Syndicate content
Mis à jour : il y a 13 min 5 sec

Agenda du Libre pour la semaine 25 de l'année 2021

20 juin, 2021 - 10:33

N. D. M. : vu le contexte de pandémie de Covid‑19 et les restrictions locales ou nationales (Belgique, France, Québec et Suisse) sur les rassemblements, certains événements sont susceptibles d’être annulés (que les organisateurs aient pensé à mettre à jour l’Agenda du Libre ou non).

Calendrier Web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces 23 événements (France : 19, internet : 1, Belgique : 3, Québec : 1) est en seconde partie de dépêche.

Sommaire [FR Sainte-Croix-Vallée-Française] Foire du Libre Maquis - Du mardi 1 juin 2021 à 08h00 au mercredi 30 juin 2021 à 23h59.

Objectif : proposer un contexte propice à la convergence et faisant contraste avec cette année d’enfermement et de restrictions.

Manifeste

Combien de médias et organisations alternatives utilisent les algorithmes et autres ressources des GAFAM$ ?

Peu importe la réponse à cette question qui n’en est pas une : c’est déjà trop !

Outre la problématique liée aux données personnelles, conscient·e·s de « leurs » pratiques privatrices et douteuses, nous pouvons légitimement nous poser de sérieuses questions sur la nature des IA en cours de développement, en partie nourries par nos données et interactions récoltées par le biais de leurs services.

Les alternatives existent, et même si nos alternatives ne recouvrent pas l’intégralité de leurs services, il n’y a là aucune fatalité… ni obligation. Il n’est pas question de faire du « comme » mais de faire du « libre ».

Au vu du contexte politique actuel et global, centralisateur, autoritaire, sécuritaire et dictatorial, qu’il s’agisse de technologies numériques ou de nos corps organiques, que ce soit dans la sphère virtuelle ou dans le réel, il est temps de procéder à un « retour aux sources ».

Malgré ce contexte aliénant, tant que nous restons dans une dynamique de fédération, par la base, en restant « socialement ouvert » et « humainement connectés », à défaut d’être pleinement libre, nous sommes outillés face cette oppression globalisante.

Concernant le réseau Internet qui nous est si cher, en l’état, son coût écologique n’est franchement plus acceptable. Écologiquement, mais aussi politiquement, en opposition aux pratiques des GAFAM$ et leur hégémonie grandissante, nous nous devons pour nous-mêmes, mais aussi pour les générations en devenir et à venir, de poursuivre cette décentralisation amorcée de part et d’autres.

Qu’il s’agisse du réseau physique, des services, du matériel, des licences, de la culture, de la monnaie… le libre n’est rien de moins que notre avenir.

[FR Chambéry] Mapathon Missing Maps en ligne - Le lundi 21 juin 2021 de 18h00 à 20h00.

Un mapathon c’est quoi ? C’est un atelier en ligne de cartographie solidaire et participative en soutien aux organisations humanitaires et/ou de développement.

CartONG organise ce mapathon dans le cadre du projet Missing Maps visant à cartographier toutes les zones encore invisibles sur les cartes, qui permettent par la suite aux communautés locales et aux acteurs et actrices de l’humanitaire et du développement de pouvoir agir plus efficacement en cas de crise ou initier des projets de développement local.

Avec quel outil ? La plateforme de cartographie libre et contributive* [OpenStreetMap *]23670_1 où tout le monde peut participer à la cartographie de n’importe quelle zone de la planète : il suffit d’un ordinateur, d’une souris et d’une connexion internet ! Aucune connaissance en cartographie ou en informatique n’est requise.

Grâce à la couverture globale d’images satellites disponibles aujourd’hui, il est possible de tracer facilement routes, bâtiments ou cours d’eau, autant d’informations très utiles pour les organisations humanitaires et de développement sur le terrain.

Pas besoin d’être expert·e, c’est convivial et accessible à tout le monde !

