pour les débutants, par la présentation d’application libre de niveau débutant, on va vous en faire découvrir et viens nous montrer tes trouvailles.

Amener vos portables, téléphones intelligents, tablettes et votre bonne humeur et votre entregent. Venez jaser sur les logiciels libres, nous montrer vos découvertes, poser vos questions poliment

[FR Paris] Atelier Hebdomadaire de Contribution au Libre - Le mardi 18 juin 2019 de 10h00 à 19h00.

Une journée de co-travail sur le thème de la contribution au logiciel libre.

Chacun vient avec son sujet individuel avec l'intention d'y travailler aux côtés d'autres contributrices/teurs.

Le prix d'entrée est de 25 euros pour la journée (tarif Narma).

[FR Rennes] Picnic - "Espace" commun pour le libre - Le mardi 18 juin 2019 de 12h00 à 14h30.

Temps de rencontre ouverte, sur la question commune d'un "espace" pour les projets Communs et Libres à Rennes. L'intention est décrite dans ce billet https://blog.tchack.xyz/un-espace-commun-pour-le-libre-rennais.html

Ça parlera historique, points de vue et… pistes d'action La documentation de tout ça est en cours sur le wiki de Gulliver.

Vous êtes donc tou·tes bienvenu·es pour participer à la discussion, qui se veut la plus ouverte possible à ce stade.

NB Cette question sera aussi abordée à Rennes le 11/06 soir et le 26/06 au choix
(sondage en cours sur http://gulliver.eu.org/projets:espace-commun-rennes#rencontres_picnics)

[FR Paris] Émission Libre à vous » - Le mardi 18 juin 2019 de 15h30 à 17h00.

L'émission Libre à vous de l'April est diffusée chaque mardi de 15 h 30 à 17 h sur radio Cause Commune sur la bande FM en région parisienne (93.1) et sur le site web de la radio. Et l'émission est rediffusée le soir même de 21 h à 22 h 30. Le podcast est disponible rapidement après la diffusion de l'émission.

Les ambitions de l'émission Libre à vous

La radio Cause commune a commencé à émettre fin 2017 sur la bande FM en région parisienne (93.1) et sur Internet.

Sur le site de la radio on lit Radio associative et citoyenne, les missions de Cause Commune sont de fédérer toutes les initiatives autour du partage et de l’échange de savoirs, de cultures et de techniques.

Nous avons alors proposé de tenir une émission April intitulée Libre à Vous d'explications et d'échanges concernant les dossiers politiques et juridiques que l'association traite et les actions qu'elle mène.

Une partie de l'émission est également consacrée aux actualités et actions de type sensibilisation.

L'émission Libre à vous est principalement animée par l'équipe salariée de l'April mais aussi par des membres bénévoles de l'association et des personnes invitées.

Donner à chacun et chacune, de manière simple et accessible, les clefs pour comprendre les enjeux mais aussi proposer des moyens d'action, tel est l'objectif de cette émission mensuelle, qui est diffusée en direct chaque mardi du mois de 15 h 30 à 17 h. Et rediffusée le soir même de 21 h à 22 h 30.

L'émission dispose d'un flux RSS compatible avec la baladodiffusion ainsi qu'un salon dédié sur le webchat de la radio.

[FR Montpellier] Atel’libre Inclusion Numérique - Le mardi 18 juin 2019 de 16h30 à 18h00.

Nous initions et formons aux outils et usages numériques tous les publics qui s’en sentent éloignés, voire exclus.

Dans les années à venir le tout numérique va s’accélérer dans nos démarches quotidiennes accès aux soins, à l’emploi, à l’énergie, aux services bancaires, caisses de retraite, loisirs, etc.
Une grande partie de la population n’a pas jugé utile ou eut l’opportunité d’utiliser des outils numériques, ordinateurs fixes, portables, les smartphones ou les tablettes.

Nous considérons que l’inclusion numérique est fondamentale pour réduire la fracture
numérique, encore bien réelle, entre les générations et réduire les inégalités sociales, culturelles, d’accès à l’emploi.
Dans un monde ultra-connecté avoir des connaissances numériques de base est devenu indispensable quelle que soit son âge.

Nous animons avec bienveillance des ateliers collectifs d’initiation et de pratique des logiciels et des outils numériques libres, en fonction de la demande des utilisateurs.

Les thématiques que nous vous proposerons cette année

  • Hygiène informatique
  • Les bons usages sur l’Internet
  • Ranger et m’organiser
  • Entretenir son ordinateur
  • Utiliser une clé USB, un disque dur externe
  • Insérer une image
  • Mettre en page un courrier
  • Créer un tableau simple
  • Débuter sur la mise en forme
  • Progresser sur la mise en forme de textes
  • Classer ses recherches
  • Protéger son identité sur l’Internet
  • Tchatter avec une webcam
  • Utiliser les services administratifs en ligne
  • Débuter sur Internet et la messagerie
  • Le podcasting
  • Transférer et enregistrer sa musique
  • Remplir sa déclaration d’impôts
  • Faire des rencontres
  • Stockez ses données en ligne
  • Vendre, acheter, donner ses objets
  • Préparer ses vacances
  • Débuter sur la messagerie
  • Découvrir les réseaux sociaux
  • Faire des économies grâce à Internet
  • Utiliser les sites / applications pour communiquer
  • Débuter avec son téléphone portable
  • Transférer les photos de son téléphone
  • Utiliser les applications de sa tablette, son téléphone
  • Débuter sur sa tablette, son téléphone
  • Transférer et classer ses photos
  • Créer son livre photo
  • Réaliser un diaporama de photos
  • Le photomontage

Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible.

Cet événement vous est proposé dans le cadre du partenariat qui lie la Mpt Albert Camus de Montpellier et Montpel’libre.

Mardis 4, 11, 18 et 25 juin 2019 de 16h30 à 18h00
Mpt Albert Camus - 118, allée Maurice Bonafos 34 070 Montpellier

[FR Tours] Permanence ADeTI - Le mardi 18 juin 2019 de 18h30 à 20h30.

La permanence d'ADeTI est un moment d'accueil avec des bénévoles pour apprendre à utiliser un ordinateur sous GNU/Linux (Ubuntu, Linux Mint, Debian…)  mais aussi

  • réparer les problèmes de logiciels sur son ordinateur
  • prendre des conseils pour choisir des logiciels alternatifs
  • différencier les logiciels libres utilisables pour répondre aux besoins
  • préserver et réfléchir sur ses usages (vie privée, éthique…)

Mais c'est aussi un moment consacré pour

  • partager des connaissances et échanger des savoirs
  • maîtriser les formats ouverts et la pérennité de ses documents
  • Confidentialité, intégrité et disponibilité des systèmes d'information
  • Diversité des alternatives
  • Indépendance

Nous accueillons également des membres de l'association Touraine Data Network qui peuvent répondre aux questions concernant les réseaux connexion à Internet, alternatives aux "Box" et aux opérateurs commerciaux.

[FR Paris] tuppervim - Le mardi 18 juin 2019 de 19h00 à 22h00.

Le tuppervim est un évènement mensuel organisé dans les locaux de Mozilla.

Il a lieu un mardi du mois (généralement le premier).

Le texte suivant a été honteusement copié du site http://tuppervim.org

Qui

On y parle de Vimavec des gens intéressés par le partage des connaissances sur Vim ou d’autres outils dans le même esprit ligne de commande, ergonomie…

  • Les Vimistes avancés et autres gourous de la ligne de commande sont bien évidemment les rock-stars de ces soirées
  • Les utilisateurs d’Emacs, Geany, SublimeText, Atom… sont bienvenus en tant que Mécréants ou pour profiter des sessions Défonceuse (V. plus bas).
  • Les néophytes curieux peuvent venir découvrir Vim, ses possibilités et nos bonnes pratiques / tuyaux pour progresser. Attention bien faire le vimtutor au préalable, pour profiter au mieux de l’atelier.

Il y a des Mozilliens, contributeurs et employés, mais pas seulement. Que vous soyez un noob ou un nerd, nous vous garantissons un accueil amical et respectueux de votre intégrité physique seuls les canards ne peuvent bénéficier de cette garantie contractuelle.

Pourquoi

  • Partager des astuces sur Vim ou des outils du même acabit (enlarge your productivity);
  • passer un bon moment entre nerds, l’apéro faisant partie intégrante du concept.

Comment

L’idée est de rester informel et spontané, le but étant (idéalement) que chacun reparte avec deux ou trois astuces qu’il pourra mettre en œuvre dans le mois qui suit. Il faut savoir se limiter partager 50 astuces dans la même soirée, c’est la garantie que personne n’en retiendra aucune. Voilà quelques thèmes récurrents…

la config
    Petit tour de table où chacun présente une à trois lignes de son ~/.vimrc.

le 6 trous
    Une session de VimGolf permet de démarrer la soirée sur des astuces relativement basiques — genre 3 min par trou, 6 trous max. Le meilleur vimgolfeur présente sa solution sur l’écran.

le greffon
    Un volontaire chaque mois pour présenter un greffon Vim, aider à son installation par les plus crétins d’entre nous et montrer à quoi ça lui sert dans son workflow courant.

la défonceuse
    Le truc qui défonce de l’ours par pack de six. L’astuce qui roxxe dans le terminal, dans bash ou zsh. L’outil en ligne de commande qui arrache le stérilet de sa tante (ranger, mutt, dwm…). L’application qui enlarge la productivity comme jamais. Au choix.

le mécréant
    À chaque session on peut accueillir un utilisateur d’un autre éditeur, pour qu’il nous présente une ou deux (pas dix) fonctionnalités qui défoncent dans son éditeur. De là

  • si la fonctionnalité est naze, on se moque vigoureusement et si on arrive à convaincre le mécréant de la supériorité de Vim, on boit des canons (plein) ;
  • si la fonctionnalité est classe, on cherche à avoir la même dans Vim (config et/ou greffon) ; si on n’y parvient pas, on brûle le mécréant.

Cool je viens

Pour des modalités d'organisation nous vous conseillons de vous inscrire sur le pad suivant https://mensuel.framapad.org/p/tuppervim-paris-1906

Vous pouvez également vous inscrire à la mailing list http://mozfr.org/mailman/listinfo/tuppervim dont les archives sont disponibles ici

Le site officiel tuppervim.org

Et encore rejoindre le canal irc #tupperVim sur irc.mozilla.org

[BE Liège] La bataille du Libre - Le mercredi 19 juin 2019 de 07h00 à 23h00.

Projection organisée par le Ciné club Économie durable de Liège LeanSquare Coworking

Note du modérateur le film est annoncé sur un réseau social à 18h30 à l'adresse.

[FR Strasbourg] Journées Perl, guix et guile 2019 - Du mercredi 19 juin 2019 à 09h00 au samedi 22 juin 2019 à 18h00.

Acte 15 trois langages, trois communautés, une hackfest, une conférence

participer

vous avez un projet écrit en (ou relatif à) perl, perl6 ou guile l'envie d'apprendre ou d'utiliser l'un d'entre eux nous aussi… Nous nous chargeons de l'orga et de la logistique, vous venez coder, apprendre, transmettre.

  • les conférences auront lieu dans l'atrium de l'université les 21 et 22 juin.
  • les workshops et les hackathons sont possibles du 19 au 22 juin.
  • toutes les activités sont gratuites et libres d'accès (pour faciliter l'organisation, merci de faire connaitre votre intension de participer)

organiser un workshop, un hackathon (entre le 19 et le 22 juin)

  • inscrivez-vous
  • rendez-vous sur la page wiki "projets", décrivez votre évenement, ce dont vous avez besoin, les dates, l'audience, une personne référente
  • faites la communication nécessaire auprès de votre communauté

participer à la conférence en tant qu'auditeur ou orateur

  • inscrivez-vous sur le site
  • faites des propositions d'intervention
  • créez votre emploi du temps en sélectionnant les conférences auxquels vous assistez

Événements annoncés

  • conférence "un internet résilient ce qu'il nous faut sauver et comment" (et table ronde)
  • hackathon DNSManager (passage à Dancer2, implémentation de la délégation des sous-domaines)
  • hackathon Sympa (let's run on openBSD, openhttpd and opensmtpd)
  • hackathon Act (PSGI anyone)
  • LemonLDAP:NG (workshop)

  • Atrium de l'université de Strasbourg, 14 rue René Descartes, Strasbourg, Grand Est, France

  • https://journeesperl.fr

  • perl, programmation, hackathon, conférence, guile, guix, cpan, perl6, communauté

[FR Le Mans] Permanence du mercredi après-midi - Le mercredi 19 juin 2019 de 12h00 à 17h00.

Entrée Libre, tout public                                                                                                                                    .

Présentation, initiation et maintenance des logiciels libres.

Remplacement  de Windows par GNU/Linux et formation gratuite.

Venez nombreux

Entrée Libre, tout public.

[FR Marseille] Ateliers numériques pour enfants - Le mercredi 19 juin 2019 de 13h30 à 17h30.

Ateliers d'éducation numérique pour enfants et jeunes de 5 à 15 ans, 100 logiciels libres, tous les mercredis après-midi en période scolaire.

C'est de 13 h 30 à 17 h 30 dans les locaux de Mille Babords au 61 rue Consolat.

Plus d'informations, tarifs et inscription sur http://revlibre.org.

[FR Vandœuvre-lès-Nancy] Rédiger de la documentation avec un wiki - Le mercredi 19 juin 2019 de 15h00 à 17h00.

Vous connaissez sans doute l’encyclopédie Wikipédia Peut-être avez-vous trouvé des informations intéressantes sur d’autres Wiki Savez-vous que vous pouvez y apporter vos connaissances ou corriger des erreurs C’est justement le but d’un Wiki, la participation collaborative Cet atelier vous propose de comprendre globalement comment fonctionnent les Wikis, vous permettant de partager votre savoir

Horaires

Les animations débutent à 15 h pour se terminer vers 17 h, la salle multimédia FCCL ouvre ses portes à partir de 14 h ces jours-là.

Inscription gratuite aux animations

La participation aux animations repose sur un système d’inscriptions préalables qui permet de répondre de façon plus ciblée aux attentes des usagers et de les associer au projet.

L'inscription obligatoire au plus tard 30 min avant l’atelier via les contacts proposés ci-dessous ou en vous présentant dès 14 h dans la salle multimédia FCCL.

[FR Beauvais] Atelier hebdomadaire de partage de connaissances autour des logiciels libres - Le mercredi 19 juin 2019 de 18h00 à 20h00.

Chaque mercredi soir, l'association propose une rencontre pour partager des connaissances, des savoir-faire, des questions autour de l'utilisation des logiciels libres, que ce soit à propos du système d'exploitation Linux, des applications libres ou des services en ligne libres.
C'est l'occasion aussi de mettre en avant l'action des associations fédératrices telles que l'April ou Framasoft, dont nous sommes adhérents et dont nous soutenons les initiatives avec grande reconnaissance.

[FR Villeurbanne] Mercredi 3.0 - Musique Libre pour une culture libre - Le mercredi 19 juin 2019 de 18h00 à 22h00.

Rediscutons ensemble de la place de l’artiste dans nos communautés et sociétés. Comment faire face au monopole de la culture avec les licences libres

Le monde du spectacle, la marchandisation et l’accaparation de la culture par les géants du secteur est un fait. La circulation libre des contenus partout sur le globe via l’internet, a multiplié les lois et comportement liberticide des gouvernements et des entreprises.

La culture est ce qui soude les groupes et les personnes, c’est de l’ordre du commun. Aujourd’hui il est possible de créer et partager ses œuvres sans se plier au marché de la culture.

Venez participer à la rencontre mercredi 3.0 le 19 Juin 2019 au CCO-La Rayonne et réapproprions-nous la culture libre et émancipatrice, changeons de regard sur l’art.

Au programme
Ouverture à 20h00 avec l’association Musique Libre : un temps d’échange pour tous les acteurs de la culture, venez découvrir les licences Creative Commons et outillez-vous afin de mieux contribuer au commun.
Jam Session à partir de 20h30 Enregistrement et création en live avec des logiciels libres.

En permanence
18h00 – Tables rondes autour de la culture et l’artiste la place de l’artiste, le rituel et la place de la musique dans la société d’hier et d’aujourd’hui.
18h00 – Atelier soudé pour se réapproprier le matériel, venez réparer et booster vos platines, enceintes, jacks, guitares électriques et machines
18h00 – L’équipe incontournable des rencontres des communautés libres, Illyse seront parmi nous pour vous éclairer sur l’internet neutre.

Entrée libre

Ces rendez-vous populaires sont l’occasion de découvrir la culture numérique mais aussi de soulever les questions de société, d’apprendre et d’explorer l’ensemble des pratiques autonomisantes et collaboratives. Venez partager vos idées et vos envies avec une communauté de passionnés pour construire le numérique de demain. Pour plus d’info https://www.cco-villeurbanne.org/la-saison/mercredi-3-0/

Les inscriptions https://framaforms.org/inscriptions-mercredi-30-1545385795

Les podcasts publiés sur peertube https://peertube.mastodon.host/video-channels/mercredi_3_0/videos

Hackelier sur mastodon https://m.g3l.org/@hackelier_mobile

Entrée libre

[FR Montpellier] Atel'libre Bricolotech Open-Bidouille - Le mercredi 19 juin 2019 de 18h30 à 20h00.

Atel’libre spécial enfants

  • Thymio : robot éducatif open source
  • Ozobot : le petit robot intelligent
  • Scratch : créez des histoires, des jeux et des animations.

Thymio a été créé à l’école polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) en collaboration avec l’école cantonale d’art de Lausanne (ECAL) en 2011. Le projet Thymio a pour objectif de rendre la découverte de l’informatique et de la technologie accessible à un large public en particulier les enfants.

Ozobot élargissez l’horizon de vos enfants avec Ozobot, le petit robot intelligent.
Tout est possible, votre enfant crée tout un monde d’aventure en jouant et programmant Ozobot.
Imaginez un jouet éducatif qui ouvre les porte de la programmation informatique, des sciences et de la robotique

Scratch est un langage de programmation graphique manipulable et exécutable par le logiciel de même nom à vocation éducative. Ainsi, Scratch est à la fois un environnement de développement et un moteur d’exécution du langage Scratch mais aussi un site web.

Possibilités d’ouvrir d’autres atel’libres Minetest, Warmux, Hedgewars, Godot… sur demandes.

Atelier 1 Fabriquer sa miniville connectée - Smart City (semaines impaires)
Atelier 2 Créer soi-même son PC Grappe de bureau - Desktop Cluster (semaines paires)

GRAPPE DE BUREAU - DESKTOP CLUSTER
Ce projet consiste à créer un cluster à partir de dev board. Rien de nouveau, c’est vrai, encore que… La nouveauté est dans l’utilisation. Nous allons partir de matériel et logiciels entièrement libres afin de créer un PC entièrement libre.

Définition du projet
L’idée est de dénicher un PC entièrement libre. Peu importe la puissance de l’engin, il faut qu’il soit libre, c’est-à-dire qu’il n’ait aucun secret. Qu’aucun binaire ne soit indispensable à son fonctionnement, pas d’IME, pas d’AMT, pas de BIOS complexe et fermé. Un PC simple qui permet de naviguer sur le web, faire des travaux multimédia, interfacer avec des périphériques externes et autres composants type microcontrôleurs par exemple. Avec un peu de puissance de calcul pour la compilation. Si nous ne voulons pas de binaire, il nous faut de la puissance nécessaire pour compiler les sources.

Il existe des boards de dev plus ou moins chères et plus ou moins libres en assemblant ces dernières nous pourrons ainsi obtenir mon PC suffisamment puissant et entièrement libre.

Comment faire :
Quel matériel nous pouvons utiliser :

  1. L’Orange Pi PC (v1) semble un bon candidat pour du lowcost
  2. La libre computer board, avec 1GB ou 2GB de ram
  3. L’humming board, parfait pour ceux qui ont les moyens, la board est libre sans bidouille.

MINIVILLE CONNECTÉE - SMART CITY
L’idée est de produire une miniville interactive. Ce qui nous intéresse ici c’est surtout la route et la circulation, mais avoir des maisons et commerces en plus peut être sympa. Ce projet implique de la conception 2D/3D, de l’électronique, de l’urbanisme et de la programmation. La réalisation devra être accessible à des enfants, contenir peu d’intelligence au début et évoluer de manière interactive. Les éléments qui composent la ville devront être interdépendants mais capable d’entrer en interaction et interchangeable.

Définition du projet
Que peut-on apprendre avec ce projet

  • Fonctionnement et utilisation des composants de bases résistance, led, transistor, condensateur
  • Conception et miniaturisation via circuits intégré ou mini micro contrôleurs
  • Montages électroniques de base branchement d’un moteur, d’un servomoteur, leds, capteurs
  • Se documenter en lisant les spécifications du matériel ou en s’inspirant de montage existant
  • Impressions de circuit imprimé, de décor, de châssis de voiture, de structure de bâtiment à l’aide d’une CNC.

    • Impressions complémentaires de la CNC via une imprimante 3D
    • Réflexion autour de la conception des éléments de base (voiture, route, signalisation)
    • Gestion de l’énergie, comment alimenter les feux, les voitures.
    • Comment gérer la synchronisation des feux
    • Comment gérer les interactions entre les voitures
    • Comment fixer les feux à la route. Je rappelle que la route est éphémère. C’est une feuille de papier avec des lignes au marqueur.
    • Comment associer les plaques de routes (Cela dépend beaucoup de la gestion de l’énergie et de la synchronisation)
  • Programmation de microcontrôleurs.

  • Recyclage de matériel existant avec une reprogrammation de microcontrôleurs ou des assemblages de relais, optocoupleur, etc.

Comment faire :
Le projet se présente sous une forme itérative, afin d’avoir rapidement quelque chose qui fonctionne à chaque itération. C’est pour cela que nous vous donnerons une piste pour commencer, mais rien ne sera imposé

  • Feux tricolores de signalisation
  • Comportement des feux tricolores
  • Ajout de feux piétons
  • Gestion d’interruption

POURQUOI LES LOGICIELS LIBRES :
Pourquoi vouloir avec les sources et le logiciel libre Pour

  1. Refuser l’obsolescence programmée
  2. Pouvoir mettre fin au chantage lié aux données personnelles
  3. Être capable de s’assurer que les matériels et les logiciels que nous utilisons font bien ce qu’ils sont censés faire.
  4. Réduire la fracture technologique en permettant à chacun de s’intéresser au fonctionnement de ce qui inonde notre quotidien.
  5. Faciliter l’amélioration continue, chacun peut apporter selon son envie, son internet, ses possibilités.

Les places à cet atelier sont limitées, il est donc préférable de s’inscrire avant.
Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible.

Mercredis 5, 12, 19 et 26 juin 2019 de 18h30 à 20h00 (tous les mercredis)
DoTank au 2, rue du Pavillon, 34 000 Montpellier

[FR Grenoble] Session Hack du Mercredi - Le mercredi 19 juin 2019 de 19h00 à 23h00.

Séance du mercredi soir au LOGal

C'est ouvert à tout le monde, vous êtes les bienvenu.e.s

N'hésitez pas à passer nous voir pour rencontrer nos membres, découvrir leurs projets ou participer

[FR Carnac] SGEG - Le mercredi 19 juin 2019 de 19h00 à 22h00.

Le SGEG (Sansten GNU Easy Group) vous invite tous les 3 mercredi de chaque mois au SGEG Meeting pour discuter de Logiciel Libre, boire un verre, manger un morceau et surtout se rencontrer

Ce mois-ci, rendez-vous à Ty Gwelig à Carnac à partir de 19h00.

Du covoiturage est organisé au départ de Vannes, Auray… N'hésitez-pas à poster un courriel sur la liste de discussion. Tous les utilisateurs de Logiciel Libre sont les bienvenus (*BSD, Hurd, GNU/Linux, etc.) ainsi que toutes les associations, les utilisat[eur|trice]s même les non averti⋅e⋅s.

(Prévoir une participation culinaire, nous sommes dans un restaurant.)

Attention, il faut s'inscrire tous les mois Afin d'évaluer le nombre de personnes qui viendront.

[FR Digne-les-Bains] Soirée Linux Alpes - Le mercredi 19 juin 2019 de 20h00 à 23h59.

Linux Alpes vous donne rendez-vous mercredi 19 juin 2019 à Digne-les-Bains.

Nous présenterons quelques outils utiles avant de partir en vacances prendre, retoucher et organiser ses photos sur son ordinateur ou son smartphone, contribuer au concours photo de septembre WikiLovesMonuments, préparer son application de cartographie / GPS mobile Osmand+, télécharger les podcasts de l’émission Libre à Vous pour les écouter en voiture ou ailleurs …

N’hésitez pas à prendre la parole et à intervenir si vous souhaitez présenter un logiciel libre, une manipulation sous GNU/Linux…

Nous tenterons également de répondre aux questions que vous pouvez avoir sur vos distributions GNU/Linux ou vos applications libres sur smartphone.

Entrée libre et gratuite.

[CA-QC Montréal] Soirée Wiki cinéma - Le mercredi 19 juin 2019 de 18h00 à 21h00.

La Cinémathèque québécoise, le Café des savoirs libres et Wikimedia Canada vous invitent à un atelier contributif le mercredi 19 juin 2019 de 18h à 21h.

Une formation à Wikipédia, Wikimedia Commons et Wikidata sera fournie sur place et nous pourrons vous accompagner dans votre contribution à ces projets.

Ces soirées se veulent conviviales et stimulantes, tout le monde est bienvenu Que vous soyez simplement curieux d'en savoir plus sur les projets Wikimédia ou sur le cinéma d'animation, que vous soyez débutant ou contributeur averti, professionnel, étudiant ou amateur, passionné ou non de cinéma… nous répondons à vos questions

Cette activité est gratuite et se déroulera à la Médiathèque Guy-L.-Coté, au sein de la Cinémathèque québécoise. Quelques ordinateurs seront disponibles, mais il est conseillé d'apporter le vôtre.

[FR Paris] Comment déployer Kubernetes sur du Cloud public ou privé - Le jeudi 20 juin 2019 de 08h30 à 11h30.

Vous souhaitez automatiser le déploiement, la montée en charge et la gestion de vos applications conteneurisées sur des clusters Kubernetes est actuellement la solution d’orchestrateur de conteneurs la plus populaire du marché.

alter way vous convie le 20  juin à un petit-déjeuner Kubernetes au The fashion Loft à Paris.

Kevin Lefevre et Romain Guichard, Consultants OpenStack/Kubernetes,  interviendront pour vous montrer comment déployer Kubernetes.

Le programme détaillé

  • 08h30 – 09h00 accueil des participants autour d’un petit-déjeuner
  • 09h00 – 11h00

    • Introduction, présentation d’alter way avec focus sur les activités de Cloud Consulting par Pierre Freund, Directeur d’alter way Cloud Consulting
    • Déployer, adapter et customiser un cluster Kubernetes sur un cloud privé OpenStack par Romain Guichard, Consultant OpenStack/Kubernetes
    • Déployer Kubernetes sur AWS Best practices et infrastructure as code avec Amazon EKS par Kevin Lefevre, Consultant OpenStack/Kubernetes
  • 11h00 – 11h30 Questions/réponses

Inscription obligatoire ici – Places limitées, réservées aux professionnels IT, soumises à validation.

Kevin Lefevre, Romain Guichard et notre équipe Cloud Consulting seront là pour échanger avec vous Venez nombreux

Certifiés sur Kubernetes, les consultants d’alter way vous accompagnent également dans vos projets de conteneurisation sur l’orchestrateur de containers Kubernetes:

[FR Strasbourg] Rencontre Communautaire LemonLDAP:NG - Le jeudi 20 juin 2019 de 09h30 à 17h00.

Dans le cadre des journées Perl se tiendra la première rencontre communautaire autour du logiciel LemonLDAP:NG.

LemonLDAP:NG est un logiciel de WebSSO, contrôle d'accès et fédération d'identité écrit en Perl.

Les objectifs de cette journée sont les suivants

  • Réunir les membres de la communauté (utilisateurs, développeurs, intégrateurs)
  • Echanger sur les fonctionnalités du logiciel, sa documentation, son organisation
  • Participer à des ateliers techniques (fonctionnalités avancées, création de plugins…)
  • Contribuer (patches, documentation…)

L'entrée est libre, mais il est préférable de vous inscrire a l'événement global (Journées Perl) pour signaler votre présence.

[FR Marseille] Écrire pour les droits/Marseille/bienvenue - Du jeudi 20 juin 2019 à 12h00 au dimanche 23 juin 2019 à 13h00.

Ecrire pour les droits/Marseille/bienvenue a pour ambition de donner un meilleur accès aux droits humains, dans différentes langues, au travers de la plus grande encyclopédie du monde Wikipédia tout en focalisant sur les langues minoritaires et le fossé des langues en rapport avec les droits humains sur Wikipedia (édit-a-thon, translat-a-thon, initiation - formation à la contribution Wikipédia, présence interpellation et communication lors d'événements liés).

A Tunis, les participants ont travaillé sur la question LGBTQI+ dans la région MENA en 14 langues avec plus de cent articles crée, nous déclinons le projet à Marseille pour aborder les droits des réfugiés, demandeurs d'asile et autres problématiques liées aux migrations.

Ce projet est intégré officiellement au programme de la journée mondiale du réfugié de l'ONU organisé à Marseille à la friche de la belle de mai, [[1]] ainsi qu'aux événements organisés par le forum des habitants autour du "Sommet des deux rives" de la Méditerranée 2019 (le 23 juin), Write for the Rights est consacré aux droits humains des minorités.

Plus d'informations page projet sur WP

(le 20 café de la Friche, le 21 centre social bassin de Séon), suite, chez lieux multiples

[FR Rezé] Groupes d’Entraide Mutuelle - Le jeudi 20 juin 2019 de 16h00 à 18h00.

Accompagnement informatique

Groupes d’Entraide Mutuelle

Comment passer son ordinateur sous Linux Comment installer son imprimante sous Linux Comment retrouver ses usages sur logiciels libres Comment fonctionne un ordinateur Comment entretenir soi-même son ordinateur
Venez poser vos questions lors du GEM hebdomadaire Les adhérent-e-s et l’équipe de Nâga répondent aux questions de chacun-e sur le matériel, Linux et les Logiciels Libres.

 *Tarif
*

  • GEM pour 3 mois 20
  • GEM pour 1 an 50 ou gratuit pour les personnes ayant adhéré à l'association avec l’acquisition d’un ordinateur.

*Horaire
*

[FR Lyon] Le jeudi c'est Wiki Summer is coming - Le jeudi 20 juin 2019 de 17h00 à 19h00.

Après une formidable saison épique en rebondissements, venez assister à un medley de nos ateliers Wikipédia 2018-2019.

Pour ce dernier atelier Wikipédia de l'année, venez revivre les meilleurs moments de la saison 2018-2019 avec le Wiktionnaire, Wikipédia, Wiki Commons sur le rock à Lyon, les Lyonnaises célèbres d'hier et aujourd'hui, les journaux de tranchées de 1914-18, les jeux vidéo…

En compagnie du collectif de Wikipédiens lyonnais et des bibliothécaires de Lyon, venez partager le trône de la culture pop et savante.

inscription gratuite en ligne (bouton je m'inscris en bas de cette page) ou par téléphone au 04 78 62 19 79

[FR Bordeaux] Jeudi Giroll - Le jeudi 20 juin 2019 de 18h30 à 20h30.

Les membres du collectif Giroll, GIROnde Logiciels Libres, se retrouvent une fois par semaine, pour partager leurs  savoir-faire et expériences autour des logiciels libres.

Le collectif réalise aussi une webradio mensuelle, tous les seconds jeudis du mois, à retrouver en direct sur le site de Giroll.

Ces rencontres sont ouvertes à tous.

[FR Montpellier] Aprilapéro - Le jeudi 20 juin 2019 de 18h45 à 19h30.

Un apéro April consiste à se réunir physiquement afin de se rencontrer, de faire plus ample connaissance, d’échanger, de partager un verre et de quoi manger mais aussi de discuter sur l’actualité et les actions de l’April.

Un apéro April est ouvert à toute personne qui souhaite venir, membre de l’April ou pas. N’hésitez pas à venir nous rencontrer.

Régulièrement Montpel’libre relaie et soutient les actions de L’April. De nombreux Apriliens ont par ailleurs rejoints les rangs de Montpel’libre, sans doute lors d’Apéro April, d’AprilCamp ou des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre qui ont eu lieu à Montpellier.

Nous vous invitons donc à venir nous rejoindre dans une ambiance conviviale, à partager cet apéro, chacun porte quelque chose, boissons, grignotages… et on partage.

Les Aprilapéro Montpellier ont lieu le 3ᵉ jeudi de chaque mois de 18h45 à 19h30.

Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible.

Cet événement vous est proposé dans le cadre du partenariat qui lie le Do Tank, l’April et Montpel’libre.

Tramway lignes 1, 2, 3 et 4, arrêts Gare Saint-Roch
GPS Latitude 43.60285 | Longitude 3.87927

[FR Grenoble] Session Hack du Jeudi - Le jeudi 20 juin 2019 de 19h00 à 23h00.

Séance du jeudi soir au LOGal

C'est ouvert à tout le monde, vous êtes les bienvenu.e.s

N'hésitez pas à passer nous voir pour rencontrer nos membres, découvrir leurs projets ou participer

[FR Paris] Atelier de traduction de la documentation de Python - Le jeudi 20 juin 2019 de 19h00 à 22h00.

Cet atelier a pour but d'avancer dans la traduction de la documentation de Python en français (actuellement à 40).

Vous pouvez vous compter sur https://www.meetup.com/fr-FR/Python-AFPY-Paris/events/262128214/ en attendant mobilizon mais si vous n'avez pas de compte meetup vous ouvez venir quand même.

On sera hébergés par le petit fablab de Paris.

[FR Lyon] Jeudi Wiki Les thésaurus sur le Wiktionnaire - Le jeudi 20 juin 2019 de 19h30 à 21h30.

Gratuit (Inscription obligatoire à epn@salledesrancy.com)

– de 19h30 à 21h30 -

Jeudi 20 juin 2019 les Thésaurus sur le Wiktionnaire

L’objectif est de découvrir les différents projets Wiki (wikipédia, wiktionnaire, wikisource…) et leurs règles.

Important il est fortement conseillé de participer à l'entièreté du cycle d'ateliers.

Venez nombreux

[FR Montpellier] FSFEapéro - Le jeudi 20 juin 2019 de 19h30 à 20h15.

Afin de se rencontrer, d’échanger et de faire plus ample connaissance, Montpel’libre lance de nouvelles rencontres surnommées les FSFEapéros. C’est l’occasion pour les neurones de toute part de se réunir physiquement pour discuter, échanger et partager un verre et de quoi grignoter.

Les FSFEapéros auront lieu tous les 3e jeudis de chaque mois. Ils sont l’occasion de discussions informelles d’une part et de discussions plus sérieuses sur les différents thèmes d’importance et les différentes actions et campagnes en cours.

Tout le monde est invité et peut venir aux FSFEapéros, qu’on soit contributeur de longue date, simple intéressé-e par les sujets que défend la Free Software Foundation Europe, ou nouvel-le arrivant-e cherchant à participer davantage. N’hésitez pas à amener vos amis et à leur faire découvrir La FSFE et Montpel’libre.

Peuvent être aussi abordées des questions sur Les exégètes amateurs ou Open Law.

Au programme des discussions

  • Nous y parlerons essentiellement de Public Money, Public Code.

Entrée libre et gratuite sur inscription.

Les FSFEapéros Montpellier ont lieu le 3e jeudi de chaque mois de 19h30 à 20h15.

[FR Paris] Soirée de Contribution au Libre, invité April - Le jeudi 20 juin 2019 de 19h30 à 22h00.

Parinux propose aux utilisateurs de logiciels libres de se réunir régulièrement afin de contribuer à des projets libres. En effet, un logiciel libre est souvent porté par une communauté de bénévoles et dépend d'eux pour que le logiciel évolue.

Nous nous réunissons donc tous les jeudis soir dans un environnement propice au travail (pas de facebook, pas de télé, pas de jeux vidéos, pas de zombies).

Vous aurez très probablement besoin d'un ordinateur portable, mais électricité et réseau fournis.

En cas de difficulté, vous pouvez joindre un des responsables de la soirée, Emmanuel Seyman (emmanuel (at) seyman.fr), Paul Marques Mota mota (at) parinux.org, ou Magali Garnero (Bookynette) tresorier (at) parinux.org.

Pour obtenir le code d'entrée de la porte cochère, envoyez un mail au responsable.

On peut amener de quoi se restaurer (Franprix, 8 rue du Chemin Vert, ferme à 22h)

Regazouillez sur Twitter - Wiki des soirées

Programme non exhaustif

  • Fedora (sa traduction)
  • Parinux, ses bugs et son infrastructure
  • April réunion du groupe de travail sensibilisation de 18h45 à 20h30. Accueil à partir de 18h30
  • Open Food Facts/ Open Beauty Facts, sa base de données, ses contributeurs, sa roadmap
  • Schema racktables, son code
  • Agenda du Libre, mise à jour et amélioration du code
  • Ubuntu-Fr, son orga, ses événements
  • En vente libre, maintenance et commandes
  • Open street map, une fois par mois
  • Linux-Fr sait faire
  • en vente libre

tout nouveau projet est le bienvenu.

Tous les 1ers jeudis => Les associations Ubuntu-fr et ouvre-boite organisent une réunion pour leurs membres.

Tous les 2e jeudis du mois, l'association Wikimedia France propose de contribuer à ses multiples projets

Tous les 3e jeudis, dès 18h45, le groupe de travail Sensibilisation de l'April se réunit pour réfléchir à mieux communiquer vers le grand public et à 20h30, le groupe transcriptions prend le relais et transcrit ou relit des transcriptions.

Tous les 4e jeudis, des membres de Framasoft organisent des contrib'ateliers et vous invitent à venir participer, tester ou améliorer des logiciels libres

[FR Montpellier] Quadrapéro - Le jeudi 20 juin 2019 de 20h15 à 21h00.

Afin de se rencontrer, d’échanger et de faire plus ample connaissance, Montpel’libre lance de nouvelles rencontres surnommées les Quadrapéros. C’est l’occasion pour les neurones de toute part de se réunir physiquement pour discuter, échanger et partager un verre et de quoi grignoter.

Les Quadrapéros auront lieu tous les 3e jeudis de chaque mois. Ils sont l’occasion de discussions informelles d’une part et de discussions plus sérieuses sur les différents thèmes d’importance et les différentes actions et campagnes en cours.

Tout le monde est invité aux Quadrapéros, qu’on soit contributeur de longue date, simple intéressé-e par les sujets que défend la Quadrature, ou nouvel-le arrivant-e cherchant à participer davantage. N’hésitez pas à amener vos amis et à leur faire découvrir La Quadrature et Montpel’libre.

Peuvent être aussi abordées des questions sur Les exégètes amateurs ou Open Law.

Au programme des discussions

  • Nous y aborderons l’action menée sur le RGPD

Entrée libre et gratuite sur inscription.

Les Quadrapéros Montpellier ont lieu le 3e jeudi de chaque mois de 20h15 à 21h00.

[FR Paris] Avant-première documentaire LoL - Logiciel Libre - Le jeudi 20 juin 2019 de 20h30 à 22h00.

LoL - Logiciel Libre, une affaire sérieuse est un documentaire de François Zaïdi, Thierry Bayoud et Léa Deneuville, d'une durée de 57mn.

Si vous souhaitez assister à l'avant-première (attention, les places sont limitées), écrivez-nous à premiere@gigowattfilm.com.

[FR Montpellier] Permanence Les logiciels libres, parlons-en - Le vendredi 21 juin 2019 de 17h00 à 19h00.

Les logiciels libres parlons-en Ouvrons le dialogue sur l’ouverture des données Partageons nos expériences pour une meilleure répartition des connaissances.

Cette permanence vous permet de rencontrer le groupe Montpel’libre, ses activités, d’être orienté vers nos ateliers et permanences techniques et d’être accompagné pour une transition digitale progressive et adaptée vers les logiciels libres.

Proposition de programme

  • discussions autour de l’organisation d’événements
  • gestion des groupes de travail
  • propositions diverses
  • présentation de l’asso

Montpel’libre est un Groupe d’Utilisateurs GNU/Linux et Logiciels Libres qui promeut les logiciels libres, la culture libre et les biens communs.
Notre association se situe à la jonction des secteurs d’activités du numérique, des industries culturelles et créatives, de l’économie sociale et solidaire, du développement durable, de la recherche et formation ainsi que de l’éducation populaire et de l’éducation scientifique.
Elle s’adresse à l’informaticien comme au néophyte, au particulier comme au professionnel ou à l’étudiant et à un public de tout âge.

Montpel’libre exerce des activités multiples autour de six pôles

  1. PERMANENCES
  2. ATELIERS
  3. CONFÉRENCES / FORMATIONS / EXPERTISE
  4. ÉVÉNEMENTIEL
  5. TECHNIQUE / SÉCURITÉ
  6. PUBLICATION

Et de plusieurs communautés et groupes de travail.

Ces permanences sont suivies d’un Apéro refaire le monde convivial et partagé, de 18h30 à 21h30. Elles ont lieu au Faubourg marché, tous les vendredis de 17h00 à 19h00.
Permanences

  • vendredi 7 juin 2019 de 17h00 à 19h00
  • vendredi 14 juin 2019 de 17h00 à 19h00
  • vendredi 21 juin 2019 de 17h00 à 19h00
  • vendredi 28 juin 2019 de 17h00 à 19h00

Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible.

Cet événement vous est proposé dans le cadre du partenariat qui lie Le Faubourg Marché et Montpel’libre.

Vendredis 7, 14, 21 et 28 juin 2019 de 17h00 à 19h00 (tous les vendredis sauf fériés)
Le Faubourg - 15, rue du Faubourg de Nîmes, 34000 Montpellier

[FR Montpellier] Atelier du Libre GNU/Linux et Logiciels Libres - Le vendredi 21 juin 2019 de 18h00 à 23h00.

L’équipe de Montpel’libre vous propose une permanence Logiciels Libres, discussions libres et accompagnements techniques aux systèmes d’exploitation libres, pour vous aider à vous familiariser avec votre système GNU/Linux au quotidien.

Le contenu de l’atelier s’adapte aux problèmes des personnes présentes et permet ainsi l’acquisition de nouvelles compétences au rythme de chacun.

 Les thèmes

Vous pourrez y aborder plusieurs thèmes

  • Discussions conviviales entre utilisateurs autour de Linux en général
  • Préinscription aux prochains Cafés Numériques et Install-Party
  • Premières explorations du système
  • Installations et configurations complémentaires
  • Mise à jour et installation de nouveaux logiciels
  • Prise en main, découverte et approfondissement du système

 Les dates

Les Ateliers du Libre ont lieu à la Mpt Melina Mercouri de Montpellier, tous les 3e vendredis de chaque mois de 18h00 à 23h00, sauf période de vacances.

Toute une équipe de passionnés vous propose l’animation de l’Atelier du Libre par les membres de Montpel’libre. Permanence Logiciels Libres, discussions libres et accompagnement des utilisateurs au système d'exploitation libre, Linux, sur le cyberespace de consultations libres.

En fin de soirée, l’atelier fera progressivement place à un instant très convivial, les RDVL sont des rendez-vous mensuels de discussions sur le thème des logiciels libres, des arts libres, de l’open source et plus généralement de la culture du libre et du numérique.

Cette soirée, très conviviale, se passe autour d’un repas partagé, chacun porte un plat, entrée, spécialité, dessert, boisson… Ordinateurs et réseaux disponibles.

Notre équipe vous attend pour répondre à vos questions et satisfaire votre curiosité.

[FR Antibes] Rencontre Accès Libre - Le vendredi 21 juin 2019 de 18h00 à 21h00.

Lors des rencontres accès libre, c'est l’occasion de

  • discuter, échanger, expliquer
  • installer des logiciels libres
  • et, toute autre idée coopérative de solidarité à but non lucratif

Linux est un système d'exploitation complet, performant, stable et facile d'utilisation que nous vous aiderons à installer sur le média de votre choix (PC, clé bootable, etc.)

[FR Nancy] Réunion Mirabellug mise en commun sites d'information - Le vendredi 21 juin 2019 de 20h30 à 23h59.

Bonjour à toutes et à tous,

Le MIrabellug, association d'utilisateurs de Logiciels Libres, a le plaisir de vous convier à sa prochaine réunion.

Le thème sera la mise en commun de nos sources Web préférées. Nos sites d'information favoris, ceux que l'on met dans nos marque-pages et que l'on a peut-être envie de recommander. Blogs, forums, reddits, sites perso, etc.. tout y passe.

Il est toujours préférable de venir avec son ordinateur (même si vous êtes sous Windows ou macOS).

Comme d'habitude, la réunion se tiendra à la MJC 3 MAISONS à Nancy, dans la salle multimédia. Le parking voiture & vélos est vite plein les vendredis. Nous vous conseillons d'arriver en avance.

Boissons (alcoolisées ou non) et nourriture acceptées.

Ouvert à toutes et à tous.

Entrée libre.

[FR Saint-Raphaël] Rencontre Accès Libre - Le samedi 22 juin 2019 de 09h00 à 12h00.

c'est l’occasion de

  • discuter, échanger, expliquer
  • installer des logiciels libres
  • et, toute autre idée coopérative de solidarité à but non lucratif

Pour vous, vos amis et relations \o/

Salutations ensoleillées,

verow-)

[FR Clisson] Initiation à la méthode scrum autour d'un projet commun sur minetest - Le samedi 22 juin 2019 de 10h00 à 17h00.

Atelier destiné aux jeunes de 8-15ans avec contribution de 5 aux non-adhérents de l'association Gullivigne.

[FR Contamine sur Arve] Café Linux - Le samedi 22 juin 2019 de 10h00 à 12h00.

Un point de rencontre et de support pour les utilisateurs GNU / LINUX (Ubuntu, LinuxMint, Debian, etc.).

Venez découvrir sa convivialité, ses avantages et ses performances dans votre ordinateur personnel pour les études, la maison et le travail.

[FR Nice] Rencontre Accès Libre - Le samedi 22 juin 2019 de 10h00 à 12h30.

Linux Azur vous invite à la Rencontre Accès Libre pour

  • discuter, échanger, expliquer
  • installer des logiciels libres
  • et, toute autre idée coopérative de solidarité à but non lucratif

Venez nombreux avec vos amis et relations, nos bénévoles seront ravis de vous accueillir et de vous chouchouter sur place dans un lieu magnifique à 2 petits pas de l'arrêt Tram Libération \o/

Salutations ensoleillées,

verow

[FR Casseneuil] Install partie GNU/Linux - Le samedi 22 juin 2019 de 10h00 à 17h00.

INSTALL PARTIE

le 22 juin 2019

LE NUMÉRIQUE POUR TOUS

Votre ordinateur rame et vous en avez marre de votre windows

Une seule solution changez de système d’exploitation

Venez changer de système d’exploitation, tester des logiciels libres

et rencontrer des utilisateurs de Linux

Pensez à sauvegarder vos données, au préalable

Entrée libre de 10h00 à 17h00,

auberge espagnole à midi.

Espace partagé Avec2L – La Tuilerie – Chemin de la Tuilerie

47440 Casseneuil

[FR Figeac] Atelier d'échange autour des logiciels libres - Le samedi 22 juin 2019 de 10h00 à 13h00.

Atelier gratuit et ouvert à tous pour découvrir et échanger autour des logiciels libres.

Vous utilisez un ordinateur ou un smartphone et vous avez parfois l'impression de ne pas tout maîtriser

Utiliser des outils informatiques non brevetés, collaboratifs et gratuits peut vous aider à y voir plus clair et à devenir maître de vos machines.

Que vous soyez un simple curieux ou une développeuse chevronnée, tout le monde est bienvenu.

Animé par Sylvestre, développeur web et militant du libre.

 

[FR Rezé] Cartopartie tous à vélo » - Le samedi 22 juin 2019 de 10h30 à 16h00.

Le samedi 22 juin 2019 une cartopartie (collecte d'informations sur le terrain) sur
le thème du vélo aura lieu à Rezé.

L'objectif est de parcourir les rues rezéennes à la recherche des aménagements cyclables afin de les intégrer à OpenStreetMap, la carte numérique participative libre.

Les données récoltées seront accessibles et réutilisables dès leur mise en ligne.

Vous ne connaissez pas OpenStreetMap ou vous n'avez jamais participé à une cartopartie
C'est l'occasion idéale de débuter grâce à l'accompagnement de contributeurs expérimentés.

L'événement qui se veut démarche citoyenne alliant utilité et convivialité est ouvert à tout le monde (sur inscription)

Si vous avez un vélo amenez-le, si ce n'est pas le cas ne vous inquiétez pas vous pourrez vous aussi participer à la collecte.

N’oubliez pas votre pique-nique

Événement organisé par la Maison du développement durable, l’association Place au vélo et la communauté OpenStreetMap de Nantes.

Inscription Maison du développement durable au 02 40 13 44 10 ou adresse mail ci-dessous.