Pour s’inscrire : https://www.eventbrite.com/e/billets-en-ligne-mapathons-missing-maps-2021-133090064967

[FR Villeurbanne] C’est ouvert ! - Le lundi 21 juin 2021 de 18h30 à 23h00.

Le LOV rouvre ses portes régulièrement.

Progressivement mais sûrement…

« Venez tester nos imprimantes 3D open hardware avec du logiciel libre ! »

[FR Brignoles] Visioconférence Groupe Monnaie Libre - Le lundi 21 juin 2021 de 21h00 à 23h00.

Visioconférences Monnaie Libre chaque lundi à 21h !

La Monnaie Libre Ğ1 qu’est-ce que c’est ?

La monnaie libre s’appelle la June : Ğ1. Elle est différente de l’euro. Elle est aussi numérique (seules quelques unités sont imprimées sur des billets), mais surtout, elle est totalement libre. Et même plus encore, nous pouvons la créer !!

Elle correspond un peu à un revenu complémentaire. Elle n’a pas de frontière, elle peut être créée et utilisée là où les gens le souhaitent !

Pourquoi créer une monnaie libre ?

Pour répondre à de nombreux problèmes…

Endettement, surendettement, faillite, spéculation démesurée, corruption, chômage, pauvreté, inégalités sociales croissantes…

En fait, c’est une autre façon de fonctionner en parallèle de l’euro. Une manière d’être un peu plus libre !

Réapprenons à vivre ensemble !

Pour rejoindre la visioconférence il vous suffit de cliquer sur ce lien => https://meet.jit.si/monnaielibre83

Dans la mesure du possible, il est recommandé de vous équiper d’un casque ou micro-casque, cela sera plus agréable au niveau son.

Les premières sessions seront assez généralistes pour présenter la Monnaie Libre et procéder également à l’ouverture de comptes.

Mais nous aborderons également les idées de projets que les membres ont ou pourraient avoir et nous organiserons des séances dédiées.

Par avance merci de partager et pour votre future participation.

Prenez soin de vous et de vos proches.
Amicalement, Francis.

[FR Paris] Émission « Libre à vous ! » - Le mardi 22 juin 2021 de 15h30 à 17h00.

L’émission Libre à vous ! de l’April est diffusée chaque mardi de 15 h 30 à 17 h sur radio Cause Commune sur la bande FM en région parisienne (93.1) et sur le site web de la radio.

Le podcast de l’émission, les podcasts par sujets traités et les références citées sont disponibles dès que possible sur le site consacré à l’émission, quelques jours après l’émission en général.

*Les ambitions de l’émission *Libre à vous ! **

La radio Cause commune a commencé à émettre fin 2017 sur la bande FM en région parisienne (93.1) et sur Internet.

Depuis mai 2018, l’April anime une émission d’explications et d’échanges sur la radio Cause Commune sur les thèmes des libertés informatiques.

Libre à vous ! se veut avant tout une émission d’explications et d’échanges sur les dossiers politiques et juridiques que traite l’April, et sur les actions qu’elle mène.

Pour les libertés informatiques en général, et pour le logiciel libre en particulier.

Libre à vous ! c’est aussi un point sur les actualités du Libre, des personnes invitées aux profils variés, de la musique sous licence libre, des actions de sensibilisation.

Donner à chacun et chacune, de manière simple et accessible, les clefs pour comprendre les enjeux mais aussi proposer des moyens d’action, tel est l’objectif de cette émission hebdomadaire, qui est diffusée en direct chaque mardi du mois de 15 h 30 à 17 h.

L’émission dispose :

[FR Vandœuvre-lès-Nancy] Atelier d’initiation à la recherche bibliographique - Le mardi 22 juin 2021 de 18h00 à 20h00.

En prévision d’un débat proposé le 23 juin par la Cité des Paysages de Meurthe-et-Moselle, le Laboratoire Sauvage vous propose d’explorer ensemble les ressources scientifiques en libre diffusion sur le sujet de la relation santé – accès et rapport à la nature.

Cet atelier sera l’occasion de partager les intérêts et préoccupations de chacun sur le sujet pour cibler la recherche de sources scientifiques associées.

Nous parcourrons ensuite ensemble les articles d’intérêt, qui pourront peut-être apporter des éléments de réponse aux questions des participants, et qui seront surtout matière à de nouvelles réflexions et idées d’actions !

Inscription aux ateliers

La participation est limitée au nombre de places. Pré-inscription possible depuis le site web.

Accès locaux

Le bâtiment est fermé au public à partir de 19 h, si en retard téléphonez au 03 83 51 80 40 en arrivant sur place.

Note : Le format et les horaires peuvent différer selon les restrictions instaurées à ce moment.

[FR Tours] Permanence ADeTI - Le mardi 22 juin 2021 de 18h30 à 20h30.

La permanence d’ADeTI est un moment d’accueil avec des bénévoles pour apprendre à utiliser un ordinateur sous GNU/Linux (Ubuntu, Linux Mint, Debian…)  mais aussi :

  • réparer les problèmes de logiciels sur son ordinateur
  • prendre des conseils pour choisir des logiciels alternatifs
  • différencier les logiciels libres utilisables pour répondre aux besoins
  • préserver et réfléchir sur ses usages (vie privée, éthique…)

Mais c’est aussi un moment consacré pour :

  • partager des connaissances et échanger des savoirs
  • maîtriser les formats ouverts et la pérennité de ses documents
  • confidentialité, intégrité et disponibilité des systèmes d’information
  • diversité des alternatives
  • indépendance

Nous accueillons également des membres de l’association Touraine Data Network et A-Hébergement qui peuvent répondre aux questions concernant Internet, les réseaux et l’hébergement : connexion à Internet, alternatives aux « Box » et aux opérateurs/FAI commerciaux, Neutralité du Net, Vie Privée, Blog, Site Internet/Web…

[BE Laeken] Mercredi Libre - Le mercredi 23 juin 2021 de 10h00 à 18h00.

Faire du chemin vers l’utilisation du chiffrement sur du open hardware fonctionnant avec des distributions GNU/Linux intolérantes envers les binaires privateurs et les services hyper-centralisés nous semble suffisamment pertinent pour y consacrer du temps.

Tout commence par une envie … le reste dépend de vous.

[FR Vandoeuvre-lès-Nancy] Rencontre : OpenStreetMap - Le mercredi 23 juin 2021 de 17h30 à 20h00.

Le groupe local Nancy - Meurthe-et-Moselle d’OpenStreetMap France, vous propose de participer aux réunions mensuelles ouvertes à tou·te·s !

Avec OpenStreetMap, participez à la construction d’une carte en ligne libre et gratuite, partagée avec le monde entier!

Inscription aux ateliers

Pré-inscription possible depuis le site web FCCL.

Accès locaux

Le bâtiment est fermé au public à partir de 18 h, téléphonez au 03 83 51 80 40 en arrivant sur place.

Note : Le format et les horaires peuvent différer selon les restrictions instaurées à ce moment.

[FR Beauvais] Sensibilisation et partage autour du Libre - Le mercredi 23 juin 2021 de 18h00 à 20h00.

Chaque mercredi soir, l’association propose une rencontre pour partager des connaissances, des savoir-faire, des questions autour de l’utilisation des logiciels libres, que ce soit à propos du système d’exploitation Linux, des applications libres ou des services en ligne libres.

C’est l’occasion aussi de mettre en avant l’action des associations fédératrices telles que l’April ou Framasoft, dont nous sommes adhérents et dont nous soutenons les initiatives avec grande reconnaissance.

Actuellement en visio (https://url.oisux.org/auberge-mercredi) et en présentiel.

[FR Cysoing] Mercredis Linux - Le mercredi 23 juin 2021 de 19h30 à 23h30.

L’Association Club Linux Nord Pas-de-Calais organise chaque mois une permanence Logiciels Libres ouverte à tous, membre de l’association ou non, débutant ou expert, curieux ou passionné.