[FR Paris] Premier Samedi du Libre - Le samedi 22 juin 2019 de 14h00 à 18h00.

Chaque premier samedi de chaque mois, de 14h00 à 18h00, des bénévoles passionnés de logiciels libres se retrouvent au Carrefour Numérique² de la Cité des Sciences, pour une install-party de distributions GNU/Linux ou Android, ainsi que des ateliers.

Exceptionnellement, le Premier Samedi du Libre de juillet a dû être déplacé car il y avait un autre événement au Carrefour Numérique ce week-end là. Il aura donc lieu, non le samedi 6 juillet, mais le samedi 22 juin.

Venez aider ou vous faire aider à installer et paramétrer des logiciels libres et toute distribution GNU/Linux ou Android avec les associations d'utilisateurs de Fedora, Mageia, Ubuntu, Debian, Trisquel… (pour GNU/Linux) ; Replicant, LineageOS, f-droid (pour Android), sur netbook, portable, tour, PC/Mac (pour GNU/Linux), smartphone ou tablette (pour Android), éventuellement à côté de votre système actuel (pour GNU/Linux).

N'hésitez pas non plus à passer si vous rencontrez des difficultés avec des périphériques, matériels, logiciels libres sous GNU/Linux ou Android.

  • 12h30-13h45 déjeuner à la pizzeria Le Verona, 25 avenue Corentin Cariou
  • 14h00-18h00 salle Classe Numérique install party GNU/Linux et Android, toutes distros
  • 14h00-18h00 salle Atelier atelier Blender3D du BUG (Blender3D Users Group)
  • 14h00-18h00 salle LivingLab atelier Brique Internet/auto-hébergement avec franciliens.net
  • 14h00-18h00 salle Studio wikipermanence de l'association Wikimedia
  • et après 18h, on continue à échanger et discuter (généralement dans un bar avenue Corentin Cariou)

Pour les salles, voir le plan du Carrefour Numérique.

Nous avons besoin de volontaires pour l'accueil et les installations. Il est utile, mais pas obligatoire, de vous inscrire comme parrainé, parrain, ou visiteur sur le site premier-samedi.org en décrivant votre matériel et vos attentes.

Parrainé·e·s

  • Pour l'installation d'une distribution GNU/Linux:

    • venez de préférence dès le début (vers 14h-14h30)
    • sauvegardez sur disque externe, clé usb ou DVD vos fichiers importants
    • supprimez les fichiers et logiciels superflus
    • faites un nettoyage de disque et une défragmentation (utilitaires Windows)
    • n'oubliez pas votre chargeur, vos câbles etc.
    • prenez connaissance de la présentation, du code de conduite, du document présentant les liens et infos utiles et de la décharge
    • apportez un disque dur externe ou une clé usb ou un dvd
  • Pour l'installation d'une distribution Android

    • venez de préférence dès le début (vers 14h-14h30)
    • sauvegardez les données des applications (SMS, contacts, etc) car elles seront effacées durant l'installation, et si possible les fichiers/dossiers personnels (musique, films, pdf, etc) afin de ne pas risquer de les perdre en cas d'erreur technique
    • Si possible, essayez de vérifier s'il y a des distributions Android compatibles avec votre appareil
    • https://wiki.lineageos.org/devices/: liste des appareils compatibles avec LineageOS
    • https://redmine.replicant.us/projects/replicant/wiki/ReplicantStatus#Replicant-60: liste des appareils compatibles avec Replicant, ainsi que la liste des fonctionnalités (GPS, camera, etc) prises en charge
  • Dans tous les cas:

    • demandez l'autorisation de prendre des photos si vous souhaitez en prendre
    • n'oubliez pas que nous sommes des bénévoles, pas un S.A.V. ;-)

Parrains et marraines

  • ISOs de nombreuses distros installables par serveur local Parinux et Raspberry-Pi 3
  • apportez une clé usb 3 ou un dvd, des ISOs, de vos distros favorites
  • demandez si l'installé·e a bien sauvegardé ses fichiers
  • demandez si l'installé·e a bien nettoyé, défragmenté, CHKDSKé
  • si possible, autonomisez l'installé-e, expliquez, laissez-lui le clavier
  • prenez connaissance de la présentation, du code de conduite, du document présentant les liens et infos utiles et de la décharge
  • évitez de commencer une installation complète après 16h00
  • préférez une réinstallation propre à une longue mise à jour
  • terminez ce que vous avez commencé ou passez le relais
  • incitez l'installé·e à se rapprocher de l'association dédiée à sa distribution
  • si possible, installez et lancez l'utilitaire Bleachbit.

Entrée libre et gratuite, pour tout public.

Transports

[FR Paris] Atelier cyberturfuminisme - Le samedi 22 juin 2019 de 14h00 à 17h30.

La Quadrature du Net poursuit sa plongée dans la science-fiction.

Après avoir discuté du futur d'Internet en décembre et de la société de surveillance en avril, nous vous proposons d'explorer un futur cyberféministe en participant à un atelier du hackerspace queer Le Reset.

Le Reset propose un atelier pour repenser les imaginaires technologiques dans une perspective féministe, à partir d'une méthodologie développée par Spideralex à Calafou (Espagne), une colonie écoindustrielle postcapitaliste.

Comment écrire ensemble de nouveaux récits utopiques, situés, ludiques, anti-capitalistes, qui activent des possibles
Quels sont nos imaginaires autour des technologies féministes, appropriées, autonomes, empouvoirantes

Ouvert à tou·tes quelle que soit sa pratique d'écriture.

Accès à prix libre dans la limite des places disponibles. On vous accueille avec de quoi boire et grignoter

[FR Rennes] Permanence Gulliver - Le samedi 22 juin 2019 de 14h00 à 18h00.

Vous pouvez venir installer GNU Linux ou un logiciel libre, pour diffuser facilement et rapidement vos œuvres grâce aux licences GNU et Creative Commons.

[FR Saint-Priest] Handitopie pour un monde numérique inclusif - Le samedi 22 juin 2019 de 14h00 à 18h00.

Une après midi festive qui vous apportera curiosités, idées, et permettra des rencontres humaines riches et passionnantes, et enfin beaucoup de liberté

Vous pourrez ainsi
• faire des rencontres entre associations du logiciel libre et association autour du handicap,
• avoir une sensibilisation aux joies du numérique mais aussi des difficultés (logiciels, matériels) que peuvent rencontrer les personnes en situation de handicap,
• de montrer ce que les logiciels libres peuvent apporter aux personnes en situation de handicap, mais aussi pour tout le monde

Des temps forts: faire de la cartographie avec OpenStreetMap, du makey makey, comment créer une BD avec libreOffice, utiliser une souris frontale, tester le braille avec le logiciel libre Natbraille, découvrir une distribution libre…

Avec la présence d’OpenStreetMap, la fondation Richard, Odyneo, l’Aldil

On vous attend nombreux le 22 juin de 14h à 18h, au centre social La Carnière, 4 montée de la Carnière à Saint-Priest (En face du parc du château de Saint-Priest)

En tout cas, nous, nous y seront

[FR Metz] Ateliers Python - Le samedi 22 juin 2019 de 14h30 à 17h00.

Le GRAOULUG organise, en partenariat avec le GraouLAB (fablab de Metz), des ateliers introductifs à Python.

Rappel les ateliers sont réservés aux adhérents d'une des deux associations.

Inscription préalable sur https://framadate.org/MgLsiY4yeY6gsAVP afin d'estimer le nombre de places.

Samedi 18 mai 2019 python 1/3 Présentation du langage + installation environnement (machine virtuelle) + début algorithmique.

Samedi 22 juin 2019 python 2/3 Algorithmique + structures de données + bibliothèques.

Samedi 20 juillet 2019 python 3/3 Entrées/sorties + programmation orientée objets.

Pour plus d'information, voir l'annonce sur https://www.graoulug.org/wordpress/?p=631

[FR Ivry sur Seine] Cours de l'Ecole du Logiciel Libre - Le samedi 22 juin 2019 de 14h30 à 18h30.

Présentation de l'E2L

Quel est le rôle de l'école du logiciel libre

Tout d'abord, ce n'est pas une école comme les autres. Elle n'a pas d'établissement fixe, pas de cours de récréation, pas de carte d'étudiant, ni de diplôme de fin d'année.

Comme toutes les écoles, son rôle est d'apprendre à ses élèves les logiciels libres, c'est-à-dire

  • comment en trouver de bons parmi les nombreux sites qui en proposent,
  • comment en prendre possession en fonction des licences,
  • comment les installer en fonction de ses besoins,
  • comment les tester et les utiliser,
  • comment en comprendre le fonctionnement pour ensuite les modifier,
  • comment écrire ses propres logiciels libres.

En fait, l'école du logiciel libre est une université populaire, comme celles qui ont vu le jour en France à partir du 19ᵉ siècle, et dont le but est de transmettre des connaissances théoriques ou pratiques à tous ceux qui le souhaitent. Et pour atteindre ce but, sa forme juridique est de type " association à but non lucratif ".

Comment fonctionne l'école

Cette école étant une association, elle possède, comme toutes les autres, un bureau, élu chaque année en assemblée générale, pour l'administrer. Mais elle a aussi des responsables pédagogiques dont le rôle est essentiel, car ce sont eux qui établissent les programmes des cours en fonction des souhaits des adhérents, valident les candidatures des enseignants et affectent les sessions.

Les membres du bureau et les responsables pédagogiques forment "l'encadrement de l'école ". Tous les membres "encadrants" doivent être membres de l'association.

Les locaux où se déroulent les cours seront ceux que l'on veut bien nous prêter une salle des fêtes, un théâtre, une salle de réunion publique, un amphi dans une école publique, ou autre.

Les thèmes des cours sont définis par les adhérents en fonction de leurs envies, de leurs besoins. Les cours sont ensuite décidés par les responsables pédagogiques de l'école en fonction des enseignants disponibles.

Afin de permettre au plus grand nombre de participer et d'assister aux cours, les sessions se tiennent essentiellement le samedi. Une première de 9h à 12h30, et une autre de 14h à 17h30.

Programme détaillé sur le site http://e2li.org

[FR Vandœuvre-lès-Nancy] Découvrir la musique en libre diffusion - Le samedi 22 juin 2019 de 15h00 à 17h00.

La musique disponible en libre diffusion est, en général, proposée par des artistes qui cherchent à se faire connaître et / ou partager leurs créations sans contrepartie. Étant incompatible avec la diffusion classique, cette musique alternative nécessite des recherches sur des plateformes non conventionnelles pour y déceler les pépites.

Horaires

Les animations débutent à 15 h pour se terminer vers 17 h, la salle multimédia FCCL ouvre ses portes à partir de 14 h ces jours-là.

Inscription gratuite aux animations

La participation aux animations repose sur un système d’inscriptions préalables qui permet de répondre de façon plus ciblée aux attentes des usagers et de les associer au projet.

L'inscription obligatoire au plus tard 30 min avant l’atelier via les contacts proposés ci-dessous ou en vous présentant dès 14 h dans la salle multimédia FCCL.

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Sortie d’Airsonic 10.3.1

15 juin, 2019 - 08:06

Airsonic est une divergence (fork) du célèbre Subsonic, qui n’est malheureusement plus libre et quasiment abandonné. En plus de bénéficier d’une communauté active, il ne se contente pas de simplement maintenir la base de code existante et de la moderniser, mais ajoute également quelques fonctionnalités bienvenues pour écouter sa musique.

Subsonic, écrit en Java par Sindre Mehus, est né en 2004, dans le but de fournir un jukebox convivial. Il suffit de lui fournir de la musique d’un côté, pour qu’en échange, il fournisse une belle interface Web, une API implémentée par des dizaines de projets, et la gestion du transcodage, permettant d’éviter de consommer l’intégralité de son forfait mobile tout en pouvant écouter sa musique au format FLAC sur une connexion Wi‐Fi.

Historique

Subsonic, devenu propriétaire à sa version 6.0, en 2016, laissa alors ses utilisateurs le bec dans l’eau. C’est là qu’est apparu Libresonic, une divergence de la dernière version disponible, dirigé par Eugene E. Kashpureff Jr.. Le projet fit long feu, et s’arrêta en juillet 2017, lorsque certains contributeurs ont voulu pousser dans une direction différente.

Bien que le projet se soit beaucoup concentré sur la maintenance de la base de code, en mettant systématiquement à jour des dépendances, et en corrigeant les éventuels bogues, il a parfois ajouté quelques nouvelles fonctionnalités. Doucement mais sûrement, les choses avancent, et Airsonic continue de devenir une alternative de plus en plus alléchante à Subsonic.

Sortie des versions 10.3.0 et 10.3.1

Mais les choses se sont accélérées à partir de la version 10.3.0, le projet a gagné tout un tas de nouveautés :

  • optimisations ayant trait à la base de données : points de sauvegarde, défragmentation, etc. ;
  • suppression de vieilles dépendances devenues inutiles : Moment.js, pngFix.js, script.aculo.us, jQuery contextMenu, Flash, etc. ;
  • suppression de la prise en charge du WAP ; mais si, souvenez‐vous, le « Web » sur les premiers téléphones mobiles !
  • mise à jour de jQuery et jQuery UI, et en sautant une version majeure !
  • suppression des polices de caractères externes, récupérées depuis le CDN de Google ;
  • masquage des mots de passe dans les journaux de l’API ;
  • utilisation systématique des attributs noopener et noreferrer pour les liens externes ;
  • durcissement de la configuration systemd ;
  • utilisation systématique de HTTPS pour les liens externes ;
  • correction de CVE-2019-10907, permettant de récupérer les mots de passe des utilisateurs en échange de leurs cookies ;
  • correction de CVE-2019-10908, rendant les mots de passe générés imprédictibles ;
  • suppression de la page /db, permettant à un administrateur de lancer directement des requêtes SQL, sans protection anti‐CSRF ;
  • correction d’un nombre conséquent de failles XSS.
Et ensuite ?

La version Git actuelle contient énormément de réusinage de code et de nettoyage : exit les méthodes obsolètes et les anti‐patterns, ajouts de tests pour éviter de tout casser au passage, suppression des dépendances embarquées (les « .jar » dans le dépôt Git, ça n’est pas très propre), gestion de davantage de situations problématiques qui auparavant engendraient des traces d’appels (stacktraces), simplifications du code pour réduire le nombre de dépendances, meilleure intégration avec la Chromecast de Google, correction de soucis de concurrences, usage d’analyse statique (Coverity Scan, LGTM…). Bref, la prochaine version sera encore plus formidable !

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Interview de Thierry Bayoud, co‐auteur du film « Lol — Logiciel libre une affaire sérieuse »

13 juin, 2019 - 06:35

Thierry Bayoud est co‐auteur du documentaire Lol — Logiciel libre une affaire sérieuse. Il est également bénévole au bar associatif parisien Le Bar commun, pour lequel il a organisé une semaine des Libertés numériques en novembre 2018. Pour lui, utiliser et promouvoir les logiciels libres et être bénévole dans une structure comme Le Bar commun à Paris sont les marqueurs d’une démarche plus globale.

En fin de dépêche, vous êtes invité à venir assister à l’avant‐première du film qui aura lieu le 20 juin à Paris.

François Zaïdi réalisateur-producteur du documentaire a demandé un droit de réponse. Son texte intégral a été ajouté à la dépêche.

Sommaire Interview

Vous êtes l’auteur d’un documentaire sur le logiciel libre, Logiciel libre une affaire sérieuse, qu’est‐ce qui vous a amené à faire ce documentaire ?

En réalité, le titre est LoL — logiciel libre, une affaire sérieuse. Je suis co‐auteur avec Léa Deneuville, et François Zaïdi l’a réalisé. Nous avons décidé de le signer à trois car les rôles ont été assez perméables.

Deux constats nous ont amené à faire ce film :

  1. le concept du logiciel libre est relativement complexe pour qui n’est pas informaticien ou passionné d’informatique ;
  2. en 2015, lorsque le projet a été lancé, il n’existait, à notre connaissance, aucun documentaire qui traitait du sujet.

Quel en est l’optique ? Comment sera‐t‐il distribué ?

L’objectif principal a été pour nous de vulgariser le concept du logiciel libre pour qu’il puisse être compris par une personne n’ayant jamais entendu parlé du sujet avant de voir le film.

N’ayant aucun réseau dans le cinéma ou la télévision (Gigowatt Film est une toute petite structure), nous ne savons pas encore s’il sera distribué dans les circuits traditionnels. Nous mettrons tout en œuvre pour postuler dans les festivals de documentaire, nous démarcherons les distributeurs et les chaînes de télé, et nous espérons surtout qu’il vivra, au minimum, grâce aux sollicitations d’associations et de militants qui souhaiteront organiser des projections suivies d’une discussion autour du thème central qu’est le logiciel libre. Nous sommes en tout cas prêts à faire le tour de France pour amener ce film dans les coins les plus reculés s’il y a de la demande.

Pour le fabriquer, quels outils avez‐vous eu utilisés ? Quelles personnes ou structures avez‐vous contactées ?

Pour le fabriquer, François n’a malheureusement utilisé que des logiciels non libres ou presque, car, dans le domaine de la vidéo, il n’existe pas encore d’équivalent libre suffisamment efficace pour concurrencer les mastodontes installés depuis maintenant des décennies. C’est peut‐être le seul domaine dans lequel c’est encore le cas.

Nous avons contacté de nombreuses personnes et structures, notamment dans le monde du logiciel propriétaire. Celui‐ci n’a malheureusement pas répondu favorablement à notre invitation. Nous avons donc principalement des représentants du monde du Libre, et un représentant de l’État.

Auparavant, quelle connaissance du logiciel libre aviez‐vous (vous l’avez découvert à cette occasion vous en étiez déjà utilisateur, etc.) ?

J’ai découvert le logiciel libre à partir de 2010, et il m’a fallu deux ans pour appréhender correctement la question (je précise que je suis un utilisateur lambda de l’informatique et que mon métier n’a rien à voir avec). Cette durée, assez longue, a été pour moi le déclencheur d’une réflexion autour d’un moyen de vulgarisation de ce concept, très hermétique, car touchant à un domaine que peu de gens maîtrisent.

Depuis 2012, je fais la démarche d’utiliser de plus en plus de logiciels libres. Aujourd’hui, j’arrive à n’utiliser que ça dans mon activité informatique.

Avez‐vous rencontré des difficultés pour trouver et contacter les personnes qui œuvrent dans le cadre du logiciel libre ? Si oui, lesquelles ?

95 % des personnes contactées dans le milieu du logiciel libre se sont montrées tout de suite très disponibles et nous ont fortement facilité la tâche.

Avez‐vous d’autres projets tournant autour du logiciel libre ?

Si jamais ce projet rencontrait son public, la porte serait ouverte pour un deuxième et, éventuellement, un troisième volets sur le sujet. Celui‐ci est vaste, complexe, et surtout primordial pour notre avenir, et ce ne serait pas du luxe d’arriver à le mettre à la portée de tous, dans toutes ses dimensions.

Vous êtes également bénévole pour le bar associatif Le Bar commun à Paris, dans et pour lequel vous avez organisé une Semaine des libertés numériques en novembre 2018, est‐ce que cela s’inscrit pour vous dans une éthique globale dont le logiciel libre est une des composantes ?

C’est exactement ça. À titre personnel, je considère qu’il n’est pas très pertinent de s’engager dans un domaine et pas dans un autre. Si l’on souhaite finir par évoluer dans une société qui respecte l’humain et l’environnement, constatant l’impéritie de nos politiques, c’est à nous, citoyens, de militer et de nous engager pour le logiciel libre, l’agriculture bio, la pêche durable, les énergies renouvelables (donc sans nucléaire), les commerces de proximité, le monde associatif, une monnaie différente non spéculative, etc. En tant que consommateurs, nous avons beaucoup de pouvoirs. Beaucoup plus qu’on ne le pense. Et dans tous les domaines. Nos choix de vie quotidiens influent sur le devenir de notre société.

Au niveau professionnel (ou associatif, ou les deux), quels logiciels libres utilisez‐vous, sur quel SE ?

Mon ordinateur tourne depuis 2012 grâce à Ubuntu, car, même s’il est imparfait, c’était peut‐être le système d’exploitation le plus accessible au grand public (dans lequel je m’inclus) à l’époque. Mon téléphone tourne sous Firefox OS, mais il me faudra certainement bientôt en changer car il se fait vieux et n’est plus mis à jour depuis plus de trois ans. J’opterai alors pour un Fairphone (le téléphone le plus éthique actuellement) sur lequel j’installerai Android sans la couche Google.

Dans les différentes structures dans lesquelles je m’engage, j’essaye de faire changer les habitudes d’utilisation d’outils numériques non libres, mais la voie est rude.

En tant que cinéaste, quel matériel tournant sur GNU/Linux conseilleriez‐vous ?

C’est là que le bât blesse. En dehors de DCP-o-matic qui permet de créer les DCP (fichiers standards permettant la diffusion dans les cinémas), nous n’utilisons pas de logiciels libres. Mais, dans notre trio, le spécialiste de la post‐production est François, et c’est avec le matériel de sa société, Gigowatt Film, que nous avons travaillé. Je serais personnellement incapable de comparer deux logiciels de montage entre eux, ou deux autres d’effets spéciaux.

Quelle est votre distribution GNU/Linux préférée et pourquoi, quels sont vos logiciels libres préférés ?

Je ne connais pas beaucoup de distributions, mais j’ai eu l’occasion de voir passer Mageia et Ubuntu Mate, deux systèmes d’exploitation que j’apprécie particulièrement car relativement simples à prendre en main.

Mes logiciels libres préférés sont GIMP et F-Droid. Le premier parce que j’ai fait l’effort de quitter Photoshop alors que je maîtrisais bien l’outil (j’avais été formé dessus en 2010), et que j’ai découvert un logiciel efficace et sérieux qui a comblé mes attentes ; le second parce qu’il n’existe pas d’autre magasin d’applications proposant une telle offre en libre. En tout cas à ma connaissance.

Quelle question auriez‐vous adoré qu’on vous pose ? (évidemment vous pouvez y répondre).

Aucune précisément. Je suis déjà bien content que toutes ces questions m’aient été posées. :-)

Quelle question auriez‐vous détesté qu’on vous pose ? (en espérant que je ne vous l’ai pas posée).

Aucune ! Tant qu’il y a des questions, il y a de l’espoir !

Invitation à l’avant‐première du film

LoL — Logiciel Libre, une affaire sérieuse est un film documentaire de François Zaïdi, Thierry Bayoud et Léa Deneuville, d’une durée de 57 minutes.

Si vous souhaitez assister à l’avant‐première qui aura lieu à Paris au cinéma CGR, Porte des Lilas, le 20 juin 2019 à 20 h 30 (attention, les places sont limitées), vous pouvez envoyer une demande à premiere@gigowattfilm.com.

Merci beaucoup Thierry.

Droit de réponse

Bonjour à tous et à toutes,

Je suis François Zaïdi, le réalisateur-producteur du documentaire.

Je vais m’attacher a répondre aux quelques interrogations que j’ai glané en lisant ces bouillonnants commentaires. Je fais synthétique, même s’il y aurait beaucoup à dire.

Premier élément

Gigowatt Film, ma société de production, a accepté de produire et réaliser un projet co-écrit (avec Léa Deneuville) par Thierry Bayoud, qui est de facto l’initiateur du projet.

La manière de produire, les outils utilisés, la licence, etc., ne sont pas le choix des auteurs mais du producteur. Je comprends en lisant les commentaires que cette notion n’était pas comprise. Il me paraît difficile de reprocher à l’auteur des choses sur lesquelles il n’a aucun pouvoir.

Gigowatt Film n’est pas libriste, ne revendique rien, sauf le droit de faire un film sur le sujet qu’elle a choisi. Petite structure, c’est notre premier documentaire produit après deux courts-métrages de fiction.

A titre personnel, j’étais peu sensibilisé à la question du logiciel libre avant d’avoir réalisé ce doc.

Deuxième élément

Commençons par dire que je ne suis pas du tout un expert dans le droit d’auteur et les licences. (Je produis par nécessité). Pour des questions de distribution, il n’a jamais été envisagé d’utiliser autre chose que la licence « standard ». Le film n’est pas disponible sur le net parce que cela hypothèquerait probablement la possibilité de diffuser le film en télévision, et nous empêcherait de faire le tour des festivals de documentaires, qui, souvent, demandent l’exclusivité. C’est mon assomption de penser que c’est la meilleure stratégie pour que le doc soit vu par le plus de monde possible…

Thierry voulait également faire un « tour de France » avec le film pour aller expliquer et soutenir le film. On regarde comment cela peut-être possible avant d’obtenir un visa d’exploitation. Peut-être pourrez vous le découvrir à cette occasion. En tout état de cause, il ne sera pas posté sur le net avant d’avoir épuisé toutes les possibilités de distribution classique. Encore une fois, ceci n’est pas le choix des auteurs.

Je remercie les personnes qui ont posté des solutions alternatives comme vidéo en poche que je ne connaissais pas. C’est quelque chose que j’explorerai dans un second temps (et je sais que Thierry me le rappellera.)

Troisième élément

Ce doc ne s’adresse pas aux libristes, qui connaissent très bien le sujet (et visiblement pas toujours d’accord ;).

Notre ambition était de faire un film qui s’adresse aux utilisateurs lambda, qui ne savent pas ce qu’est un code source et qui ont du mal à voir pourquoi leur utilisation quotidienne de l’informatique impacte leurs vies, la vie de leurs États, etc., et d’expliquer, de manière factuelle, non militante, les enjeux.

Pour ce faire, le film laisse la parole à 14 intervenants (Richard Stallman, Pierre-Yves Gosset, Jean-Baptiste Kempf, François Pellegrini, Frédéric Couchet, etc.) sans voix off, pour ne pas influencer leurs dires avec une narration supplémentaire. C’est principalement le point de vue de ces 14 intervenants qui est représenté.

Ces entretiens ont été tournés en 2016 et 2017.

Vous pourriez penser que c’est une folie de traiter de ce sujet sans en avoir une connaissance approfondie et de risquer de désinformer. Je vous répondrais que les auteurs sont là pour veiller au grain, que les intervenants sont également là pour cela, et que le choix de ne pas mettre ne serait-ce qu’une ligne de voix-off nous permet d’éviter cet écueil (puisque du coup, seul les mots des intervenants racontent l’histoire).

Quatrième élément

L’utilisation de logiciels propriétaires pour la confection du doc tient principalement à deux choses :

  • il existe des « standards de l’industrie », avec lequel les acteurs professionnels de la post-production échangent leurs données. La suite adobe est prééminente. Quand vous travaillez avec une société de graphisme, une agence, un motion designer, etc. les logiciels utilisés sont les mêmes la plupart du temps. Si vous ne les avez pas, vous ne pouvez pas exister.

  • Je connais peu les alternatives libres. J’en ai lu quelques exemples dans quelques commentaires. Impossible de dire si nous aurions pu faire le même doc avec. Cela aurait nécessité une tonne de travail supplémentaire pour apprendre les logiciels, sans être sûr du résultat et donc prendre le risque d’un naufrage technique.Effectivement, monter un doc n’est pas qu’un agencement de rushes. Nous avons tourné en XAVC-I en UHD, avec un gammut étendu (.cine) et une courbe de gamma slog3. Il faut pouvoir étalonner en 32float RGB avec des masques animés, supporter les LUTs, pouvoir faire du compositing (jusqu’à 150 couches), et puis le mixage, les correcteurs de bruits, les couches alpha, les morphing… pour finir par délivrer en Jpeg2000 en XYZ. Sans parler du support des matériels spécifique que nous utilisons (cartes graphiques, sorties video, audio, sonde d’étalonnage des écrans)…

  • Maintenant, je ne dis pas qu’il soit impossible de faire un excellent doc avec du libre (quitte à ne pas utiliser un certain nombre des éléments sus-cités). Mais une société de production qui ferait un doc sur le logiciel libre en utilisant uniquement du logiciel libre (et probablement le mettant en avant) ferait forcément un produit militant. Et c’est moi, réalisateur, qui au départ ne voulait absolument pas faire un doc militant. Je pense que ce type de produit ne convainc que les convaincus, et comme dit plus haut, la cible n’est pas les libristes. (J’ai surtout pensé aux gens de mon entourage, ma maman ou ma fille, qui ne sav(aient)ent pas ce qu’est un code source).

  • Je fais un aparté, mais au-delà des logiciels de post prod, il n’existe à ma connaissance aucune caméra « pro » avec du logiciel libre dedans (et y’en a beaucoup dans ce genre de matériel), pas plus que dans les serveurs dorémi ou sony qui équipent les salles de cinéma (et je ne parle même pas des DRMs). Y’en a-t-il parmi vous qui font le choix de ne pas aller au cinéma dans ces conditions ? Ou de ne pas utiliser une voiture fabriquée après 1980 ?

Cinquième élément

Nous avions fait une bande-annonce l’année dernière que j’ai retirée il y a quelques semaines. Parce qu’en un an, le travail d’habillage et dernièrement d’étalonnage a changé l’esthétique du film (achevé il y a seulement une semaine). Je voulais profiter du week-end pour remonter la bande-annonce avec ces nouveaux éléments, et au lieu de ça, je prends le temps de répondre aux posteurs de linuxfr – site qui m’était inconnu hier encore. Mais j’aimerais qu’elle sorte dans la semaine. Elle sera d’abord postée sur la page de LoL sur gigowattfilm. Je vais regarder mais à priori je ne vois pas d’inconvénient à la mettre sur peertube ou autre.

Bon il est tard maintenant. Je vous souhaite de bons échanges, que j’espère un peu plus bienveillants :-). J’espère avoir amené un éclairage à vos questions. Vous pourrez peut-être glaner d’autres informations sur l’entretien diffusé lors de l’émission « Libre à vous ».

ps : j’ai écrit cette bafouille avec Open Office Writer [N.D.L.R. : je confirme].

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Meilleures contributions LinuxFr.org : les primées de mai 2019

12 juin, 2019 - 10:51

Nous continuons sur notre lancée de récompenser ceux qui chaque mois contribuent au site LinuxFr.org (dépêches, commentaires, logo, journaux, correctifs, etc.). Vous n’êtes pas sans risquer de gagner un livre des éditions Eyrolles ou ENI. Voici les gagnants du mois de mai 2019 :

Les livres sélectionnés sont en seconde partie de la dépêche. N’oubliez pas de contribuer, LinuxFr.org vit pour vous et par vous !

Certains gagnants n’ont pas pu être joints ou n’ont pas répondu. Les lots ont été réattribués automatiquement. N’oubliez pas de mettre une adresse de courriel valable dans votre compte ou lors de la proposition d’une dépêche. En effet, c’est notre seul moyen de vous contacter, que ce soit pour les lots ou des questions sur votre dépêche lors de sa modération. Tous nos remerciements aux contributeurs du site ainsi qu’aux éditions Eyrolles et ENI.

Les livres sélectionnés par les gagnants (seuls deux ont répondu, merci !) :

             Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Agenda du Libre pour la semaine 24 de l’année 2019

10 juin, 2019 - 12:00

Calendrier Web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces 55 événements (France : 53, Belgique : 1, Hong Kong : 1) est en seconde partie de dépêche.

Sommaire [FR Montpellier] Permanence Les logiciels libres, parlons-en - Le lundi 10 juin 2019 de 17h00 à 19h00.

Les logiciels libres parlons-en Ouvrons le dialogue sur l’ouverture des données Partageons nos expériences pour une meilleure répartition des connaissances.

Cette permanence vous permet de rencontrer le groupe Montpel’libre, ses activités, d’être orienté vers nos ateliers et permanences techniques et d’être accompagné pour une transition digitale progressive et adaptée vers les logiciels libres.

Proposition de programme

  • discussions autour de l’organisation d’événements
  • gestion des groupes de travail
  • propositions diverses
  • présentation de l’asso

Montpel’libre est un Groupe d’Utilisateurs GNU/Linux et Logiciels Libres qui promeut les logiciels libres, la culture libre et les biens communs.
Notre association se situe à la jonction des secteurs d’activités du numérique, des industries culturelles et créatives, de l’économie sociale et solidaire, du développement durable, de la recherche et formation ainsi que de l’éducation populaire et de l’éducation scientifique.
Elle s’adresse à l’informaticien comme au néophyte, au particulier comme au professionnel ou à l’étudiant et à un public de tout âge.

Montpel’libre exerce des activités multiples autour de six pôles

  1. PERMANENCES
  2. ATELIERS
  3. CONFÉRENCES / FORMATIONS / EXPERTISE
  4. ÉVÉNEMENTIEL
  5. TECHNIQUE / SÉCURITÉ
  6. PUBLICATION

Et de plusieurs communautés et groupes de travail.

Ces permanences sont suivies d’un Apéro refaire le monde convivial et partagé, de 18h30 à 21h30. Elles ont lieu au Faubourg marché, tous les vendredis de 17h00 à 19h00.
Permanences

  • vendredi 3 mai 2019 de 17h00 à 19h00
  • vendredi 10 mai 2019 de 17h00 à 19h00
  • vendredi 17 mai 2019 de 17h00 à 19h00
  • vendredi 24 mai 2019 de 17h00 à 19h00
  • vendredi 31 mai 2019 de 17h00 à 19h00

Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible.

Cet événement vous est proposé dans le cadre du partenariat qui lie Le Faubourg Marché et Montpel’libre.

Vendredis 3, 10, 17, 24 et 31 mai 2019 de 17h00 à 19h00 (tous les vendredis sauf fériés)
Le Faubourg - 15, rue du Faubourg de Nîmes, 34 000 Montpellier

[FR Montpellier] Wikipermanence - Le lundi 10 juin 2019 de 18h00 à 22h00.

Une Wikipermanence est une rencontre physique entre des wikipédiens chevronnés et de nouveaux ou futurs wikipédiens qui souhaitent acquérir des connaissances et des conseils sur le fonctionnement de Wikipédia. Il ne s’agit pas d’une simple rencontre entre wikipédiens la Wikipermanence organisée par le groupe local de Montpellier est là pour répondre aux questions, permettre des démonstrations, offrir une aide aux premiers pas et permettre un suivi.

Pour cette soirée, chacun amène ce qu’il veut à manger et à boire pour un repas partagé.

Cette rencontre nous permettra d’aborder les sujets suivants

Si vous avez des propositions, n’hésitez pas à compléter la page dédiée sur Wikipédia.

N’hésitez pas à venir c’est sans inscription, et vous l’aurez deviné, libre et gratuit

Wikipédia est une encyclopédie libre rédigée collaborativement par des milliers d’internautes. Mais, saviez-vous que vous pouviez y participer En apportant des connaissances, en créant ou améliorant des articles, en prenant des photos, ou simplement en corrigeant des fautes, vous pouvez contribuer à ce grand projet d’encyclopédie collaborative.

Alors, venez participer aux rendez-vous des Wikipermanences de Montpellier qui auront lieu à l’Atelier de Pigistes, le deuxième lundi de chaque mois, de 18h00 à 22h00.

Cet événement vous est proposé dans le cadre du partenariat qui lie le Club de la Presse, Wikimédia France et Montpel’libre.

Tramway lignes 1 et 3, arrêts Port-Marianne et Rives du Lez
GPS Latitude 43.603095 | Longitude 3.898166

[FR Paris] Atelier Hebdomadaire de Contribution au Libre - Le mardi 11 juin 2019 de 10h00 à 19h00.

Une journée de co-travail sur le thème de la contribution au logiciel libre.

Chacun vient avec son sujet individuel avec l'intention d'y travailler aux côtés d'autres contributrices/teurs.

Le prix d'entrée est de 25 euros pour la journée (tarif Narma).

[FR Béziers] Permanence Accompagnement personnalisé - Le mardi 11 juin 2019 de 15h00 à 17h30.

La salle de formation ouvre ses portes sans rendez-vous aux permanences, entre 15h00 et 17h30, hors vacances scolaires. Vous serez assistés sur les ordinateurs de la salle ou sur votre matériel personnel (PC, tablette, smartphone, appareil photo numérique).

Poser des questions sur le fonctionnement de votre matériel, ou sur l’utilisation de logiciels (système d’exploitation, traitement de texte, messagerie…) ou de services en ligne.

Si vous souhaitez vous initier ou vous perfectionner sur LibreOffice ou Gimp, sur des connaissances de bases sur GNU/Linux, dépannages de base, installations, prises en mains…

Mardis 4, 11, 18 et 25 juin 2019 de 15h00 à 17h30
Médiathèque André Malraux - Place du 14 juillet 34 500 Béziers

[FR Paris] Émission Libre à vous » - Le mardi 11 juin 2019 de 15h30 à 17h00.

L'émission Libre à vous de l'April est diffusée chaque mardi de 15 h 30 à 17 h sur radio Cause Commune sur la bande FM en région parisienne (93.1) et sur le site web de la radio. Et l'émission est rediffusée le soir même de 21 h à 22 h 30. Le podcast est disponible rapidement après la diffusion de l'émission.

Les ambitions de l'émission Libre à vous

La radio Cause commune a commencé à émettre fin 2017 sur la bande FM en région parisienne (93.1) et sur Internet.

Sur le site de la radio on lit Radio associative et citoyenne, les missions de Cause Commune sont de fédérer toutes les initiatives autour du partage et de l’échange de savoirs, de cultures et de techniques.

Nous avons alors proposé de tenir une émission April intitulée Libre à Vous d'explications et d'échanges concernant les dossiers politiques et juridiques que l'association traite et les actions qu'elle mène.

Une partie de l'émission est également consacrée aux actualités et actions de type sensibilisation.

L'émission Libre à vous est principalement animée par l'équipe salariée de l'April mais aussi par des membres bénévoles de l'association et des personnes invitées.

Donner à chacun et chacune, de manière simple et accessible, les clefs pour comprendre les enjeux mais aussi proposer des moyens d'action, tel est l'objectif de cette émission mensuelle, qui est diffusée en direct chaque mardi du mois de 15 h 30 à 17 h. Et rediffusée le soir même de 21 h à 22 h 30.

L'émission dispose d'un flux RSS compatible avec la baladodiffusion ainsi qu'un salon dédié sur le webchat de la radio.

[FR Montpellier] Atel’libre Inclusion Numérique - Le mardi 11 juin 2019 de 16h30 à 18h00.

Nous initions et formons aux outils et usages numériques tous les publics qui s’en sentent éloignés, voire exclus.

Dans les années à venir le tout numérique va s’accélérer dans nos démarches quotidiennes accès aux soins, à l’emploi, à l’énergie, aux services bancaires, caisses de retraite, loisirs, etc.
Une grande partie de la population n’a pas jugé utile ou eut l’opportunité d’utiliser des outils numériques, ordinateurs fixes, portables, les smartphones ou les tablettes.

Nous considérons que l’inclusion numérique est fondamentale pour réduire la fracture
numérique, encore bien réelle, entre les générations et réduire les inégalités sociales, culturelles, d’accès à l’emploi.
Dans un monde ultra-connecté avoir des connaissances numériques de base est devenu indispensable quel que soit son âge.

Nous animons avec bienveillance des ateliers collectifs d’initiation et de pratique des logiciels et des outils numériques libres, en fonction de la demande des utilisateurs.

Les thématiques que nous vous proposerons cette année

  • Hygiène informatique
  • Les bons usages sur l’Internet
  • Ranger et m’organiser
  • Entretenir son ordinateur
  • Utiliser une clé USB, un disque dur externe
  • Insérer une image
  • Mettre en page un courrier
  • Créer un tableau simple
  • Débuter sur la mise en forme
  • Progresser sur la mise en forme de textes
  • Classer ses recherches
  • Protéger son identité sur l’Internet
  • Tchatter avec une webcam
  • Utiliser les services administratifs en ligne
  • Débuter sur Internet et la messagerie
  • Le podcasting
  • Transférer et enregistrer sa musique
  • Remplir sa déclaration d’impôts
  • Faire des rencontres
  • Stockez ses données en ligne
  • Vendre, acheter, donner ses objets
  • Préparer ses vacances
  • Débuter sur la messagerie
  • Découvrir les réseaux sociaux
  • Faire des économies grâce à Internet
  • Utiliser les sites / applications pour communiquer
  • Débuter avec son téléphone portable
  • Transférer les photos de son téléphone
  • Utiliser les applications de sa tablette, son téléphone
  • Débuter sur sa tablette, son téléphone
  • Transférer et classer ses photos
  • Créer son livre photo
  • Réaliser un diaporama de photos
  • Le photomontage

Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible.

Cet événement vous est proposé dans le cadre du partenariat qui lie la Mpt Albert Camus de Montpellier et Montpel’libre.

Mardis 4, 11, 18 et 25 juin 2019 de 16h30 à 18h00
Mpt Albert Camus - 118, allée Maurice Bonafos 34 070 Montpellier

[FR Rennes] Tiers-Lieux Libres et de sources ouvertes, repolitiser la ville Acte 3 - Le mardi 11 juin 2019 de 18h00 à 22h00.

Tiers-Lieux et repolitisation de la ville

Anticonférence et pique-nique apéro

Soirée apéro explications, réflexions communes, causeries, partages d’informations et de savoirs, prises de notes collaboratives autour du thème des tiers-lieux.

Anticonférence, ou autrement dit, vous n'allez pas rester sans rien faire à écouter de longs discours Après 2017 et les sessions 19646_1 et 19646_2 Tiers-Lieux Repolitiser la ville », nous remettons les pieds dans plat. Tiers-Lieux: concept pas si nouveau dont l’usage du terme devient très (sur)utilisé.Un Tiers-lieux est un processus pas uniquement un toit et quatre murs, ce n'est pas ce qui en est dit qui compte mais ce que vous en faites.

Faire Tiers-lieux c'est partager une configuration sociale dans laquelle vous prenez un espace-temps sur lequel vous créez une intention qui peut être appréhendée par les personnes qui le désir et vous documentez ce qui est fait.

Lieu, places, tarifs

  • Mardi 11 juin 2019 − 18 h 00
  • Lieu Terrasses de Verdugadin
  • Places ~ 20 places
  • Tarifs C'est gratuit Il s'agit de partager nourriture et boisson en mode pique-nique apéro lors de cette anticonférence, alors Amenez vos rafraichissants et victuailles

Nous aurons également

Règles de conduite

Les postures encouragées

L’accueil

Prenons gage que les personnes – de tous horizons et identités confondues – soient les bienvenues, qu’elles se sentent accueillies dans un espace ouvert et hospitalier.

Cela inclut, mais sans s’y limiter, les personnes de toute ethnie, culture, nationalité, couleur, croyance politique, religion, capacité mentale et physique, statut de migration ou d’expatriation, classe économique et sociale, niveau d’éducation, sexe, orientation sexuelle, identité sexuelle, âge, taille, situation familiale.

La bienséance et la bientraitance

Rencontrons-nous avec excellence, c’est-à-dire la volonté et le soin apporté sur le bien être et le bonheur d’autrui, et assurons-nous d’être bien-traitant en s’attachant à ce que notre manière d’agir concrètement (savoir-être et savoir-faire) soit bien un terrain de bienséance.

Les comportements que nous voudrions décourager

[FR Tours] Permanence ADeTI - Le mardi 11 juin 2019 de 18h30 à 20h30.

La permanence d'ADeTI est un moment d'accueil avec des bénévoles pour apprendre à utiliser un ordinateur sous GNU/Linux (Ubuntu, Linux Mint, Debian….)  mais aussi

  • réparer les problèmes de logiciels sur son ordinateur
  • prendre des conseils pour choisir des logiciels alternatifs
  • différencier les logiciels libres utilisables pour répondre aux besoins
  • préserver et réfléchir sur ses usages (vie privée, éthique,…)

Mais c'est aussi un moment consacré pour

  • partager des connaissances et échanger des savoirs
  • maîtriser les formats ouverts et la pérennité de ses documents
  • Confidentialité, intégrité et disponibilité des systèmes d'information
  • Diversité des alternatives
  • Indépendance

Nous accueillons également des membres de l'association Touraine Data Network qui peuvent répondre aux questions concernant les réseaux connexion à Internet, alternatives aux "Box" et aux opérateurs commerciaux.

[FR Lyon] OpenStreetMap, rencontre mensuelle - Le mardi 11 juin 2019 de 18h30 à 20h30.

Discussion entre contributeurs lyonnais du projet OSM et acteurs intéressés.

Toute personne intéressée par OpenStreetMap peut s'intégrer à cette rencontre, tout particulièrement les débutants qui souhaiteraient des conseils pour se lancer.

Ordre du jour sur
https://wiki.openstreetmap.org/wiki/FR:Lyon/Réunion_11_juin_2019

[FR Grenoble] Permanence des libristes dauphinois - Le mardi 11 juin 2019 de 19h00 à 21h00.

Tous les deuxièmes mardis du mois, une permanence d'acteurs du Libre local est organisée au Laboratoire Ouvert Grenoblois.

Vous pourrez rencontrer

  • Le LOG, hackerspace grenoblois
  • La Guilde, groupe d'utilisateurs de Logiciel Libre
  • Rézine, fournisseur d'accès Internet associatif
  • Grésille, hébergeur de services en ligne associatif.

C'est l'occasion de nous rencontrer pour connaitre nos activités et service, avoir de l'aide sur un logiciel libre, ou simplement discuter avec nous en partageant notre repas à prix libre (menu défini généralement la veille quelques heures avant).

[FR Brignoles] Réunions formations et débats - Le mardi 11 juin 2019 de 19h00 à 22h00.

GULLIVAR (Groupe d’Utilisateurs de Logiciels Libres de l’Intérieur du VAR) vous invite à une soirée atelier / présentation qui aura lieu le mardi 11 juin 2019, dès 18h30, en la salle des Saint Anges, chemin de San Sumian à Brignoles.

– Information sur l’association

À partir de 20h30, ateliers proposés par Eric Rojas
– Outils LibreOffice Modification de document sous WRITER

Cette soirée est ouverte à tous, adhérents et sympathisants.
Un accès haut débit (Ethernet & Wifi) est disponible pour la mise à jour et l’installation de distributions GNU/Linux.

[FR Avignon] La Bataille du Libre - Le mardi 11 juin 2019 de 20h30 à 23h00.

L'association Linux Ventoux et La Cerise Numérique de Bédoin vous proposent la projection du documentaire (87') "LA BATAILLE DU LIBRE" en présence du réalisateur Philippe BORREL.

Ce documentaire montre que la palette du Libre s’étend très largement au-delà du logiciel agriculture, outils, santé, autogestion…

Chaque projection sera suivie d'un débat qui donnera la parole aux associations locales défendant les valeurs du Libre.

Logiciels libres, semences libres, médicaments libres, connaissances libres… Des objets, des appareils, des machines, des concepts, reproductibles et modifiables, à partager à l’infini entre tous ceux qui le souhaitent grâce à la libre diffusion de leurs plans.

Les principes juridiques fondateurs du logiciel libre servent aujourd’hui d’exemple celui d’un combat gagné contre le modèle dominant de propriété intellectuelle.

Depuis, les pratiques collectives et contributives du Libre essaiment dans bien d’autres domaines. Elles ont pour principal attrait de dessiner une alternative aux logiques de marchandisation et de contrôle, qu’il s’agisse de technologie, d’écologie, de défense des services publics ou de culture.

En mettant l’accent sur la liberté, la coopération et le partage, elles redonnent par la même occasion de l’autonomie et du pouvoir aux utilisateurs.

 Nota certains auront vu la version courte (52') via ARTE. La version longue aborde de façon beaucoup plus approfondie les questions environnementales.

[FR Dunkerque] Stage LaTeX - Le mercredi 12 juin 2019 de 09h00 à 17h30.

Le département Génie Thermique et Énergie de l'IUT du Littoral Côte d'Opale, en partenariat avec l'association GUTenberg (Groupe des Utilisateurs francophones de TeX) organise son 17 stage gratuit de formation au système de préparation et de production de documents LaTeX.

Pour cette édition, ouverte à tous, nous proposons des cursus de niveaux

  • débutant pour ceux qui n'ont pas (ou que peu) pratiqué LaTeX, au cours duquel seront présentées les bases du logiciel
  • intermédiaire destiné à ceux pratiquant déjà LaTeX mais souhaitant être initiés à certaines fonctionnalités qui n'ont pas été abordées au niveau débutant
  • avancé réservé à ceux ayant une (très) bonne maîtrise de LaTeX et de ses programmes annexes et qui souhaitent augmenter leur productivité ou entrer dans les arcanes du système.

Le programme complet du stage est aussi disponible sous forme de fichier PDF.

Si vous souhaitez assister à ce stage, vous pouvez en consulter les modalités d'inscription.

[FR Châtillon] OW2con'19 - Du mercredi 12 juin 2019 à 09h00 au jeudi 13 juin 2019 à 17h00.

La conférence annuelle OW2 est une rencontre internationale d’experts, d’architectes, de développeurs et de chefs de projets open source.

L’appel à présentations de cet évènement est ouvert. Veuillez envoyer vos propositions, en anglais, avant le 17 mars 2019.