Durant cette permanence, vous pourrez trouver des réponses aux questions que vous vous posez au sujet du Logiciel Libre, ainsi que de l’aide pour résoudre vos problèmes d’installation, de configuration et d’utilisation de Logiciels Libres.

N’hésitez pas à apporter votre ordinateur, afin que les autres participants puissent vous aider.

Dans une salle équipée d’un tableau blanc et d’un vidéoprojecteur, se dérouleront fréquemment des ateliers, des initiations, des discussions, des tests, des démonstrations, de l’entraide abordant le logiciel libre et de la dégustation de bières.

Cette permanence a lieu à l’EPN (Espace Public Numérique), 311 rue Salvador Allende à Cysoing.

[BE Laeken] Jeudi Libre - Le jeudi 24 juin 2021 de 10h00 à 18h00.

Faire du chemin vers l’utilisation du chiffrement sur du open hardware fonctionnant avec des distributions GNU/Linux intolérantes envers les binaires privateurs et les services hyper-centralisés nous semble suffisamment pertinent pour y consacrer du temps.

Tout commence par une envie … le reste dépend de vous.

[FR Internet] Jeudi Giroll (en visio) - Le jeudi 24 juin 2021 de 19h00 à 20h30.

Les membres du collectif Giroll, GIROnde Logiciels Libres, se retrouvent une fois par semaine, pour partager leurs savoir-faire et expériences autour des logiciels libres.

Malgré la réouverture des terrasses, on continue nos rencontres en lignes :)

Venez nous rejoindre à notre horaire habituel sur jeudi.giroll.org pour papoter logiciel libre et culture libre, tout le monde est bienvenu.

[FR Beauvais] Apprendre à programmer (en visio) - Le vendredi 25 juin 2021 de 17h00 à 19h00.

L’idée est d’apprendre à coder et de découvrir des langages tels que python, scratch, etc.

Le contenu des séances est variable en fonction des demandes des participations ou des propositions.

Nous pouvons utiliser le support  http://inforef.be/swi/download/apprendre_python3_5.pdf

Actuellement en visio : https://url.oisux.org/atelier-developpement

[FR Nancy] Réunion Mirabellug - Le vendredi 25 juin 2021 de 20h30 à 22h30.

Suite à l’annonce de la MJC 3 Maisons de ré-ouvrir les locaux pour l’ensemble des animations, nous vous proposons de caler la date du vendredi 25 juin, pour se réunir une dernière et première fois avant l’été, physiquement.

Rendez-vous à partir de 20h30, sachant que la réunion sera relativement courte, car nous devrons quitter les locaux pour 22h30 au plus tard (couvre-feu oblige). Pour rappel voici comment accéder au lieu de réunion habituel.

Voici l’ordre du jour :

  • 20h30 : Échanges conviviaux
  • 21h30 : Mise à jour du site web Mirabellug

N’hésitez pas à apporter quelques victuailles à partager.

[internet] Permanence du Libre en ligne - Le vendredi 25 juin 2021 de 21h15 à 22h45.

Il n’est pas toujours évident de suivre un tutoriel technique et d’apprendre seul sans pouvoir poser des questions ou interagir, surtout depuis les diverses restrictions depuis un an.

Je vous propose donc de venir assister, en ligne (youtube et twitch), aux Permanences du Libre en streaming, accessibles à tous, sans inscriptions, tous les vendredi à 21h15 jusque 22h45 maximum.

Le prochain épisode concerne l’exploration de la distribution GNU/Linux « Kaisen Linux ».

Les sessions seront enregistrées et accessibles ensuite sur Youtube (et limitées à deux semaines sur Twitch).

Vous pourrez poser des questions sur le chat et faire les opérations en même temps.

Je suis ouvert aux suggestions d’idées pour les futures permanences.

Le site internet affiche l’agenda des futures permanences et les liens Youtube/Twitch.

[FR Cutry] Lab_oh ! - Ateliers découverte GNU/LInux - Le samedi 26 juin 2021 de 09h00 à 11h00.