Communauté open source internationale et indépendante, OW2 est dédiée au développement de logiciels d’infrastructure de qualité industrielle. OW2 regroupe des entreprises, des collectivités et des organismes de recherche de premier plan dont Orange, l’Inria, la Mairie de Paris, Cap Gemini et Airbus Défense. OW2con est ouvert à tous, l’évènement est gratuit et les conférences ont lieu en anglais.

Le thème central d’OW2con cette année est "Open Source vers la maturité industrielle".

Alors que l'open source se généralise, les développeurs informatiques, les fournisseurs, les utilisateurs et même les organisations open source telles qu’OW2 doivent s'adapter.

Les fusions à coups de milliards de dollars annoncées en 2018 démontrent que l'open source atteint sa maturité.

Les projets open source deviennent de plus en plus concurrentiels et de plus en plus critique et tous les développeurs, fournisseurs et utilisateurs informatiques doivent avoir une stratégie open source.

Plusieurs thèmes technologiques seront couverts lors de la conférence les applications d’entreprise, la sécurité, l’accessibilité, l’open cloud, l’IoT, la blockchain, l'intelligence artificielle, la qualité et les tests logiciels, les modèles économiques et la gouvernance des logiciels libres, open source dans les grandes villes.

[FR Le Mans] Permanence du mercredi après-midi - Le mercredi 12 juin 2019 de 12h00 à 17h00.

Entrée Libre, tout public                                                                                                                                    .

Présentation, initiation et maintenance des logiciels libres.

Remplacement  de Windows par GNU/Linux et formation gratuite.

Venez nombreux

Entrée Libre, tout public.

[FR Marseille] Ateliers numériques pour enfants - Le mercredi 12 juin 2019 de 13h30 à 17h30.

Ateliers d'éducation numérique pour enfants et jeunes de 5 à 15 ans, 100 logiciels libres, tous les mercredis après-midi en période scolaire.

C'est de 13 h 30 à 17 h 30 dans les locaux de Mille Babords au 61 rue Consolat.

Plus d'informations, tarifs et inscription sur http://revlibre.org.

[FR Vandœuvre-lès-Nancy] Les services phares de Framasoft - Le mercredi 12 juin 2019 de 15h00 à 17h00.

Framasoft l’association d’éducation populaire numérique, propose divers services en lignes librement accessible à tous. Certains de ces services sont étudiés pour être utilisés collectivement. Découvrez ce que sont Etherpad, Framadate, Lufi et plus encore

Horaires

Les animations débutent à 15 h pour se terminer vers 17 h, la salle multimédia FCCL ouvre ses portes à partir de 14 h ces jours-là.

Inscription gratuite aux animations

La participation aux animations repose sur un système d’inscriptions préalables qui permet de répondre de façon plus ciblée aux attentes des usagers et de les associer au projet.

L'inscription obligatoire au plus tard 30 min avant l’atelier via les contacts proposés ci-dessous ou en vous présentant dès 14 h dans la salle multimédia FCCL.

[FR Mauguio] Permanence Infolibres Logiciels Libres et GNU/Linux - Le mercredi 12 juin 2019 de 17h00 à 19h00.

L’équipe de Montpel’libre vous propose une permanence Logiciels Libres, discussions libres et accompagnements techniques aux systèmes d’exploitation libres, pour vous aider à vous familiariser avec votre système GNU/Linux au quotidien.

Le contenu de l’atelier s’adapte aux problèmes des personnes présentes et permet ainsi l’acquisition de nouvelles compétences au rythme de chacun.

Programme

  • Présentation de plusieurs distributions GNU/Linux
  • Discussions conviviales entre utilisateurs autour de Linux en général
  • Préinscription aux prochains Cafés Numériques et Install-Party ;
  • Premières explorations du système
  • Installations et configurations complémentaires
  • Mise à jour et installation de nouveaux logiciels
  • Prise en main, découverte et approfondissement du système

Infolibres

  • Mercredi 9 janvier 2019 de 17h00 à 19h00
  • Mercredi 23 janvier 2019 de 17h00 à 19h00
  • Mercredi 13 février 2019 de 17h00 à 19h00
  • Mercredi 27 février 2019 de 17h00 à 19h00
  • Mercredi 13 mars 2019 de 17h00 à 19h00
  • Mercredi 27 mars 2019 de 17h00 à 19h00
  • Mercredi 10 avril 2019 de 17h00 à 19h00
  • Mercredi 24 avril 2019 de 17h00 à 19h00
  • Mercredi 22 mai 2019 de 17h00 à 19h00
  • Mercredi 12 juin 2019 de 17h00 à 19h00
  • Mercredi 26 juin 2019 de 17h00 à 19h00

Les permanences Infolibres ont lieu à la Médiathèque Gaston Baissette de Mauguio, le deuxième et quatrième mercredis de chaque mois de 17h00 à 19h00, sauf périodes de vacances.

Entrée libre et gratuite, inscription nécessaire auprès de la médiathèque au 04.67.29.50.89 ou sur inscription
Une simple adhésion à l’association est possible et auprès de la Médiathèque de Mauguio.

Cet événement vous est proposé dans le cadre du partenariat qui lie la Médiathèque de Mauguio et Montpel’libre.

Mercredi 22 mai 2019 de 17h00 à 19h00 (2e et 4e mercredi, sauf fériés)
Médiathèque Gaston Baissette - 106, boulevard de la Liberté, 34 130 Mauguio
Inscription nécessaire

[FR Beauvais] Atelier hebdomadaire de partage de connaissances autour des logiciels libres - Le mercredi 12 juin 2019 de 18h00 à 20h00.

Chaque mercredi soir, l'association propose une rencontre pour partager des connaissances, des savoir-faire, des questions autour de l'utilisation des logiciels libres, que ce soit à propos du système d'exploitation Linux, des applications libres ou des services en ligne libres.
C'est l'occasion aussi de mettre en avant l'action des associations fédératrices telles que l'April ou Framasoft, dont nous sommes adhérents et dont nous soutenons les initiatives avec grande reconnaissance.

[FR Montpellier] Atel'libre Bricolotech Open-Bidouille - Le mercredi 12 juin 2019 de 18h30 à 20h00.

Atel’libre spécial enfants

  • Thymio : robot éducatif open source
  • Ozobot : le petit robot intelligent
  • Scratch : créez des histoires, des jeux et des animations.

Thymio a été créé à l’école polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) en collaboration avec l’école cantonale d’art de Lausanne (ECAL) en 2011. Le projet Thymio a pour objectif de rendre la découverte de l’informatique et de la technologie accessible à un large public en particulier les enfants.

Ozobot : élargissez l’horizon de vos enfants avec Ozobot, le petit robot intelligent.
Tout est possible, votre enfant crée tout un monde d’aventure en jouant et programmant Ozobot.
Imaginez un jouet éducatif qui ouvre les porte de la programmation informatique, des sciences et de la robotique

Scratch est un langage de programmation graphique manipulable et exécutable par le logiciel de même nom à vocation éducative. Ainsi, Scratch est à la fois un environnement de développement et un moteur d’exécution du langage Scratch mais aussi un site web.

Possibilités d’ouvrir d’autres atel’libres Minetest, Warmux, Hedgewars, Godot… sur demandes.

Atelier 1 Fabriquer sa miniville connectée - Smart City (semaines impaires)
Atelier 2 Créer soi-même son PC Grappe de bureau - Desktop Cluster (semaines paires)

GRAPPE DE BUREAU - DESKTOP CLUSTER
Ce projet consiste à créer un cluster à partir de dev board. Rien de nouveau, c’est vrai, encore que… La nouveauté est dans l’utilisation. Nous allons partir de matériel et logiciels entièrement libres afin de créer un PC entièrement libre.

Définition du projet
L’idée est de dénicher un PC entièrement libre. Peu importe la puissance de l’engin, il faut qu’il soit libre, c’est-à-dire qu’il n’ait aucun secret. Qu’aucun binaire ne soit indispensable à son fonctionnement, pas d’IME, pas d’AMT, pas de BIOS complexe et fermé. Un PC simple qui permet de naviguer sur le web, faire des travaux multimédia, interfacer avec des périphériques externes et autres composants type microcontrôleurs par exemple. Avec un peu de puissance de calcul pour la compilation. Si nous ne voulons pas de binaire, il nous faut de la puissance nécessaire pour compiler les sources.

Il existe des boards de dev plus ou moins chères et plus ou moins libres en assemblant ces dernières nous pourrons ainsi obtenir mon PC suffisamment puissant et entièrement libre.

Comment faire :
Quel matériel nous pouvons utiliser :

  1. L’Orange Pi PC (v1) semble un bon candidat pour du lowcost
  2. La libre computer board, avec 1GB ou 2GB de ram
  3. L’humming board, parfait pour ceux qui ont les moyens, la board est libre sans bidouille.

MINIVILLE CONNECTÉE - SMART CITY
L’idée est de produire une miniville interactive. Ce qui nous intéresse ici c’est surtout la route et la circulation, mais avoir des maisons et commerces en plus peut être sympa. Ce projet implique de la conception 2D/3D, de l’électronique, de l’urbanisme et de la programmation. La réalisation devra être accessible à des enfants, contenir peu d’intelligence au début et évoluer de manière interactive. Les éléments qui composent la ville devront être interdépendants mais capable d’entrer en interaction et interchangeable.

Définition du projet
Que peut-on apprendre avec ce projet

  • Fonctionnement et utilisation des composants de bases résistance, led, transistor, condensateur
  • Conception et miniaturisation via circuits intégré ou mini micro contrôleurs
  • Montages électroniques de base branchement d’un moteur, d’un servomoteur, leds, capteurs
  • Se documenter en lisant les spécifications du matériel ou en s’inspirant de montage existant
  • Impressions de circuit imprimé, de décor, de châssis de voiture, de structure de bâtiment à l’aide d’une CNC.

    • Impressions complémentaires de la CNC via une imprimante 3D
    • Réflexion autour de la conception des éléments de base (voiture, route, signalisation)
    • Gestion de l’énergie, comment alimenter les feux, les voitures.
    • Comment gérer la synchronisation des feux
    • Comment gérer les interactions entre les voitures
    • Comment fixer les feux à la route. Je rappelle que la route est éphémère. C’est une feuille de papier avec des lignes au marqueur.
    • Comment associer les plaques de routes (Cela dépend beaucoup de la gestion de l’énergie et de la synchronisation)
  • Programmation de microcontrôleurs.

  • Recyclage de matériel existant avec une reprogrammation de microcontrôleurs ou des assemblages de relais, optocoupleur, etc.

Comment faire :
Le projet se présente sous une forme itérative, afin d’avoir rapidement quelque chose qui fonctionne à chaque itération. C’est pour cela que nous vous donnerons une piste pour commencer, mais rien ne sera imposé

  • Feux tricolores de signalisation
  • Comportement des feux tricolores
  • Ajout de feux piétons
  • Gestion d’interruption

POURQUOI LES LOGICIELS LIBRES :
Pourquoi vouloir avec les sources et le logiciel libre Pour

  1. Refuser l’obsolescence programmée
  2. Pouvoir mettre fin au chantage lié aux données personnelles
  3. Être capable de s’assurer que le matériel et les logiciels que nous utilisons font bien ce qu’ils sont censés faire.
  4. Réduire la fracture technologique en permettant à chacun de s’intéresser au fonctionnement de ce qui inonde notre quotidien.
  5. Faciliter l’amélioration continue, chacun peut apporter selon son envie, son internet, ses possibilités.

Les places à cet atelier sont limitées, il est donc préférable de s’inscrire avant.
Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible.

Mercredis 5, 12, 19 et 26 juin 2019 de 18h30 à 20h00 (tous les mercredis)
DoTank au 2, rue du Pavillon, 34 000 Montpellier

[FR Grenoble] Session Hack du Mercredi - Le mercredi 12 juin 2019 de 19h00 à 23h00.

Séance du mercredi soir au LOGal

C'est ouvert à tout le monde, vous êtes les bienvenu.e.s

N'hésitez pas à passer nous voir pour rencontrer nos membres, découvrir leurs projets ou participer

[FR Lyon] Hadoly permanence du Chatons Lyonnais - Le mercredi 12 juin 2019 de 19h00 à 20h00.

La permanence (mensuelle) d’Hadoly (Hébergeur Associatif Décentralisé et Ouvert à LYon), chaton lyonnais, est l’occasion d’échanger avec les membres de l’asso sur les services et moyens mis à disposition des adhérents afin de se libérer des Gafams tout en grignotant et en en buvant un coup (n’hésitez pas à apporter quelque chose).

Nous partageons du mail, du cloud, et d’autres services, le tout basé exclusivement sur des logiciels libres avec le respect de la neutralité du net et de la vie privée.

Et en plus l’hébergement est physiquement local

[FR Rennes] Apéro Monnaie Libre - Le mercredi 12 juin 2019 de 19h15 à 22h00.

Venez découvrir la G1, la première monnaie libre

La G1 n'est pas qu'une monnaie qui fonctionne avec des logiciels libres.

C'est une monnaie dont la création est partagée à parts égales par l'ensemble de ses membres, à travers un dividende monétaire co-créé chaque jour par chacun des membres.

Contrairement aux monnaies classiques (livre sterling, euro, et locales qui leur sont adossées), en monnaie libre la création monétaire n'est pas conditionnée à un emprunt. Ce n'est pas une "monnaie dette".

La G1 est une expérimentation à grande échelle, qui actuellement ressemble un peu à certains SELs, mais qui a entre autres l'avantage de passer à l'echelle.

Venez quand vous voulez dès 19h15 à la Mie Mobile  (à 100m de l'Élabo). Vous trouverez un parking pour vous garer juste en face du bar-)

[FR Mauguio] Permanence Les jeudis du Libre - Le jeudi 13 juin 2019 de 14h00 à 17h00.

Tous les deuxièmes jeudis de chaque mois, Montpel’libre tiendra une permanence à la CCI Hérault pour fournir un appui au libre à toutes les Entreprises et Indépendants désireux en savoir plus sur les Logiciels Libres, répertorier avec des rendez-vous, un prestataire local sur le sujet, enfin, utiliser aussi ce créneau pour des ateliers thématiques sur lesquels nous communiquerons.

Le programme à la CCI

  • Jeudi 13 septembre 2018 de 14h00 à 17h00 - Les jeudis du Libre à la CCI
  • Jeudi 11 octobre 2018 de 14h00 à 17h00 - Les jeudis du Libre à la CCI
  • Jeudi 8 novembre 2018 de 14h00 à 17h00 - Les jeudis du Libre à la CCI
  • Jeudi 13 décembre 2018 de 14h00 à 17h00 - Les jeudis du Libre à la CCI
  • Jeudi 31 janvier 2019 de 8h30 à 10h00 - Matinale CCI Dolibarr
  • Jeudi 31 janvier 2019 de 14h00 à 17h00 - Les jeudis du Libre à la CCI
  • Jeudi 14 février 2019 de 14h00 à 17h00 - Les jeudis du Libre à la CCI
  • Jeudi 14 mars 2019 de 10h00 à 12h00 - Matinale CCI PeerTube
  • Jeudi 14 mars 2019 de 14h00 à 17h00 - Les jeudis du Libre à la CCI
  • Jeudi 11 avril 2019 de 14h00 à 17h00 - Les jeudis du Libre à la CCI
  • Jeudi 9 mai 2019 de 14h00 à 17h00 - Les jeudis du Libre à la CCI
  • Jeudi 13 juin 2019 de 14h00 à 17h00 - Les jeudis du Libre à la CCI

Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible.

Cet événement vous est proposé dans le cadre du partenariat qui lie la CCI Hérault et Montpel’libre.

Jeudi 11 avril 2019 de 14h00 à 17h00 (2e jeudi de chaque mois)
CCI Entreprises - Zone Aéroportuaire Montpellier-Méditerranée, 34 130 Mauguio
Inscription nécessaire

[FR Challans] Permanence Linux - Le jeudi 13 juin 2019 de 18h00 à 20h00.

L'association Linux Challans vous donne rendez-vous à l'Albanera Café, 17 rue du Général Leclerc 85 300 Challans.

Nous vous proposons lors de ces rendez-vous mensuels d'échanger autour du Libre, des conseils ou une assistance technique.

Vous pouvez venir pour vous faire aider, ou aider, à installer et paramétrer une distribution Linux de votre choix ou des logiciels libres sur votre ordinateur.

Recommandations:

  • Sauvegardez vos données avant de venir.
  • Libérez de la place sur le disque dur (20 Go minimum) et défragmentez Windows si vous voulez le conserver.

Au plaisir de vous voir bientôt

[FR Bordeaux] Jeudi Giroll - Le jeudi 13 juin 2019 de 18h30 à 20h30.

Les membres du collectif Giroll, GIROnde Logiciels Libres, se retrouvent une fois par semaine, pour partager leurs  savoir-faire et expériences autour des logiciels libres.

Le collectif réalise aussi une webradio mensuelle, tous les seconds jeudis du mois, à retrouver en direct sur le site de Giroll.

Ces rencontres sont ouvertes à tous.

[FR Villeurbanne] Workshop | Linux Ricing - Pimp my Linux - Le jeudi 13 juin 2019 de 18h30 à 20h30.

Personnalisez votre environnement de travail à l’aide du tiling manager Awesome

L’objectif de cet atelier
Prise en main de Awesome
Création d’un environnement de travail personnalisé et minimal

Prérequis
Votre pc sous Linux
Une connaissance de Linux
Bases en programmation

Pensez à amener votre pc sous Linux

Atelier gratuit mais une inscription est nécessaire afin de participer
limité à 10 personnes
https://forms.gle/S9mHWkvHxHoBK68r6

A propos de l’animateur
Gwenahel est Développeur Lua/Ruby,
Bidouilleur à ses heures perdues
Et un Punk à chien de l’informatique

A propos du lieu
- L’adhésion à l’association à la MYNE est requise (2€/an) : https://www.helloasso.com/associations/la-myne/adhesions/adhesions-et-dons-2019

  • Dans la tradition des temps de convivialité, les participant.es sont invité.es à ramener de quoi boire et grignoter.

  • La rencontre sera documentée en temps réel sur ce document contributif (et sans-doute filmée, avec accord des intervenants).

  • La MYNE - Manufacture des Idées et Nouvelles Expérimentations, 1 rue du Luizet, Villeurbanne, Auvergne-Rhône-Alpes, France

  • https://forms.gle/S9mHWkvHxHoBK68r6

  • linux, i3, awesome, atelier, linux-ricing, unix-porn

[FR Lyon] Dégooglisons internet (à la découverte des services de Framasoft) - Le jeudi 13 juin 2019 de 19h00 à 21h30.

de 19h00 à 21h30 –

(GRATUIT – inscription obligatoire à epn@salledesrancy.com)

Degooglisons internet (Découverte et utilisation de services libres de Framasoft )

Vous connaissez Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft (dit les GAFAM) et utilisez probablement un ou plusieurs de leurs services.
L’utilisation de leurs services est très tentante (gratuit, pratique, sympa, utilisé massivement) mais vous connaissez également les dangers (exploitation et perte de contrôle de vos données, menace pour votre vie privée, monopole, pistage et surveillance de masse …).
Si vous aussi, vous trouvez que votre vie privée contre du gratuit, c’est un peu cher payé, Framasoft et les CHATONS proposent des solutions libres et éthiques.
Venez découvrir toutes les alternatives à votre disposition et apprendre à les utiliser.

Quelques exemples

  • Divertissement vidéo en ligne, jeu, bibliothèque …
  • Partage fichiers et images
  • Travail collaboratif traitement de texte, tableur, diaporama, visioconférence
  • Organisation planifier un rendez-vous, communiquer avec son équipe …

Au total, c’est plus de 30 services à tester

Plus d’informations sur l’association Framasoft et la campagne Degooglisons Internet
https://framasoft.org/
https://degooglisons-internet.org/

Pensez à prendre votre ordinateur. Si besoin, des ordinateurs sont disponibles en libre accès à l’EPN.

Atelier ouvert à tous, tous niveaux.

Venez nombreux

[FR Bagnolet] Table ronde Le logiciel libre, une intelligence collective à grande échelle - Le jeudi 13 juin 2019 de 19h00 à 21h00.

Cette table ronde, avec un membre de Franciliens.net, de la Quadrature du Net et de l’April, s'inscrit dans le cadre d'un cycle thématique sur les communs organisé par l'université Populaire de Bagnolet - UNIPOP.

Mai/juin 2019 – Que pouvons-nous faire en commun

UNIPOP — Université Populaire de Bagnolet — Cycle thématique — 4 mai-15 juin 2019

Les choix économiques faits par nos sociétés ont engendré une fragmentation sociale et un désastre environnemental. Aujourd’hui nous sommes face à l’impératif de nous unir pour sauvegarder notre monde. Le cycle propose une réflexion sur les communs, comme ressources mais aussi comme forme de propriété et modèle de gouvernance. La multiplication de travaux sur ce thème le montre, la notion de communs est l’un des moyens de penser les défis que doivent relever nos démocraties en crise.

[FR Grenoble] Session Hack du Jeudi - Le jeudi 13 juin 2019 de 19h00 à 23h00.

Séance du jeudi soir au LOGal

C'est ouvert à tout le monde, vous êtes les bienvenu.e.s

N'hésitez pas à passer nous voir pour rencontrer nos membres, découvrir leurs projets ou participer

[FR Lyon] Jeudi du libre Découvrez LALIS - Le jeudi 13 juin 2019 de 19h00 à 21h00.

Découvrez LALIS (Lyon Association Libre Informatique Solidaire)

LALIS est une association loi 1901 qui reconditionne des ordinateurs avant de les redistribuer aux personnes à faibles ressources et à des associations.

Ses objectifs sont la réduction des déchets d’équipement électriques et électroniques (D3E) et de la fracture numérique. Ses actions consistent à former le public à l’utilisation de logiciels libres (Mageia, LibreOffice, …) et au dépannage informatique.

L’association s’est installée en début d’année au 7 place Louis Chazette, Lyon 1ᵉʳ. Elle propose un modèle de fonctionnement différent entre lieu d’apprentissage et de rencontre, atelier de réparation et hackerspace.

Venez découvrir cette nouvelle façon de promouvoir et soutenir l’informatique libre à Lyon.

[FR Paris] Soirée de Contribution au Libre, invité Wikimedia France - Le jeudi 13 juin 2019 de 19h30 à 22h00.

Parinux propose aux utilisateurs de logiciels libres de se réunir régulièrement afin de contribuer à des projets libres. En effet, un logiciel libre est souvent porté par une communauté de bénévoles et dépend d'eux pour que le logiciel évolue.

Nous nous réunissons donc tous les jeudis soir dans un environnement propice au travail (pas de facebook, pas de télé, pas de jeux vidéos, pas de zombies).

Vous aurez très probablement besoin d'un ordinateur portable, mais électricité et réseau fournis.

En cas de difficulté, vous pouvez joindre un des responsables de la soirée, Emmanuel Seyman (emmanuel (at) seyman.fr), Paul Marques Mota mota (at) parinux.org, ou Magali Garnero (Bookynette) tresorier (at) parinux.org.

Pour obtenir le code d'entrée de la porte cochère, envoyez un mail au responsable.

On peut amener de quoi se restaurer (Franprix, 8 rue du Chemin Vert, ferme à 22h)

Regazouillez sur Twitter - Wiki des soirées

Programme non exhaustif

  • Fedora (sa traduction)
  • Parinux, ses bugs et son infrastructure
  • April,… y a toujours quelque chose à faire
  • Open Food Facts/ Open Beauty Facts, sa base de données, ses contributeurs, sa roadmap
  • Schema racktables, son code
  • Agenda du Libre, mise à jour et amélioration du code
  • Ubuntu-Fr, son orga, ses événements
  • En vente libre, maintenance et commandes
  • Open street map, une fois par mois
  • Linux-Fr sait faire
  • en vente libre

tout nouveau projet est le bienvenu.

Tous les 1ᵉʳˢ jeudis => Les associations Ubuntu-fr et ouvre-boite organisent une réunion pour leurs membres.

Tous les 2ᵉ jeudis du mois, l'association Wikimedia France propose de contribuer à ses multiples projets

Tous les 3ᵉ jeudis, dès 18h45, le groupe de travail Sensibilisation de l'April se réunit pour réfléchir à mieux communiquer vers le grand public et à 20h30, le groupe transcriptions prend le relais et transcrit ou relit des transcriptions.

Tous les 4ᵉ jeudis, des membres de Framasoft organisent des contrib'atliers et vous invitent à venir participer, tester ou améliorer des logiciels libres

[FR Mormoiron] La Bataille du Libre - Le jeudi 13 juin 2019 de 20h30 à 23h00.

L'association Linux Ventoux et La Cerise Numérique de Bédoin vous proposent la projection du documentaire (87') "LA BATAILLE DU LIBRE" en présence du réalisateur Philippe BORREL.

Ce documentaire montre que la palette du Libre s’étend très largement au-delà du logiciel agriculture, outils, santé, autogestion…

Chaque projection sera suivie d'un débat qui donnera la parole aux associations locales défendant les valeurs du Libre.

  • Label Vers du Beaucet
  • Le Comité Écologique de Carpentras
  • Le Collectif CBV de Bédoin
  • A Portée Demain
  • Linux Ventoux - La Cerise Numérique

Logiciels libres, semences libres, médicaments libres, connaissances libres… Des objets, des appareils, des machines, des concepts, reproductibles et modifiables, à partager à l’infini entre tous ceux qui le souhaitent grâce à la libre diffusion de leurs plans.

Les principes juridiques fondateurs du logiciel libre servent aujourd’hui d’exemple celui d’un combat gagné contre le modèle dominant de propriété intellectuelle.

Depuis, les pratiques collectives et contributives du Libre essaiment dans bien d’autres domaines. Elles ont pour principal attrait de dessiner une alternative aux logiques de marchandisation et de contrôle, qu’il s’agisse de technologie, d’écologie, de défense des services publics ou de culture.

En mettant l’accent sur la liberté, la coopération et le partage, elles redonnent par la même occasion de l’autonomie et du pouvoir aux utilisateurs. Nous vous souhaitons nombreux à venir découvrir, partager et essaimer ce que ces Libertés nous offrent.

[FR Montpellier] State of the Map France - Du vendredi 14 juin 2019 à 09h00 au dimanche 16 juin 2019 à 17h00.

Après Lyon (2013), Paris (2014), Brest (2015), Clermont-Ferrand (2016), Avignon (2017) et Bordeaux 2018 c'est au tour de Montpellier d'accueillir les 7ᵉˢ Rencontres Nationales OpenStreetMap.

Le State Of The Map France (SotM).

Les 14-15-16 juin 2019, durant 3 jours, contributeurs, utilisateurs, représentants de collectivités et d'entreprises gravitant autour du Web et de l'information géographique, chercheurs, mais aussi personnes curieuses de découvrir cette carte libre du monde que représente OSM, se retrouveront pour partager leurs expériences, se tenir informé, se former, découvrir l'écosystème et les multiples applications - existantes ou à imaginer – autour d'OpenStreetMap.

[HK Shatin] HKOSCon 2019 - Du vendredi 14 juin 2019 à 09h00 au samedi 15 juin 2019 à 15h00.

Petite conférence open source de moins de 1000 participants

[FR Montpellier] 10ᵉ rencontre MousTIC, collaborer entre structure - Le vendredi 14 juin 2019 de 09h00 à 18h00.

Moustic: un rendez-vous sur les usages et dynamiques collaboratives.

Une journée de rencontre MousTic "Collaborer entre structures l'apport du numérique pour le bien commun".

Programme de la journée secouage de cocotier, pitchs retours d'expérience sur la collaboration inter-structure, fish bowl sur la thématique, ateliers de co-construction, apéro collaboratif.

Entrée libre, sur inscription.

Venez vivre des expériences irréversibles de coopération.

Entrée libre, sur inscription Formulaire d'inscription

[FR Paris] Open Source pour le Cloud [Printemps de l'Innovation Open Source] - Le vendredi 14 juin 2019 de 14h30 à 17h30.

Dans le cadre du Printemps de l'Innovation Open Source (OSIS), Alter way et Lip 6 (Sorbonne Université) présentent un état de l'art et les tendances futures des outils et frameworks open source utilisés dans l'écosystème Cloud, des stratégies d'orchestration aux architectures spécifiques.

  • SAFC Scheduling and Allocation Framework for Containers in a Cloud Environment (Tarek Menouer, Umanis)

  • Qu’apporte l’observabilité à la gestion de configuration (Nicolas Charles, Normation)

  • Performance and power management in virtualized data centers (Alain Tchana, I3S)

  • Des objets dans le cloud, et qui y restent - L'expérience du développement de CRESON, support pour des objets distants fortement cohérents dans Infinispan (Etienne Riviere, UCLouvain)

  • Sorbonne Univerité, Campus de Jussieu, 4 place Jussieu, Paris, Île-de-France, France

  • http://open-source-innovation-spring.org/2019/cloud

  • cloud, opensource, conteneurs, virtualisation

[FR Montpellier] Permanence Les logiciels libres, parlons-en - Le vendredi 14 juin 2019 de 17h00 à 19h00.

Les logiciels libres parlons-en Ouvrons le dialogue sur l’ouverture des données Partageons nos expériences pour une meilleure répartition des connaissances.

Cette permanence vous permet de rencontrer le groupe Montpel’libre, ses activités, d’être orienté vers nos ateliers et permanences techniques et d’être accompagné pour une transition digitale progressive et adaptée vers les logiciels libres.

Proposition de programme

  • discussions autour de l’organisation d’événements
  • gestion des groupes de travail
  • propositions diverses
  • présentation de l’asso

Montpel’libre est un Groupe d’Utilisateurs GNU/Linux et Logiciels Libres qui promeut les logiciels libres, la culture libre et les biens communs.
Notre association se situe à la jonction des secteurs d’activités du numérique, des industries culturelles et créatives, de l’économie sociale et solidaire, du développement durable, de la recherche et formation ainsi que de l’éducation populaire et de l’éducation scientifique.
Elle s’adresse à l’informaticien comme au néophyte, au particulier comme au professionnel ou à l’étudiant et à un public de tout âge.

Montpel’libre exerce des activités multiples autour de six pôles

  1. PERMANENCES
  2. ATELIERS
  3. CONFÉRENCES / FORMATIONS / EXPERTISE
  4. ÉVÉNEMENTIEL
  5. TECHNIQUE / SÉCURITÉ
  6. PUBLICATION

Et de plusieurs communautés et groupes de travail.

Ces permanences sont suivies d’un Apéro refaire le monde convivial et partagé, de 18h30 à 21h30. Elles ont lieu au Faubourg marché, tous les vendredis de 17h00 à 19h00.
Permanences

  • vendredi 7 juin 2019 de 17h00 à 19h00
  • vendredi 14 juin 2019 de 17h00 à 19h00
  • vendredi 21 juini 2019 de 17h00 à 19h00
  • vendredi 28 juin 2019 de 17h00 à 19h00

Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible.

Cet événement vous est proposé dans le cadre du partenariat qui lie Le Faubourg Marché et Montpel’libre.

Vendredis 7, 14, 21 et 28 juin 2019 de 17h00 à 19h00 (tous les vendredis sauf fériés)
Le Faubourg - 15, rue du Faubourg de Nîmes, 34 000 Montpellier

[FR Le Bar-Sur-Loup] Rencontre Accès Libre (RAL) - Le vendredi 14 juin 2019 de 17h30 à 20h30.

Les Rencontres Accès Libres sont l'occasion de découvrir l'association Linux Azur et Linux.

[FR Saint-Nazaire] Apéro Monnaie Libre - Le vendredi 14 juin 2019 de 18h00 à 21h00.

Mais c’est quoi les Apéros Monnaie Libre

Les Apéros Monnaie Libre sont l’occasion de nous rencontrer entre membres et futurs membres de la monnaie libre Ğ1. Que vous soyez totalement débutant ou utilisateur confirmé, tout le monde est bienvenu aux apéros monnaie libre

  • Question/Réponse, de ce qu’est la Monnaie Libre Ḡ1.
  • Assistance création/utilisation de porte-feuille Ğ1 sous Césium.

Mais c’est quoi la Ğ1

C’est le nom de la 1ʳᵉ et seule monnaie libre existante à ce jour, une monnaie co-créée par tous les humains qui l’utilisent, c’est un revenu de base par création monétaire.

Si vous souhaitez de l’assistance pour créer ou utiliser votre compte Ğ1, nous vous recommandons d’apporter votre appareil (téléphone, tablette, pc portable).

Ǧmarché Ces apéros sont aussi un moment privilégié pour demander ou proposer des biens et services en Ğ1.

[FR Paris] Quadrapéro Interopérabilité - Le vendredi 14 juin 2019 de 19h30 à 23h59.

Le 21 mai dernier, La Quadrature du Net et 68 autres organisations publiaient une lettre ouverte pour demander aux géants du numérique de devenir interopérables.

Pourquoi Qu’est-ce que cela change Y a-t-il des risques Lisez notre lettre ouverte sur le site de La Quadrature

Et surtout apportez toutes vos interrogations et oppositions pour en débattre le 14 juin dans les locaux de La Quadrature Vous pouvez aussi ramener à boire ou à manger.

[FR Paris] April Camp - Du samedi 15 juin 2019 à 09h00 au dimanche 16 juin 2019 à 18h00.

April Camp les 15 et 16 juin 2019 à Paris (et à distance)

Le prochain April Camp aura lieu samedi 15 et dimanche 16 juin 2019 au local de l’April à Paris. Il sera possible de participer à distance. Tout le monde, membre ou pas de l'association, peut participer en fonction de son temps disponible, de ses compétences, de ses envies.

L’April Camp aura lieu au local de l’April 44/46 rue de l’Ouest, bâtiment 8, 75 014 Paris. Des outils pour participer en ligne seront également disponibles (IRC, bloc-notes…).

L’idée d'un April Camp est de se réunir pendant plus de deux jours entre membres et soutiens de l’April pour faire avancer des projets en cours, lancer de nouveaux projets.

Les projets peuvent être de nature technique, des outils de communication, etc. Tout le monde, membre ou pas de l’association, peut participer en fonction de son temps disponible, de ses compétences, de ses envies.

L’April Camp a lieu physiquement à un endroit (jour et nuit si c'est faisable), mais également en ligne. Des outils pour participer en ligne sont disponibles IRC, bloc-notes, pont téléphonique, serveur de voix sur IP.

N'hésitez pas à vous inscrire (pour faciliter notamment l'organisation), à proposer des thèmes de travail, à juste passer nous voir.

[FR Beauvais] Créer et gérer un site avec Joomla. Gérer une newsletter avec le plugin Acymailing - Le samedi 15 juin 2019 de 09h30 à 12h00. [FR Courbevoie] Atelier langage aDA - Le samedi 15 juin 2019 de 09h30 à 18h00.

L'association StarinuX vous convie à l'atelier  Langage ADA

QUAND: Le samedi 15 juin 2019 de 9h30 à 18h. LIEU: 48 rue de Colombes 92 400 Courbevoie.

LIEU: (SNCF gare Courbevoie St Lazare <=> La Défense ou Métro Pont de Levallois et bus 275 arrêt Stade).

PRÉSENTATION:
Son nom vient de Ada Lovelace, pionnère Anglaise de la science informatique.
Ada est un langage de programmation inventé par une équipe de CII-Honeywell Bull, orienté objet dont les premières versions remontent au début des années 1980.

Il est souvent utilisé dans des systèmes temps réel et embarqués nécessitant un haut niveau de fiabilité et de sécurité.

De nos jours, Ada est employé dans toutes les technologies de pointe en France, l'automobile, les transports ferroviaires (ALSTOM, Siemens Transportation Systems, ANSALDO-STS, TGV, Corail, RER, METEOR), les technologies aéronautiques (Thales, Airbus, EADS-Défense) et les technologies spatiales (Thales Alenia-Space, EADS-Astrium, CNES, Arianespace), le nucléaire (CEA)…

OBJECTIF:
Ada est un langage du présent et de l'avenir. Apprenez à programmer vos premières applications en langage ADA. Des experts de l'association Ada-France, formateurs de cet atelier, vous encadreront pendant les exercices.

PROGRAMME:

Exercices bien aidés par des ingénieurs d'Ada-France et vous verrez, Ada n'est pas si difficile

  • Calcul du nombre Pi (séquentiel),
  • Calcul du nombre d'Or,
  • Horloge apériodique,
  • Le zoo,
  • Traitement d'images,
  • Calculer le nombre PI multitâche,
  • Nouveau afficher la version de GCC exemple très simple de binding Ada/C, (GCC = GNU Compiler Collection, un compilateur pour Ada et d'autres langages).

MODALITÉS - PRÉ-REQUIS - NIVEAU:
Les débutants en Ada sont acceptés.
Pour profiter au mieux de cet atelier, il est fortement recommandé d'avoir des connaissances de base en programmation. Nécessité impérative d'avoir un Linux 64 bits sinon de l'installer en mode virtuel, car le compilateur Ada ne fonctionne qu'en 64 bits.

FORMATEURS: atelier animé par des membres très pédagogues et passionnés de l'association Ada-France.

MODALITÉS: Comme à l'accoutumée, une participation de 20 est demandée (10 personne privée d'emploi) valable un an et pour ~10 ateliers.

INFOS ET INSCRIPTION: www.starinux.org/index.php?rev=ateliers-sx.php

Au plaisir de votre inscription et venue le 15 juin 2019,

Bien à vous, le bureau de StarinuX

[FR Hautefage La Tour] Atelier - Le samedi 15 juin 2019 de 10h00 à 18h00.

Atelier le samedi 15 juin 2019

Venez réparer et/ou mettre à jour vos ordinateurs obsolètes ou récents avec une distribution GNU/Linux.

Animé par les bénévoles de l’association aGeNUx.

Pensez à sauvegarder vos données, au préalable

Cet atelier se déroulera dans les locaux de la ressourcerie de l'association

Au Recycle-Tout à Hautefage-la-Tour au 584 av. de la Rovère

De 10h à 12h et de 14h à 18h

info@aurecycletout.org

07 85 17 67 06

http://aurecycletout.blogspot.com/

[FR Lesquin] Install Party GNU/Linux - Le samedi 15 juin 2019 de 13h00 à 18h00.

Les foires aux installations (install party) sont des ateliers d'informatique durant lesquels vous êtes invités à installer un système d'exploitation libre (ici Debian Linux) sur votre ordinateur, en alternative au système d'exploitation existant (souvent Windows).

Certaines questions relatives à l'informatique libre dans son ensemble pourront aussi être traitées.

Les logiciels libres se définissent par le fait que leur code source est publié, modifiable, et distribuable par tout le monde, et que cela est presque toujours possible sans engager aucun frais.

Au-delà de l'aspect purement technique, il s'agit d'un modèle d'organisation alternatif qui permet la réappropriation des savoirs et des technologies, l'ensemble étant produit de façon collaborative.

Cet atelier est tout public, vous pouvez venir quel que soit votre degré de maitrise de l'outil informatique. Ramenez votre ordinateur si vous souhaitez pratiquer.

Pensez à faire des sauvegardes de vos données personnelles au préalable.

[BE Liege] Café Crypté - ateliers d'autodéfense numérique - Le samedi 15 juin 2019 de 13h30 à 17h30.

Le Café crypté est un moment qui existe dans le but de comprendre et d'analyser les dangers du profilage commercial et de la surveillance généralisée sur internet et donc le droit à la vie privée.

Mais aussi, le café crypté existe afin de partager, utiliser et créer collectivement des moyens de préserver nos libertés.

Le Café crypté est ouvert à toutes et tous, militant.e.s ou non militant.e.s, quelles que soient les compétences informatiques de chacune et chacun. Il est, par contre, préférable de venir avec son ordinateur portable, smartphone ou tablette.

Cet espace peut aussi servir pour vous installer un linux ou tester des OS libres.

Les ateliers commencent à 13h30 et se terminent à 17h30, une discussion collective autour d'une thématique en particulier alimentera le début de l'atelier.

Ateliers limités à 20 personnes, venez quand vous voulez, l'espace est ouvert.

Informations alexandre@barricade.be

[FR Compiègne] Contrib'atelier OpenStreetMap - Le samedi 15 juin 2019 de 14h00 à 18h00.

  Le samedi 15 juin, Picasoft organise un Contrib'Atelier, pour améliorer tous ensemble le contenu de OpenStreetMap

Au cours de cet atelier, nous apprendrons comment utiliser et contribuer au service de cartographie libre, et nous irons cartographier Compiègne pour rajouter les informations manquantes

Un petit buffet est prévu, n'hésitez pas à ramener un petit quelque chose

15 juin - 14h à 18h - Annexe 4, rue de la surveillance, Compiègne

Plus d'infos sur les Contrib'Ateliers https://contribateliers.org/

Plus d'infos sur OpenStreetMap https://www.openstreetmap.fr/

[FR Marseille] Atelier découverte LibreOffice - Le samedi 15 juin 2019 de 14h00 à 18h00.

L'association CercLL organise un atelier découverte LibreOffice le 15 juin 2019 de 14h00 à 18h00 au Foyer du peuple 50 rue Brandis 13 005 Marseille.

Yves Specht (de l’association CercLL) vous propose de découvrir un logiciel de traitement de texte pas à pas à partir de travaux pratiques.

Votre participation à cet atelier vous permettra de maîtriser non pas tel ou tel traitement de texte mais tout type de traitement de texte, car vous aurez découvert les fonctionnalités qui existent d’une manière générale dans ces logiciels à travers une pratique personnelle.

Maximum 10 personnes sur inscription 10 euros la séance.

S'inscrire Ici

[FR Ivry sur Seine] Cours de l'Ecole du Logiciel Libre - Le samedi 15 juin 2019 de 14h30 à 18h30.

Présentation de l'E2L

Quel est le rôle de l'école du logiciel libre

Tout d'abord, ce n'est pas une école comme les autres. Elle n'a pas d'établissement fixe, pas de cours de récréation, pas de carte d'étudiant, ni de diplôme de fin d'année.

Comme toutes les écoles, son rôle est d'apprendre à ses élèves les logiciels libres, c'est-à-dire

  • comment en trouver de bons parmi les nombreux sites qui en proposent,
  • comment en prendre possession en fonction des licences,
  • comment les installer en fonction de ses besoins,
  • comment les tester et les utiliser,
  • comment en comprendre le fonctionnement pour ensuite les modifier,
  • comment écrire ses propres logiciels libres.

En fait, l'école du logiciel libre est une université populaire, comme celles qui ont vu le jour en France à partir du 19ᵉ siècle, et dont le but est de transmettre des connaissances théoriques ou pratiques à tous ceux qui le souhaitent. Et pour atteindre ce but, sa forme juridique est de type " association à but non lucratif ".

Comment fonctionne l'école

Cette école étant une association, elle possède, comme toutes les autres, un bureau, élu chaque année en assemblée générale, pour l'administrer. Mais elle a aussi des responsables pédagogiques dont le rôle est essentiel, car ce sont eux qui établissent les programmes des cours en fonction des souhaits des adhérents, valident les candidatures des enseignants et affectent les sessions.

Les membres du bureau et les responsables pédagogiques forment "l'encadrement de l'école ". Tous les membres "encadrants" doivent être membres de l'association.

Les locaux où se déroulent les cours seront ceux que l'on veut bien nous prêter une salle des fêtes, un théâtre, une salle de réunion publique, un amphi dans une école publique, ou autre.

Les thèmes des cours sont définis par les adhérents en fonction de leurs envies, de leurs besoins. Les cours sont ensuite décidés par les responsables pédagogiques de l'école en fonction des enseignants disponibles.

Afin de permettre au plus grand nombre de participer et d'assister aux cours, les sessions se tiennent essentiellement le samedi. Une première de 9h à 12h30, et une autre de 14h à 17h30.

Programme détaillé sur le site http://e2li.org

[FR Vandœuvre-lès-Nancy] Projet cartographie d’intérieurs - Le samedi 15 juin 2019 de 14h30 à 17h00.

Où se situe le rayon DVD dans la médiathèque La salle Bleue du château du Charmois Les toilettes de l’espace Yves Coppens

Plutôt que de laisser tout un chacun chercher individuellement ces emplacements et services, partageons-les

Découvrez le projet cartographique d’intérieur des bâtiments de Vandœuvre-lès-Nancy, qui consiste à modéliser collectivement de l’information géographique en exploitant le savoir acquis de chacun. À terme, celui-ci profitera à tous, y compris vous

La première rencontre vous présentera le projet global. La seconde sera plus axée sur la pratique. Vous référencerez les salles accessibles au public de la médiathèque Jules Verne, en combinant les outils informatiques, le papier et le crayon

[FR Juvisy-sur-Orge] Permanence GNU/LINUX - Le samedi 15 juin 2019 de 14h30 à 17h00.

Permanence GNU/LINUX, installation et maintenance par LINESS en partenariat avec le CIJ (Club informatique de Juvisy-sur-Orge).

Il s'agit d'une assistance pour vous aider à installer et utiliser LINUX, mais ce n'est pas un cours à proprement parler.

Aucune inscription préalable n'est nécessaire, aucune assiduité n'est requise.

Quand vous avez un problème vous passez nous voir.

ATTENTION Changement de lieu voir détails sur le site de LINESS

Attention du fait des travaux de la gare l'accès en voiture peut être difficile.

Éventuellement stationner parc Danaux (à côté du pont sur la Seine) qui est gratuit le samedi après-midi (3mn à pied après pour aller au CIJ).

Par contre c'est tout à côté de la gare.

[FR Vire] Atelier à thème Dessin vectoriel avec Inkscape - Le samedi 15 juin 2019 de 16h00 à 19h00.

Venez assister à l'atelier à thème organisé tous les mois par l'association.

Cette formation sera l’occasion de revoir rapidement les notions d’Inkscape et de mettre en pratique quelques fonctions plus avancées copie, clone, conversion, opérations booléennes, chemin de découpe, texte, effets de chemin interactifs…
Le but de la séance sera de réaliser un logo ou une illustration stylisée pour un tee-shirt, en s’inspirant d’un modèle existant. Les mêmes techniques pourront s’appliquer pour la réalisation d’une affiche par exemple.Pré-requis installer le logiciel Inkscape (www.inkscape.org) et de préférence lire le didacticiel intégré au logiciel Aide>Didacticiels>Inkscape:Basique.

Vous pouvez aussi soumettre vos idées à partir du menu "Contact" du site.

[FR Muret] Gbarbecue, Gmarche, Monnaie libre - Le dimanche 16 juin 2019 de 12h00 à 16h00.

J'organise chez moi une présentation monnaie libre plus gbarbecue, gmarché, gpartage.

Les places sont limitées, chacun amène un truc à boire et à manger.

Attention, je préviens que présence 2 chiens et un chat.

[FR Murbach] Réunion informatisée Murbach - Le dimanche 16 juin 2019 de 13h30 à 18h00.

L'association LUG68 vous invite à sa prochaine réunion informatisée mensuelle, le samedi après-midi à Murbach-près-Guebwiller, où vous pouvez venir avec votre machine, portable ou fixe pour

  • installer GNU/Linux à côté ou en remplacement de votre système existant
  • demander de l'aide sur un logiciel libre (toute plateforme)
  • découvrir un tas de logiciels libres, fonctionnels et puissants

Pour ceux qui viennent avec une tour, nous avons des écrans VGA sur place et un charriot pour transporter le matériel au 2ᵉ étage avec l'ascenseur.

Pensez simplement à ramener clavier, souris, et câble réseau RJ45

Côté fonctionnement, nous ne faisons pas de formation informatique à proprement parler chacun vient avec ses besoins et/ou désirs, et avance à son rythme, en sollicitant l'aide des membres présents, dans une ambiance chaleureuse et conviviale

Tous les autres détails sont sur notre site internet (rubrique débutants) !

A noter que le Domaine Langmatt est un hôtel-restaurant situé tout en haut de Murbach (800m d'altitude), dans la forêt il faut dépasser la célèbre abbaye de Murbach, et continuer jusqu'au bout de la route, cf. carte OpenStreetMap.

Le bâtiment qui nous accueille est à gauche, et la salle au 3ème étage

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Publication d’openSUSE Leap 15.1

7 juin, 2019 - 22:12

Le 22 mai, à la veille de sa conférence annuelle, le projet openSUSE a annoncé la disponibilité de Leap 15.1. Il s’agit de la 1ère version mineure de la série 15.x.

openSUSE Leap est une distribution GNU/Linux communautaire éditée et maintenue par le projet openSUSE. Elle est construite à partir des sources du premier service pack de SUSE Linux Enterprise 15 (abrégé SLE 15 SP1) sur laquelle s’ajoute des paquets fournis par la communauté.

Cette dépêche est dérivée de la traduction de l’annonce de version.

Sommaire Cycle de publication

Pour rappel ou information, openSUSE Leap est une distribution ayant une cadence de version « classique » qui suit le schéma approximatif suivant :

  • une version majeure est planifiée tous les trente‐six mois environ, les versions majeures sont alignées sur les versions de SLE ;
  • une version mineure est planifiée tous les douze mois environ, les utilisateurs sont invités à mettre à jour vers la nouvelle version mineure dans les six mois suivant la sortie, ce qui amène à une durée de maintenance de dix‐huit mois, les versions mineures sont alignées sur les Service Packs de SLE.