Tous les samedis matin de 09: 00 à 11: 00.

On découvre, on apprend à utiliser Debian GNU/Linux et tous les logiciels libres qui gravitent autour…

[FR Montaigu] Copie Partie à la médiathèque - Du samedi 26 juin 2021 à 10h00 au dimanche 27 juin 2021 à 19h00.

Venez nous copier en toute légalité !

À l’occasion de la fête de  la musique, venez créer votre playlist musicale à partir de notre collection de CD.

Un médiateur sera présent pour vous accompagner.

Les règles

- Les copies doivent être réalisées avec le propre matériel des usagers (appareil photo, téléphone portable, PC…)

- ces copies doivent être réservées à un usage personnel (pas de diffusion sur internet, pas d’utilisation public)

- les copies doivent être faites à partir de documents originaux consultés ou empruntés en bibliothèque et acquis de manière légale : livres, périodiques, CD, DVD (exception des logiciels et bases de données)

- L’acte de copie ne doit pas briser une mesure de protection technique tel qu’un DRM.

[FR Toulouse] Flash party « Toulibre Android » - Le samedi 26 juin 2021 de 13h00 à 17h00.

>>> Compte tenu du contexte sanitaire, il est nécessaire de porter un masque lors de cet évènement et de vous inscrire pour participer. Merci <<<

Vous voulez vous débarrasser de Google et votre téléphone est lent? Faites d’une pierre deux coups: Protégez votre vie privée numérique et remédiez au problème de lenteur tout en allongeant sa durée de vie!

Comment? Sous réserve que votre téléphone soit compatible, il existe deux systèmes alternatifs:

  • /e/OS: totalement dégooglisé (150 téléphones compatibles)
  • LineAgeOs, CalyxOS: partiellement dégooglisé (mais + de téléphones compatibles)

Ils sont basés sur Android donc compatibles avec les applications les plus populaires du playstore. /e/OS est nettoyé de toutes les pompes à données de Google: sources de ralentissements et de diffusion de vos données personnelles numériques. CalyxOS et LineAgeOs sont débarrassés d’une partie des services de Google c’est néanmoins un bon début quand /e/OS n’est pas disponible.

IMPORTANT:

  • Vérifiez que votre téléphone fasse partie d’une liste des téléphones compatibles:

/e/OS: https://doc.e.foundation/devices/

LineAgeOs: https://wiki.lineageos.org/devices/

CalyxOS: https://calyxos.org/get/

Vous avez un doute? contactez-moi (coordonnées plus bas)

  • Il vaut mieux venir avec votre ordinateur portable, sinon venez avec une clé usb ou un disque dur externe pour faire des sauvegardes

Lors de cet évènement, vous allez apprendre à faire une sauvegarde de votre téléphone (contacts, sms, messages whatsapp, agenda…) et vous préparer au flashage que vous effectuerez lors de la prochaine flash party.

Si vous avez préalablement réalisé la sauvegarde ou qu’il n’est pas nécessaire d’en faire une, que vous êtes prêt à effacer tout ce qu’il y a dans votre téléphone, vous pourrez flasher votre téléphone ce jour-là.

Où ? La rebooterie, 29 bis avenue des Mazades

Quand? le samedi 26 juin 2021 de 13h à 17h. Merci d’arriver à l’heure, car les manipulations peuvent être longues.

Le nombre de places est limité à 5 personnes.

Pour réserver votre place, envoyez-nous un mail (affiché plus bas, dans la zone « Informations »). Indiquez-y au moins le modèle de votre téléphone.

Cet évènement n’est pas un service, c’est vous qui ferez les manipulations et qui en prenez la responsabilité. Un bénévole sera là pour vous aider.

>>>>> Si vous n’êtes pas adhérent à La Rebooterie, vous devrez payer l’adhésion de 10 €, elle vous donnera accès à tous les services de la rebooterie, visitez leur site larebooterie.fr <<<<<

[BE Liege] Café Crypté - ateliers d’autodéfense numérique - Le samedi 26 juin 2021 de 13h30 à 17h30.