Leap 15.1 sera donc maintenue jusqu’à fin 2020, période durant laquelle elle bénéficiera des mises à jour de maintenance et de sécurité en provenance de SLE et de sa communauté, pour ce qui n’est pas supporté par SUSE.

Quoi de neuf ?

Leap utilise la version 4.12 du noyau Linux. Il s’agit de la même version que Leap 15.0 et SLE 15. Des pilotes du noyau 4.19 ont été rétro‐portés pour gérer plus de cartes graphiques (notamment améliorer la prise en charge des cartes AMD Vega) et plus de cartes Wi‐Fi.

La virtualisation des cartes graphiques est devenue de plus en plus courante chez les fabricants tels qu’AMD, Intel ou NVIDIA et Leap 15.1 permet d’utiliser ces implémentations et les prend en charge au sein d’environnements virtualisés ou dans le cloud.

Leap 15.1 utilisera désormais Network Manager par défaut pour les ordinateurs portables et les postes de travail. Par le passé, seulement les ordinateurs portables l’utilisaient. Les installations pour serveur continueront à utiliser Wicked par défaut.

Comme pour Leap 15.0, le compilateur par défaut est GCC 7. Mais GCC 8 a été ajouté à la distribution.

Installation et configuration améliorées

Les évolutions de YaST apportent une meilleure gestion des services qui tire parti des nombreuses fonctionnalités offertes par systemd.

FirewallD peut à présent être géré en mode texte Il dispose également d’une nouvelle interface utilisateur, laquelle inclut les améliorations apportées à AutoYaST.

La gestion des formules Salt est intégrée au module yast-configuration-management, de même que la gestion des clefs SSH par utilisateur.

YaST est livré avec un système de partitionnement enrichi qui peut désormais formater automatiquement des disques entiers sans table de partitions, créer des grappes RAID logicielles sur des disques complets, créer des partitions au sein de grappes RAID logicielles et d’autres possibilités encore. AutoYaST prend également en charge ces diverses possibilités. Le travail fournit par l’équipe YaST sur les outils de configuration a amélioré les propositions de partitionnement par défaut dans de nombreux cas, notamment dans le cas de petits disques ou encore sur des systèmes disposant de plusieurs disques.

Leap 15.1 intègre aussi de nouvelles icônes pour YaST créées par la communauté.

L’équipe YaST a fourni un travail important dans le but d’améliorer l’expérience utilisateur sur écran 4K (HiDPI). Ces écrans sont maintenant détectés automatiquement et l’interface est mise à l’échelle en conséquence, fournissant à l’installateur une interface claire et raffinée.

Enfin, YaST dispose d’une option testing permettant aux utilisateurs de tester les mises à jour de maintenance avant leur publication. Le dépôt testing fournit ainsi ces mises à jour sept jours avant qu’elles ne soient rendues disponibles dans le dépôt des mises à jour de maintenance.

Environnements de bureau

Les mises à niveau étant assez conservatrices, les environnements de bureau n’ont pas bougé depuis Leap 15.0. On a donc :

Les utilisateurs de SLE 15 peuvent également obtenir la suite KDE ainsi que d’autres paquets disponibles via PackageHub (GNOME étant le bureau par défaut de SLE, donc directement dans les dépôts officiels).

Les images autonomes (« live ») de KDE et GNOME sont disponibles sur le site de téléchargement pour faciliter les tests de pré‐installation.

Bureautique

Toujours dans cette optique de stabilité, Firefox est proposé en version 60 ESR et LibreOffice en version 6.1 (version recommandée par le projet amont si, je cite, « vous déployez LibreOffice en entreprise ou dans un environnement professionnel ou que vous êtes un utilisateur conservateur »).

Dans les nouveautés, on peut noter que Thunderbird passe de la version 52 à 60 et digiKam passe en version 6.

Conteneurs

Il s’agit de la première publication de Leap contenant l’environnement d’exécution de conteneurs Podman ainsi que Buildah, l’outil de construction d’images, utilisé par défaut dans openSUSE Kubic. Tous deux fournissent une alternative légère et résiliente à l’environnement d’exécution Docker.

Joueurs et graphistes

Les concepteurs Web et les spécialistes du marketing numérique peuvent utiliser la nouvelle pile graphique avec la mise à jour mineure de la bibliothèque graphique 3D de Mesa et utiliser des outils libres comme le logiciel de création 3D Blender pour créer des animations fascinantes et captivantes.

Les joueurs, les mélomanes et les podcasteurs peuvent profiter des améliorations des pilotes audio HD haute définition, des pilotes audio USB rétro-portés et des mises à jour logicielles qui ont été réalisées pour les cartes multimédia (MMC) et les cartes MMC intégrées (eMMC).

Nouveaux services

Leap 15.1 intègre directement les logiciels tels que Nextcloud et la suite collaborative Kopano pour faciliter l’auto‐hébergement de vos données ou les travaux en commun.

Cette version de Leap configure automatiquement SSH pour les rôles système « Serveur » et « Serveur transactionnel », ce qui facilite un peu les choses pour commencer à travailler sur votre serveur immédiatement après installation.

Santé et science

GNU Health, le système de gestion des données de santé et hospitalières est disponible directement dans Leap. openSUSE-gnuhealth-setup, un script de déploiement pour GNU Health, est fourni pour faciliter l’installation sur un nouveau système pour les utilisateurs moins techniques.

Leap permet aussi la résolution de problèmes mathématiques linéaires et non linéaires, ainsi que bien d’autres types d’expérimentations numériques, à l’aide de n’importe quel langage compatible avec MATLAB, via GNU Octave. Leap met aussi à disposition QGIS, le système d’information géographique libre, afin que vous puissiez créer, éditer, visualiser et publier vos données géospatiales. openSUSE Leap embarque de nombreux autres paquets, citons par exemple Cadabra, un système de calcul algébrique dans la théorie des champs, Step, le simulateur physique interactif ou encore Kalzium, un paquet contenant un tableau périodique des éléments.

Matériel préinstallé

Fait assez rare pour être noté, Leap sera disponible en tant que système d’exploitation préinstallé sur, au moins, deux fabricants de matériel, Slimbook et TUXEDO Computers.

Plates‐formes

Leap supporte officiellement la plate‐forme x86_64. Des portages pour les architectures Power et ARM64 sont en cours de réalisation par la communauté.

Migration facilitée vers un support Entreprise

Comme c’est le cas depuis Leap 15.0, SUSE supporte toujours la migration de Leap vers SLE, ce qui permet de développer sur Leap puis de migrer en vue des certifications et/ou pour avoir un support étendu.

Projet openSUSE

Le projet openSUSE est un effort communautaire mondial qui cherche à promouvoir l’utilisation des systèmes d’exploitation basés sur le noyau Linux et, plus généralement, des logiciels libres.

Ce projet développe les outils Open Build Service (dont une instance est maintenue par le projet et qui peut être utilisée par d’autres distributions), openQA et YaST, ainsi que deux distributions testées automatiquement : Leap, une distribution stable avec un support de trois ans et Tumbleweed, une distribution en publication continue.

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Émission « Libre à vous ! » du 4 juin 2019 — Podcasts et références

7 juin, 2019 - 22:12

La vingt‐huitième émission « Libre à vous ! » de l’April a été diffusée sur la radio Cause commune, mardi 4 juin 2019.

Nous avons commencé par notre sujet principal qui portait sur Framasoft, l’occasion de mieux connaître l’association et ses actions avec Pierre‐Yves Gosset, son directeur. Nous avons enchaîné avec un échange sur Open Académie avec Étienne André, intrapreneur dans une start‐up d’État. Nous avons poursuivi avec un hommage à Patrick Sinz.

La prochaine émission sera diffusée en direct sur la bande FM en Île‐de‐France (93,1 MHz) et sur le site Web de la radio mardi 11 juin 2019, de 15 h 30 à 17 h. Notre sujet principal portera sur OpenStreetMap.

La radio Cause Commune dispose d’une messagerie sur laquelle vous pouvez laisser des messages (annonces, rires, poèmes, coups de gueule, vœux…) destinés à passer à l’antenne sur la radio. Le numéro à appeler est le +33 1 88 32 54 33.

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Moi, expert C++, j’abandonne le C++

6 juin, 2019 - 21:01

Ma carrière professionnelle de développeur C a débuté en 1994 et j’ai naturellement adopté avec enthousiasme le C++ en 1999. J’étais un développeur C++ heureux et j’avais considéré la nouvelle version du standard C++11 juste comme une évolution tant attendue. En 2015, je réalise enfin à quel point, il a révolutionné l’écosystème C++ et ses bouleversements dans l’état d’esprit de la communauté. Je me passionne alors pour C++11, C++14, puis C++17, je m’implique beaucoup, je deviens un référent pour mes collègues, je donne des conférences sur ce langage, j’organise des meet‐ups à Paris, je publie de nombreux articles C++ sur LinuxFr.org

En 2018, une expérience change radicalement ma façon d’appréhender le développement logiciel.

Sommaire Mieux développer pour les utilisateurs finaux Comprendre le client et développer vite

En 2018, une expérience change radicalement ma façon d’appréhender le développement logiciel. À cette époque, une équipe C++ se retrouve surchargée et ne peut implémenter toutes les fonctionnalités attendues. On réfléchit à une solution de secours, et me voilà chargé de développer une application en Python en intégrant des briques sous licence libre. Je travaille alors en étroite collaboration avec les utilisateurs finaux et on sort l’application en quelques mois.

Ma nouvelle vision :

Il y a plus important que la technologie, c’est de se mettre dans la peau du client final et de comprendre ses frustrations au quotidien. Et on y arrive mieux en intégrant l’utilisateur final dans son équipe de développement.

L’application bricolée en Python donne entièrement satisfaction. Les utilisateurs sont contents d’avoir eu très tôt leur outil, et cela a coûté moins cher par rapport à toute une équipe C++ dans sa « tour d’ivoire ».

Intégrer l’utilisateur final dans son équipe

Attention, je ne dénigre pas le C++, celui‐ci peut être une bonne solution face à de nombreuses problématiques. Mais avant de courir tête baissée, s’assurer que la technologie choisie répondra bien aux attentes non exprimées de l’utilisateur final.

J’écris « attentes non exprimées » car bien souvent le développeur se base sur sa propre interprétation d’un document présenté comme LA spécification qui a en plus été rédigée par un intermédiaire (MOA, MOE, Business Analyste, Product Owner, Architecte…).

Nous l’avons peut‐être déjà tous constaté, l’utilisateur final ne sait pas vraiment ce qu’il veut, et a beaucoup de difficulté à exprimer clairement par écrit ses attentes.

Un intermédiaire (MOA, MOE, BA, PO, Archi) est nécessaire pour lui permettre de prendre du recul et pour traduire une demande fonctionnelle en exigence technique.

Mais l’intermédiaire rajoute une couche intermédiaire ! C’est humain, l’intermédiaire aura tendance à se rendre indispensable. Et sans le faire exprès, l’intermédiaire évitera que développeurs et utilisateurs échangent en direct.

Le top est d’avoir l’utilisateur final dans son équipe de développement, même si ce n’est pas dans le même bureau. Avec les habitudes de travail à distance, développeurs et utilisateur peuvent clavarder (chat) régulièrement.

Faire des sprints d’une journée

La durée idéale d’un sprint c’est la journée.

Le matin on échange rapidement avec le client de ce que l’on pourrait faire, on s’attelle à la tâche, on livre, l’utilisateur peut tester, on re‐livre… Et, en fin de journée, on débriefe très rapidement.

L’intérêt du Python (par rapport au C++) dans ce mode de fonctionnement c’est la livraison : on peut se permettre de livrer directement le code source et hop l’utilisateur exécute l’application ! Ainsi, dans mon cas, quand l’utilisateur lançait le démarrage de l’application, la branche master du dépôt Git était automatiquement mise à jour. J’essayais quand même de le prévenir quand une nouvelle version était sur la branche master.

La joie de livrer souvent, rapidement, et d’avoir du feed‐back dans la foulée. :-)

Le choix du langage : une comparaison Le C++ ne serait donc pas la panacée ?

Nous pourrions caricaturer :

  • en C++, le développement est lent, mais l’application est très rapide ;
  • en Python, le développement est rapide, mais l’application est très lente1.

Bien souvent, le client final a besoin rapidement d’une fonctionnalité, même si l’exécution n’est pas super optimisée. En livrant rapidement cette fonctionnalité, le client gagne en maturité et a de nouvelles idées, de nouvelles façons pour optimiser son travail… et ainsi de suite avec des itérations courtes.

WebSocket en Python

Pour une application existante, nous avons besoin de fournir une interface WebSocket basique afin que nos clients puissent accéder à un service de Souscription/Publication.

Je développe la fonctionnalité en utilisant Python et Socket.io. Les tests JavaScript sont concluants. Cependant, nous nous apercevons que Socket.io rajoute son protocole par dessus le protocole WebSocket. Nous allons donc forcer les clients à devoir utiliser Socket.io ce qui n’est pas acceptable.

Nous voulons offrir une simple WebSocket afin que le client ne soit pas enfermé dans une technologie et soit libre d’implémenter son logiciel comme il le souhaite.

Je m’oriente alors vers WAMP avec Autobahn… Mais, rebelote, le P dans WAMP signifie Protocol.

Pour ne pas réinventer la roue, je cherche alors une solution qui implémente déjà la fonctionnalité Souscription/Publication et idéalement avec des coroutines (async et await).

WebSocket en C++

C’est alors que je découvre uWebSockets (µWS), une implémentation C++17 à couper le souffle qui intègre la fonctionnalité Souscription/Publication tout en conservant le protocole WebSocket de base. \o/

Mon équipe est enthousiaste. Je clone le projet, j’adapte un exemple C++ à nos besoins et je présente un résultat convainquant. C’est agréable de compiler un projet C++ qui ne tire pas des dizaines de dépendances. :-)

Je précise que pour ce nouveau projet, je viens de rejoindre une autre organisation, et j’ai été embauché, en partie, pour mes connaissances pointues en C++17.

La compilation C++ est archaïque

En Python, Node.js, Ruby, Go, Rust on a pip, npm, gem, go-get, cargo qui simplifie le téléchargement des dépendances, et l’intégration au projet avec un import xxxx. De plus, certains IDE prennent en charge cette gestion des dépendances.

En C++, la gestion des dépendances et leur compilation ne sont pas standardisées. En fait, cela n’a pas beaucoup évolué depuis les origines : le C++ a quarante ans et se compile toujours dans le même esprit que le C qui a lui soixante ans.

Pour cela, nous avons le choix du compilateur, dont voici une sélection avec leurs dates de naissance :

  • GCC et son g++ (GNU, libre, 1987-2019) ;
  • LLVM et son clang++ (Apple, libre, 2007-2019) ;
  • AOCC et son clang++ (AMD, libre, 2017-2018) ;
  • ICC et son icc (Intel, non libre, ????-2018) ;
  • MSVC et son cl (Microsoft, non libre, 1993-2019) ;
  • C++Builder et son bcc64 (Embarcadero, non libre, 1997-2019).
Construction logicielle C++

Pour la construction logicielle (build), nous avons une dizaine d’outils pour nous abstraire du compilateur, en voici une petite sélection sous licence libre :

  • make et son Makefile ;
  • Ninja et son build.ninja ;
  • Jam remplacé par Boost.build et leur Jamfile ;
  • SCons et sa configuration en Python ;
  • Waf qui ambitionne de remplacer SCons.
Générateurs de configuration pour la construction logicielle C++

Et pour nous abstraire de ces outils de construction logicielle, nous utilisons des générateurs de configuration de build, dont voici des projets toujours actifs :

  • Autotools génère du Makefile ;
  • CMake génère Makefile, build.ninja et les fichiers projet pour de nombreux IDE ;
  • Premake en cours de réécriture active depuis une dizaine d’années ;
  • xmake génère Makefile et les fichiers projet pour quelques IDE ;
  • Meson génère build.ninja et est compatible avec quelques IDE.
Autres outils de construction logicielle C++

Avec les outils ci‐dessus, le build et les tests de non régression d’une importante application C++ peut parfois prendre une demi‐journée.

C’est beaucoup trop pour attendre si ce que l’on a implémenté est correct !

D’autres outils de construction logicielle ont donc été développées dans le but de construire et tester en un minimum de temps :

  • Bazel codé en Java et géré/financé par Google ;
  • Buck codé en Java et géré/financé par Facebook ;
  • Pants codé en Python et géré par une communauté ;
  • Please codé en Go et géré/financé par Thought Machine.

Ces projets ne réutilisent pas les outils de build cités plus haut, et ne génèrent pas les fichiers projet des IDE.

En revanche, ces outils analysent finement le graphe de dépendance, gèrent de gros dépôts de code source, parallélisent la construction logicielle sur tous les cœurs (CPU) de nombreuses machines (cloud). Les étapes du build sont mémoïsées pour éviter de refaire la même opération N fois (par exemple, pour éviter de compiler un fichier non modifié, ou de lier une bibliothèque inchangée).

Sans avoir à recourir à ces outils, on peut améliorer les temps de compilation C++ et d’édition de liens (link) avec ces deux bons vieux outils :

  • ccache pour éviter de recompiler (ou lier) un fichier inchangé ;
  • distcc pour distribuer le build sur plusieurs machines (voir aussi icecream).

Ces outils ccache et distcc sont pris en charge par CMake, SCons, …

Les dépendances : gestion, essais, échecs et solution finale Gestion de dépendances en C++

Mais au fait, comment gérer les dépendances C++ ? Quel est le gestionnaire de paquets C++ officiel (package manager) ? Quel est l’équivalent C++ pour les commandes pip, npm, gem, go-get et cargo ?

Eh bien… disons que nous avons des initiatives encourageantes :

  • le groupe de travail SG15 (du comité de standardisation du C++) réfléchit à une nouvelle approche pour compiler le C++ (voir leurs propositions P1482 et P1484 en anglais) ;
  • le projet build2 est très bien pensé et dont son auteur avait proposé de standardiser arborescence des projets C++ avec P1204 ;
  • le projet conan utilise une configuration en Python et propose déjà 600 paquets C++ disponibles sur les deux dépôts publics principaux (conan-central et bincrafters) ;
  • le projet vcpkg se base sur CMake et propose 1000 paquets C++ dont une bonne partie sont compatibles Windows, GNU/Linux et macOS ;
  • le projet Hunter se base également sur CMake et propose environ 300 paquets C++.

Attention à ne pas confondre l’exécutable b du projet build2 avec l’exécutable b2 du projet Boost.build cité plus haut.

Copier les dépendances dans son code source

Une autre façon de gérer très simplement ses dépendances C++ est de carrément copier le code source de celles‐ci (et aussi le code source des dépendances des dépendances) avec le code source de l’application. Ça compile toujours.

Mais ce n’est pas une bonne pratique pour, au moins, deux raisons :

  1. respecter les licences libres, c’est avant tout éviter de mélanger des codes sources de licences et d’auteurs différents ;
  2. mixer les codes source complique leur mise à jour (par exemple, comment intégrer la correction d’une faille de sécurité ?).
Microsoft me fait perdre deux jours

Je teste différents moyens pour obtenir le paquet uWebSocket : le package manager de ma distribution, Conan, Hunter… et finalement, le paquet uWebSocket a fraîchement été intégré au dépôt vcpkg. Je teste, et, ô miracle, cela télécharge le code source et me l’installe sur ma distribution GNU/Linux !

L’outil vcpkg fonctionne avec CMake, donc ce sera CMake qui gérera la construction logicielle.
Le temps de se documenter et bien prendre en main vcpkg, de tenter une intégration dans mon CMakeLists.txt, d’échouer, de recommencer…

Pourtant l’exemple avec SQLite3 fonctionne chez moi… Arg… En fait, c’est mal empaqueté, le find_package() ne pourra jamais trouver la bibliothèque uWebSocket fournie par vcpkg.

J’essaye de le faire moi‐même. Puis, je me rends compte au second jour que vcpkg est un outil amateur, à ne surtout pas utiliser pour aller en production : pas de version des dépendances, impossible de décider des options de compilation des dépendances…

Allez, on empaquette soi‐même cette bibliothèque

Bon, je connais bien C++, alors empaqueter proprement une bibliothèque qui ne dépend de rien ne devrait pas poser problème. Je retrousse mes manches et je commence à chercher si quelqu’un a déjà empaqueté uWebSockets…

Je trouve surtout que le mainteneur principal a supprimé les fichiers CMakeLists.txt et meson.build en 2017.

Et celui‐ci semble envoyer bouler les contributeurs proposant la compatibilité avec CMake, supprime le titre des pull requests et on trouve même des commentaires supprimés.

On trouve une explication dans la FAQ :

I don’t accept any specific build systems because I know from experience that doing so opens up hell. People simply cannot agree on which build system to use, or even how to use one particular build system.

That’s why I no longer accept any such PRs. I’ve had too many CMake PRs dragging in completely different directions to know this is the only solution.

You’ll have to clone the repo and create a new project in whatever build system you want to use.

En gros, le mainteneur principal refuse tout système de construction logicielle, car les développeurs veulent utiliser différents outils et que pour un même outil, les développeurs ne se mettent pas d’accord sur la bonne façon de faire.

Un commit très étonnant est le « Not my problem » qui change la licence et remplace dans tous les fichiers la ligne :

  Copyright 2018 Alex Hultman and contributors.
par :
  Authored by Alex Hultman, 2018-2019.
  Intellectual property of third-party.

CMake gagne, Meson rentre à la maison

Mon IDE préféré pour le C++ est QtCreator, mais celui‐ci ne prend pas encore en charge Meson. Et je n’ai plus beaucoup de temps pour prendre en main GNOME Builder.

Et j’obtiens un joli CMakeLists.txt qui fonctionne sur deux différentes distributions GNU/Linux et aussi sur GitLab.

Je me rends aussi compte que GCC 8 ne compile pas cette bibliothèque, et que nous devons utiliser seulement Clang.

Mais, mon plus gros problème est que je n’arrive plus à faire compiler cette bibliothèque par QtCreator, alors qu’avec la ligne de commande cela fonctionne parfaitement… Argh… J’investis encore du temps…

Échec C++

Mes collègues ne comprennent pas pourquoi je mets autant de temps pour faire l’équivalent d’un pip install en C++. De plus, je vais devoir refaire ce même travail dès que j’intégrerai les autres bibliothèques : base de données, file d’attente de messages, journalisation

Nous décidons ensemble d’arrêter de s’obstiner, de relever la tête, et de lister les possibilités :

  • continuer l’intégration de uWebSockets avec CMake ;
  • utiliser seulement les paquets Conan ou Hunter comme boost::beast pour la websocket (c’est même disponible avec apt install) ;
  • revenir sur le Python et implémenter la Souscription/Publication ;
  • passer sur Node.js et intégrer la bibliothèque C++ uWebSockets avec la simplicité de npm (uWebSockets.js) ;
  • prendre le virage Rust, seul rival au C++ avec la simplicité de cargo ;
  • Go to the langage Go qui est simple comme Python et est une des technos les plus performantes.
WebSocket en Node.js

J’ai plusieurs collègues très compétents en Node.js, alors c’est parti. Effectivement, l’installation de la dépendance est très simple et on implémente rapidement l’application.

Le grand avantage de Node.js (et de JavaScript en général) est la taille de la communauté et l’esprit de partage et d’innovation incroyables. Alors qu’une décennie est nécessaire en C++ pour se décider, la communauté JavaScript décide en quelques mois. Les projets, les concepts de programmation, les méthodes de travailler ne cessent d’évoluer.

J’entre dans un vaisseau qui se déplace à la vitesse de la lumière. En C++, la durée de vie d’un projet peut être d’une dizaine d’années. En Node.js, c’est plutôt dix mois. C’est aussi l’inconvénient, il faut s’adapter vite.

Mais, nous nous apercevons que le projet uWebSockets.js ne prend pas en charge la Souscription/Publication de la bibliothèque sous‐jacente uWebSockets. Ça ne marche pas.

Stop, nous venons de gagner en maturité, voyons voir les possibilités :

  • Node.js (implémenter la Souscription/Publication en JavaScript…) ;
  • Rust ;
  • Go.
Les principaux enseignements WebSocket en Go

Nous prenons conscience que la partie WebSocket risque d’être un point sensible au niveau performance. Finalement, nous mettons entre parenthèses notre tentative Node.js.

Le Rust est encore trop jeune (peu de développeurs maîtrisant Rust sur le marché). Et nous avons un collègue devops fan du Go.

Notre collègue maîtrisant Go n’étant pas très disponible, on apprend se débrouille seul. Finalement, le principal du langage Go s’acquiert en quelques heures de programmation. Le test WebSocket est un succès et nous implémentons une première version basique de la publication/souscription en Go.