Le Café crypté est un moment collectif qui se tient chaque mois durant lequel nous tentons résolument de limiter la casse dans notre utilisation des outils numériques et connectés pour celles et ceux qui se sentent obliger de les utiliser.

Le Café tente de lever le voile sur les motifs et stratégies de vol et d’exploitation de nos données privées par la surveillance de masse des multinationales numériques (GAFAM) et des états (qu’ils soient dits démocratiques ou non).

Le Café cherche à partager et construire des stratégies et pratiques d’autodéfense numérique afin de se prémunir de ces intrusions diverses et permanentes afin notamment de rappeler que le droit à l’anonymat est un droit qui ne se négocie pas.

Le Café est technique mais pas excluant, il est politique mais pas partisan, il est complexe mais pas compliqué et, bien sur, il est collaboratif mais pas contraignant.

Actuellement (en 2020-2021), les cafés cryptés se produisent tous les derniers samedi du mois, de septembre à juin entre 13h30 et 17h30 à la Cafétéria Collective Kali (rue Saint-Thomas 32 à Liège)

Venez quand vous voulez, l’espace et le bar sont ouverts.

(oui, le café crypté fait aussi le café)

Si vous voulez continuer à discuter de tout ça hors des cafés, vous pouvez discuter avec l’adresse crypto@bawet.org (et la personne qui est derrière bien sur)

Et, tous les documents que le café produit ainsi que les notes des cafés se trouvent ici : cloud.domainepublic.net/bawet/s/aq4GPibwDPrWA7G

[FR Marseille] Install Party GNU/Linux - Le samedi 26 juin 2021 de 14h00 à 17h00.

L’association CercLL (CercLL d’Entraide et Réseau Coopératif autour des Logiciels Libres) vous invite à une install party GNU/Linux, le samedi 26 juin 2021 de 14h00 à 17h00, dans la salle du Foyer du Peuple 50 rue Brandis 13 005 Marseille.

Vous avez envie de découvrir un système d’exploitation libre, simple d’utilisation, stable, rapide et sécurisé. Une nouvelle façon d’utiliser votre ordinateur.

Vous vous sentez une affection naissante pour le Gnou et le Manchot, les mascottes de GNU/ Linux.

Au programme:

DÉCOUVERTE de l’univers des logiciels libres.

INSTALLATION d’un environnement GNU/ Linux, ainsi que le meilleur des logiciels libres.

Venez avec votre ordinateur, nous installerons ensemble une distribution GNU/Linux avec un ensemble de logiciels libres et gratuits pour une utilisation quotidienne.

Ouvert à tous – accessible aux débutant·e·s

Une participation de 2 euros est demandée.

L’adhésion à l’association est de 20 euros annuels.(L’adhésion n’est pas obligatoire).

Pour garantir la sécurité de chacun, le protocole sanitaire avec respect des mesures barrières restera d’actualité. N’oubliez pas de venir avec votre masque.

Le nombre de personnes simultanément présentes dans les locaux sera limité à 6 personnes.

Les inscriptions sont donc recommandées (les inscrits seront prioritaires).

[FR Vandœuvre-lès-Nancy] Graphisme et photomontage - Le samedi 26 juin 2021 de 15h00 à 17h00.

Cette suite de trois animations concerne le logiciel GIMP Éditeur d’image.

C’est un outil de retouche d’images libre et gratuit qui s’avère aussi efficace que ses homologues les plus connus.

Il peut réaliser du photomontage, de la retouche d’image, de la colorisation de dessin, du dessin à main levée, etc.

Les possibilités sont assez nombreuses selon les besoins, bien que ce soit un logiciel assez difficile à maîtriser, même en étant à l’aise avec l’outil informatique.

Il est impossible d’en comprendre tous les mécanismes en quelques séances, c’est pourquoi nous aborderons surtout les bases et les fonctions principales qui vous permettront d’effectuer de jolis photomontages.

Horaires

Cette animation se déroule l’après-midi, de 15 h à 17 h.

Inscription aux ateliers

La participation est limitée au nombre de places. Pré-inscription possible depuis le site web.

[FR Toulouse] Visioconférence Monnaie Libre - Le samedi 26 juin 2021 de 19h00 à 22h00.

On vous propose une série d’apéro présentation en visioconférence :
La Monnaie Libre en Q&R,
Présentation des projets d’Econolibre,
Présentation de projets de monnaie libristes,
Alors notre monde en Monnaie Libre, comment on le fait ?

Chaque samedi à partir de 19h à 22h

Cela nous permettra de nous réunir, de voir comment nous supportons cette folie Covid-1984.
De poser des questions sur la monnaie libre et de présenter les nouveaux projets de l’association ECONOLIBRE et des projets d’autres acteurs Monnaie Libre.
de réfléchir aux projets que nous pouvons faire ensemble, et de mieux nous connaître.

Rien de spécial à installer, ça se passera via le site web JitSi :
https://meet.jit.si/econolibre

On pourra décider d’autres dates de réunions-visio en format différent (ateliers, cours, etc.) qui sont proposés par l’équipe d’Econolibre.

Détails de l’association sur notre site: https://econolibre.org

On peut manger pendant les réunions (c’est un apéro).

Un petit TUTO pour expliquer comment utiliser Jitsi :
Tuto Meet Jitsi

(si besoin) Une présentation pour les nouveaux monnaie libristes est faite, qui dure moins de 30 min et sera suivie de questions réponses.

Quelques vidéos de présentation sur notre chaine Youtube: (Econolibre)
chaîne Youtube Econolibre
et sur notre chaine Odysee:
chaîne Odysee Econolibre

[CA-QC Lévis] FACIL Réunion du comité Finances de juin 2021 - Le vendredi 25 juin 2021 de 19h00 à 21h00.

Sujet

  • Lancement de la campagne annuelle de financement
  • Objectifs financiers pour 2021-2022
  • Quoi faire avec les clés FACiL restantes

Contacter le forum via le lien suivant pour participer

https://forumsdulibre.quebec/t/reunion-du-comite-finances-de-juin-2021/1294

Télécharger ce contenu au format EPUB

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Formation professionnelle — Émission « Libre à vous ! » du 15 juin 2021 — Podcasts et références

19 juin, 2021 - 10:01

Cent-dixième émission « Libre à vous ! » de l’April. Podcast et programme :

  • sujet principal : le logiciel libre et la formation professionnelle, retour d'expérience et actualité de deux centres de formation avec Marie-Jo Kopp Castinel d'OpenGo et Jean-Michel Boulet de 2i2L (rediffusion d'un sujet du 12 janvier 2021)
  • chronique de Jean-Christophe Becquet sur les émojis libres
  • chronique de Marie-Odile Morandi intitulée « Les apprentissages des jeunes, leur matériel, enseignement à distance et inégalités »

Rendez‐vous en direct chaque mardi de 15 h 30 à 17 h sur 93,1 MHz en Île‐de‐France. L’émission est diffusée simultanément sur le site Web de la radio Cause Commune. Vous pouvez laisser un message sur le répondeur de la radio, pour réagir à l’un des sujets de l’émission ou poser une question. Le numéro du répondeur : +33 9 72 51 55 46.

Télécharger ce contenu au format EPUB

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Élection du responsable du projet Debian (DPL) 2021

18 juin, 2021 - 15:06

Jonathan Carter a été réélu responsable du projet Debian (Debian Project Leader, DPL).

Jonathan Carter (photo tirée de son programme de 2019)

La suite de la dépêche retrace le déroulement de l’élection.

Sommaire Annonce de l’élection

Comme chaque année, le secrétaire du Projet Debian a annoncé calendrier de l’élection pour le rôle de responsable du Projet Debian.

L’élection se déroule en trois phases