Nous mettrons en place des tests de performance reproductibles, et seulement après nous pourrons décider quelles sont les parties qui nécessitent d’être optimisées.

Valoriser l’échec
  • C’est grâce à nos échecs successifs que nous avons pu trouver notre solution pour les WebSockets ;
  • nous aurions pu décider qu’il fallait éviter les échecs ;
  • mais nous avons plutôt cherché à nous planter car l’échec est un très bon moyen d’apprendre (de ses erreurs) ;
  • se planter plus rapidement/souvent permet donc d’apprendre plus vite ou souvent ;
  • donc, essayons d’augmenter nos échecs (car c’est augmenter notre apprentissage) ;
  • pour encourager à tester une idée, nous devons valoriser l’échec ;
  • tester simplement/rapidement une idée permet de gagner en maturité.
Enseignements sur les langages
  • Ce n’est pas une bonne idée de coder dans son langage de programmation (C++) ; quand on est le seul dév. de l’organisation qui connaisse ce langage ;
  • JavaScript et Node.js ça décoiffe ;
  • Go c’est vraiment simple (car c’est limité).
Louanges sur la simplicité
  • La simplicité permet de se concentrer sur l’essentiel ;
  • faire simple est souvent compliqué ;
  • avoir une IT simple permet d’intégrer de nouvelles contraintes et idées plus facilement ;
  • dans un monde de plus en plus concurrentiel et qui s’accélère, la simplicité évite de se perdre dans le brouillard.
Je continue d’aimer le C++

Mais, non, je n’abandonne pas le C++ !

J’apprécie d’acquérir de nouvelles cordes à mon arc, de m’ouvrir l’esprit sur de nouvelles pratiques. Certaines technologies sont plus adaptées à certains contextes. N’ayons pas de dogme, choisissons la bonne technologie selon la situation.

Cependant, je ne sais pas quand je coderai à nouveau en C++… Peut‐être quand on aura un C++ package manager standardisé… :-)

On embauche

Un peu de publicité… Tu apprécies cet état d’esprit et que tu aimes coder en Python, Node.js, JavaScript/TypeScript/Angular ou Go ? N’hésite pas à me contacter sur oli (à) Lmap (point) org. Nous avons des postes à Paris et à Metz. On peut s’arranger pour le télétravail. Pour le moment, on ne publie rien sous licence libre. Mais je pousse pour libérer quelques briques intéressantes…

  1. Utiliser Pythran, PyPy, Cython, Numba, etc. accélère l’exécution, mais cela ralentit le développement : compilation plus lente, développement plus complexe, bogue difficile à investiguer… 

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Les journaux LinuxFr.org les mieux notés de mai 2019

6 juin, 2019 - 15:25

LinuxFr.org propose des dépêches et articles, soumis par tout un chacun, puis revus et corrigés par l’équipe de modération avant publication. C’est la partie la plus visible de LinuxFr.org, ce sont les dépêches qui sont le plus lues et suivies, sur le site, via Atom/RSS, ou bien via partage par messagerie instantanée, par courriel, ou encore via médias sociaux.

Ce que l’on sait moins, c’est que LinuxFr.org vous propose également à tous de tenir vos propres articles directement publiables, sans validation a priori des modérateurs. Ceux‐ci s’appellent des journaux. Voici un florilège d’une dizaine de ces journaux parmi les mieux notés par les utilisateurs… qui notent. Lumière sur ceux du mois de mai passé :

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

ONLYOFFICE version 10 est disponible

4 juin, 2019 - 14:56

ONLYOFFICE est une suite bureautique libre qui inclut un traitement de texte, un tableur et un outil de présentation (ONLYOFFICE Document Server déjà présenté sur LinuxFr.org) complétés par les applications de gestion de documents, de projets, de clients, de communauté, de courriels, de contacts (ONLYOFFICE Community Server) et le serveur de messagerie (ONLYOFFICE Mail Server). Cette dépêche revient sur les principales nouveautés de cette version.

Nouveautés

La version 5.3.0 des éditeurs de document ONLYOFFICE (Document Server) sort avec l’interface à onglets (disponible pour les solutions cloud et enterprise depuis la version 5.0) et offre un grand nombre de nouvelles fonctionnalités :

  • contrôles de contenu pour créer les formulaires avec les champs à remplir ;
  • panneau de navigation pour la table des matières afin de faciliter la navigation ;
  • signets pour passer plus vite à une certaine partie du document ;
  • suivi des modifications amélioré et modes d’affichage permettant d’afficher le document comme si les changements ont été acceptés ou rejetés ;
  • mise en forme des images sans applications tierces ;
  • augmentation du nombre des langues disponibles ;
  • tableaux croisés dynamiques dans le tableur ;
  • texte en colonnes et les assistants d’importation de texte ;
  • nouvelles formules (ASX, BETAINV et HYPERLINK) ;
  • prise en charge pour la formule de matrice ;
  • zone d’impression pour l’impression de zones sélectionnées ;
  • mode présentateur dans l’outil de présentations.

De plus, la nouvelle version d’ONLYOFFICE permet d’enregistrer les documents en tant que modèles MS Office Open XML (DOTX, XLTX et POTX), modèles OpenDocument (OTT, OTS et OTP), ainsi que PDF-A.

Document Server est distribué sous licence publique générale GNU Affero v3. Il peut être installé séparément et intégré avec un système de gestion de documents comme Nextcloud, ownCloud, Seafile, Pydio, XWiki, etc., ou ensemble avec la plate‐forme de collaboration (Community Server).

La version 10.0 du système collaboratif ONLYOFFICE fournit de nouvelles fonctions de sécurité et de collaboration :

  • authentification à deux facteurs via une application d’authentification ;
  • nouveaux droits d’accès aux documents : commentaires et remplissage de formulaires ;
  • lecteur multimédia multi‐format intégré (prise en charge des formats .aac, .flac, .m4a, .mp3, .oga, .ogg, .wav, .f4v, .m4v, .mov, .mp4, .ogv et .webm) ;
  • module Mail avec gestion des dossiers et des filtres, demande de notification ;
  • génération de rapports via docbuilder et une page séparée avec la liste des rapports générés dans le module Projets ;
  • synchronisation via le protocole CalDAV et nouvelle fonction « tâches à faire » dans le Calendrier ;
  • nouvel assistant d’importation en masse et optimisation des listes d’utilisateurs.

Pour déployer la nouvelle version, on peut utiliser une des options disponibles : compiler le code source disponible sur GitHub, télécharger des paquets préinstallés (.exe, .deb et .rpm), utiliser des images Docker ou le script Docker avec tous les composants nécessaires pour un fonctionnement correct d’ONLYOFFICE. ONLYOFFICE est également disponible en tant que « 1-Click App » sur DigitalOcean et Ikoula.

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Revue de presse de l’April pour la semaine 22 de l’année 2019

4 juin, 2019 - 13:21

Cette revue de presse sur Internet fait partie du travail de veille mené par l’April dans le cadre de son action de défense et de promotion du logiciel libre. Les positions exposées dans les articles sont celles de leurs auteurs et ne rejoignent pas forcément celles de l’April.

Dpdk et Open vSwitch intégrés à Cloonix

4 juin, 2019 - 08:20

Cloonix est un gestionnaire de machines virtuelles orienté réseau, son utilité principale est la création de démonstrations mettant en œuvre des protocoles de communication entre machines.

Une évolution majeure a été commencée sur ce logiciel, basé jusqu’à présent sur des connexions entre machines virtuelles implémentées par des sockets UNIX, Cloonix utilise maintenant deux logiciels libres de grande qualité : DPDK et Open vSwitch en plus de QEMU‐KVM.

Ces deux logiciels sont spécialisés dans la gestion des flux d’octets la plus performante possible, ils sont donc utilisés dans Cloonix comme remplacement des sockets UNIX.

Sommaire

Même si ces trois logiciels libres sont très populaires, voilà quelques rappels sur leur histoire :

DPDK

DPDK a été créé en 2010 par Intel, le site correspondant a été mis en ligne en 2013 par 6WIND. En avril 2017, le « Data Plane Development Kit » devient officiellement un projet de la Linux Foundation.

Le DPDK, est un ensemble de bibliothèques en C écrites spécifiquement pour gérer le « plan de trafic » sur lequel les contraintes peuvent soit être une exigence de fort débit, soit une exigence de faible latence, ou encore les deux à la fois. Très proche du matériel (surtout d’Intel), son but est l’optimisation des performances du logiciel pour le traitement des flux d’octets. Il inclut aussi des contrôleurs d’interface Ethernet (NIC) spécifiques aux cartes matérielles pour traiter la chaîne de circulation des paquets de données jusqu’aux extrémités.

Les bibliothèques DPDK implémentent principalement :

  • un gestionnaire de files d’attente sans point de blocage ou d’attente ;
  • un gestionnaire de mémoire vive optimisé pré‐allouant des tampons de taille fixe ;
  • un cadriciel de fonctions d’aide à la gestion du transit de paquets ;
  • des contrôleurs PMD (Poll Mode Driver) évitant les asynchronismes, pour réduire la latence et le passage par Linux.

La contrepartie de l’utilisation du DPDK est la monopolisation d’une partie des ressources en mémoire vive et temps processeur qui étaient propriétés exclusives de Linux. La mémoire vive est donnée au DPDK sous la forme de « huge pages », la configuration en huge page permet de minimiser les défaut de cache (cache misses). Le processeur est donné au DPDK sous la forme d’un ou plusieurs cœurs qui seront utilisés à 100 % une fois attribués au DPDK.

Le DPDK permet de court‐circuiter le noyau Linux pour accéder au matériel plus efficacement dans le but de traiter les flux d’octets.

Sociétés impliquées : Intel, 6wind, Cisco, VMware, Red Hat…

Open vSwitch

Fondée en 2007, Nicira Network Inc. (nicira.com) est le créateur des projets OpenFlow (protocole pour contrôler un commutateur réseau) et Open vSwitch (commutateur réseau virtuel).

La première version d’Open vSwitch sort en 2010. En 2012, VMware achète Nicira Network Inc. pour 1,2 milliard de dollars et s’engage à continuer le support d’Open vSwitch. La vision de VMware est que tout ce que l’on peut faire, ou presque, dans un réseau physique avec des boîtiers et du matériel, VMware peut le réaliser avec un logiciel.

En 2016, Open vSwitch ou encore OVS devient un projet de la Linux Foundation.

La fonction principale d’Open vSwitch est la gestion des flux d’octets passants à travers des ponts réseau (bridges) logiciels que l’utilisateur a déclarés, chaque pont ayant des ports d’accès.

Sociétés impliquées : Nicira, VMware, Citrix, Cisco, IBM, Intel, Red Hat…

QEMU‐KVM

QEMU est un émulateur de machine développé par Fabrice Bellard, dont la première version est sortie en 2003. C’est un logiciel applicatif du monde utilisateur. Au départ, QEMU émulait tous les composants de la machine y compris le processeur, c’était assez lourd et lent.

KVM, un module du noyau Linux a été écrit au départ par le développeur Avi Kivity, qui travaillait à Qumranet. C’est un accélérateur qui remplace l’émulation logicielle du processeur par un émulateur matériel basé sur Intel-VT.

En 2007, le module KVM a été inclus dans le noyau Linux 2.6.20. L’association QEMU‐KVM devient l’utilisation de base de QEMU. Le processeur est émulé par KVM dans le noyau, alors que le reste de la machine est encore constitué de pilotes émulés par QEMU dans l’espace utilisateur, ces pilotes sont constitués d’un « back-end » applicatif et présentent au noyau invité un frontal ayant une apparence de matériel bien réel qui trompe les modules du noyau invité.

Petit à petit, des pilotes de « para‐virtualisation » remplacent l’émulation lourde du matériel réel par QEMU, les pilotes frontaux qui tournent dans l’invité savent qu’il n’y a pas de matériel à gérer, ils sont adaptés à la virtualisation et transmettent au « back‐end » avec de bien meilleures performances. Par exemple, le module « virtio-blk » du noyau Linux gère le disque dur de la machine virtuelle invitée si l’on donne la configuration suivante côté QEMU : -drive file=tst.qcow2,if=virtio

Qumranet a été acheté par Red Hat pour 107 millions de dollars en 2008.

Cloonix

Attention, ce logiciel ne prétend aucunement jouer dans la même cour que les trois superstars précédentes, mais il les utilise.

Avec Open vSwitch orientant les flux d’octets à la manière d’un commutateur réseau matériel, associé à DPDK améliorant la performante de cette gestion des flux, et enfin avec QEMU‐KVM, comme moteur de virtualisation qui, lui aussi, est conçu pour travailler en association avec à la fois le DPDK et Open vSwitch, nous avons les éléments pour faire un réseau virtuel de grande qualité.

Cloonix permet de présenter une interface simplifiée à l’utilisateur, masquant ainsi les appels relativement complexes aux trois logiciels exceptionnels dont nous avons parlé ci‐dessus.

Le gain de débit apporté par le passage des sockets UNIX pour émuler les câbles, qui est l’ancienne solution pour Cloonix, à l’utilisation de DPDK/OVS est approximativement d’un facteur 2 entre deux machines virtuelles, selon les mesures de iperf3. Les gains en débit ne sont pas les plus importants pour l’outil de simulation qu’est Cloonix. En revanche, les gains en latence sont un objectif, car les flux RTP de communication SIP exigent une gigue et une latence faible.

Sur le long terme, je pense que Cloonix deviendra aussi un très bon outil de test de communications SIP.

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Ryzom : patch de l’année de Jena 2603

3 juin, 2019 - 13:17

Ryzom est un jeu de rôle en ligne massivement multijoueur (MMORPG) de science fantasy basé sur un monde vivant unique : une planète‐plante aux paysages envoûtants, sauvage, et peuplée de mille dangers. Vous pouvez y incarner une des quatre races humanoïdes du jeu, contribuer à la reconquête de leur civilisation perdue et influer sur l’évolution du monde.

Voici un aperçu des nouveautés de ce jeu…

Atys. Un monde sauvage et fascinant, rythmé par le changement des saisons et les migrations de sa faune. Un monde sur lequel, une fois par an, une trêve est établie entre les homins, lors des festivités de la nouvelle année.

La Confrérie du Gubani Fortuné prépare l’événement avec grand soin. Qu’y a‐t‐il de mieux pour les affaires que ce passage à l’An 2603 de Jena ? Tous les ingrédients sont en place pour s’assurer que cette année, qui commence tout juste, tienne toutes ses promesses !

Invasions dynamiques de Kitins

Un jour paisible sur Atys. Les feuilles bruissent doucement dans le vent. La lumière se glisse entre elles pour faire scintiller l’eau. L’appel d’un Yber résonne au loin. Des Messabs fouillent la plage à la recherche de coquillages. Tout est si serein, si paisible. Un jour comme un autre sur Atys.

D’un coup, tout se fige, calme, trop calme ! Comme si toute la faune et la flore sentait que quelque chose ne va pas. L’instant d’après, l’Écorce se met à trembler. D’énormes vagues déferlent, des arbres s’abattent, les créatures prises de panique s’enfuient !
Alors, l’Écorce se déchire ! Telle une immense blessure sur l’Écorce, un gouffre s’ouvre !
Ce que vous entendez ensuite sont des sifflements et raclements trop bien connus. Les Kitins d’en bas…

Interface des pactes de téléportation Kami/Karavan

Le système des pactes de téléportation pour les membres des factions Kami et Karavan bénéficie d’une nouvelle interface. Elle proposera une fonction de rachat automatique pour ne plus oublier d’en racheter. Ne perdez plus votre accès à une région !
De plus, vous n’aurez plus qu’un seul objet à transporter dans votre sac pour tous vos pactes.

Refonte du Transporteur To New Horizons

La Confrérie du Gubani Fortuné a décidé de racheter le transporteur New Horizons, entraînant une fusion des deux compagnies. Dès lors, beaucoup de choses vont changer. La capacité des entrepôts du transporteur ne limitera plus les dons en produits de métiers. Le transport sera moins onéreux et la réputation ne jouera plus aucun rôle dans les transactions.

Vos zigs et vous

L’intelligence de vos zigs a été revue à la hausse. Ils sont maintenant capables de se faire un nid douillet dans vos sacs. Et ils sauront aussi vous suivre, même si vous utilisez un pacte de téléportation. Si mignons et intelligents !

Ryzom Team

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Interview de Bastien Guerry, référent logiciels libres à la DINSIC

3 juin, 2019 - 12:55

Bastien Guerry est, depuis décembre 2018, le référent logiciels libres de la DINSIC (Direction interministérielle du Numérique et du Système d’Information et de Communication de l’État), une direction placée sous l’autorité du Premier ministre, qu’on surnomme aussi la DSI (direction des services informatiques) de l’État. S’il est connu dans le milieu du logiciel libre, certains et certaines ont pu découvrir son nom lors de la publication du SILL 2019. Mais, ses missions ne se limitent pas à cela. Son logiciel libre préféré va, peut‐être, vous étonner.

Vous êtes le tout nouveau référent logiciels libres à la DINSIC. Pourriez‐vous nous dire quelles sont vos missions ?

J’ai été recruté en décembre 2018 comme référent logiciels libres à la Direction Interministérielle du Numérique et du Système d’Information et de Communication de l’État (DINSIC).

Je suis rattaché à la mission Etalab, qui aide l’administration à exploiter et à ouvrir les données publiques. Les logiciels développés par l’administration sont considérés, du point de vue de la loi pour une République numérique, comme des « documents administratifs » et ils doivent, à ce titre, être publiés.

L’une de mes premières missions est donc d’aider l’administration à publier les logiciels qu’elle produit. Je réponds à des questions sur les licences et j’aide les directions métier et les développeurs à s’approprier les bonnes pratiques en usage dans le Libre : quelle licence utiliser ? que mettre dans un fichier README ? quelles contributions demander ? sur quelle plate‐forme publier ? etc.

Mon deuxième chantier est de contribuer à la mise en place d’un catalogue de logiciels libres labellisés. Ce catalogue s’inscrit dans la continuité du Socle interministériel de logiciels libres (SILL), les personnes actives sur le SILL seront en partie celles mobilisées pour le catalogue. Mais il aura aussi vocation à répondre à de nouvelles questions : quels organismes publics utilisent quels logiciels libres ? quelle est la maturité de l’écosystème de support derrière une solution ? où trouver de l’aide si ma DSI décide d’expérimenter tel logiciel ? Nous en sommes au stade de la réflexion et de la consultation.

Ma troisième tâche est d’éditer la gazette #bluehats, la contribution de la DINSIC au mouvement #bluehats : cette gazette est un bon moyen de connaître ce qui se passe dans l’administration autour du Libre.

Enfin, je réfléchis à la façon dont l’administration peut valoriser les contributions de ses agents aux logiciels, le tout dans l’idée de rendre l’administration plus attractive auprès des profils techniques.

Quels sont vos objectifs et vos moyens ?

La DINSIC mobilise une partie de mon temps sur ce futur catalogue de logiciels libres. Je souhaite en faire un outil le plus utile possible pour toute l’administration.

Un deuxième objectif est d’attirer des profils de développeurs qui connaissent bien le Libre vers les missions de service public pour renforcer la culture de l’administration sur ce sujet.

Un troisième enjeu plus lointain est de créer les conditions pour que l’État et les collectivités territoriales participent à des communs logiciels. Aujourd’hui, on est soit dans la consommation, soit dans la publication, mais nous pouvons faire un pas de plus et aller vers des projets libres à gouvernance partagée entre l’administration et la société civile. Il y a des initiatives encourageantes, mais c’est un sujet encore très expérimental.

Pensez‐vous vous appuyer sur les associations, ADULLACT, April, La Mouette, etc., pour mener à bien vos objectifs ?

La DINSIC anime TECH. GOUV, le programme d’accélération de la transformation numérique des services publics. TECH. GOUV est par nature une façon de mettre en relation l’administration avec tous les acteurs de la société civile, les associations comme les entreprises, sur les sujets du Numérique.

L’Adullact a toujours été très active autour du SILL et le lien avec cette association est renouvelé.

Pour les autres associations du libre, elles sont parfois ponctuelles (comme avec Framasoft autour de Storify ou avec Wikimédia France lors d’un atelier Wikidata en 2018), mais la porte est toujours ouverte, s’il y a convergence des intérêts.

Le SILL 2019 a mis en observation l’usage de Framadate, ce qui est une bonne idée. Néanmoins, Framasoft n’est qu’une petite association qui n’a pas les moyens, matériels et humains, de l’État français. Ne pensez‐vous pas qu’il serait préférable que l’État développe ce type d’instances pour son propre compte ? Qu’il s’agisse de Framadate, des Framapad ou encore de PeerTube (c’est assez surprenant par exemple de voir que le site de l’Élysée utilise YouTube pour ses vidéos).

Non, ce qui serait étonnant, ce serait que l’Élysée utilise PeerTube !

Je ne connais pas les raisons de ce choix de la part de l’Élysée mais les sites comme youtube.com ou dailymotion.com sont aujourd’hui un moyen simple d’atteindre un large public.

Mon avis est que les enjeux prioritaires de souveraineté numérique de l’État sont ailleurs, dans la maîtrise, la pérennité et l’indépendance de nos infrastructures numériques et dans les compétences des agents qui y contribuent.

Pour la présence de Framadate dans le SILL, c’est une maladresse de présentation : le SILL ne référence pas de services en ligne mais des logiciels. Pour Framadate, c’est le logiciel du même nom qui est référencé, pas le service en ligne. Il y a eu des efforts récents pour rendre Framadate plus facilement installable (efforts auxquels ont contribué par exemple les développeurs de Codeurs en liberté) et l’un des projets orientés design du programme Entrepreneur d’intérêt général, porté par le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, aura justement pour objectif de déployer pour ses agents certains outils aujourd’hui hébergés par Framasoft.

Quand pensez‐vous que le SILL sera publié « officiellement » ?

La publication du SILL 2019 a été relayée par la DINSIC le 15 mai. Le SILL a été publié cette année par les groupes qui y travaillent et ces groupes ont mis un peu de temps avant de sortir la version définitive. De mon côté, j’ai aidé en proposant une navigation plus facile dans la version de travail du SILL. Cette version de travail a été prise pour la publication officielle, d’où le malentendu au lancement du SILL.

[N. D. L. R. : les questions ont été posées, avant la sortie du SILL, la dépêche qui en signale la publication a été amendée de ces informations entretemps.]

La gendarmerie a montré que l’utilisation importante de logiciels libres était une alternative crédible. Est‐il envisagé que d’autres ministères suivent cette voie (la Défense et l’Éducation nationale par exemple) ?

Je ne sais pas.

La DINSIC est très sensible à la question du poste de travail des agents. Elle y contribue via le programme Environnement de travail numérique de l’agent (ETNA). Parmi les outils proposés pour les agents figure aujourd’hui Tchap, et l’outil de webconférence Jitsi devrait le rejoindre bientôt. Ce sont deux logiciels libres.

Mais c’est une chose de proposer une boîte à outils, c’en est une autre de gérer la migration de tout un parc vers un nouveau système d’exploitation et de nouveaux outils de bureautique.

Au niveau professionnel, quels logiciels libres utilisez‐vous, sur quel système d’exploitation ?

En 2018, la DINSIC m’a fourni une machine sur laquelle je suis libre d’installer le système d’exploitation et les outils de mon choix. Au quotidien, j’utilise principalement le système de fenêtrage i3, le terminal urxvt, le multiplexeur Tmux, l’éditeur de texte GNU Emacs, le navigateur Firefox et la suite bureautique LibreOffice, le tout sous GNU/Linux.

Quelle est votre distribution GNU/Linux préférée et pourquoi, quels sont vos logiciels libres préférés ?

Je suis en ce moment sur Ubuntu, mais ma distribution préférée est la Debian. Pour les bons et loyaux services rendus toutes ces années. Par le passé, j’ai apprécié Arch Linux pour son système de paquetage et la qualité de sa documentation, Fedora pour son installation facile et Trisquel pour sa robustesse.

Depuis un an, je teste GNU Guix que je trouve assez génial, j’espère l’utiliser comme distribution principale un jour.

Je n’ai qu’un seul logiciel libre préféré : GNU Emacs !

Quelle question auriez‐vous adoré qu’on vous pose ? (évidemment, vous pouvez y répondre).

« Comment convaincre un libriste de venir apporter ses compétences au service public et à l’intérêt général ? »

J’espère que les éléments présentés dans l’interview forment un début de réponse. :)

Quelle question auriez‐vous détesté qu’on vous pose ? (en espérant que je ne vous l’ai pas posée).

« Que ferez‐vous dans trois ans ? »

Merci beaucoup Bastien Guerry.

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur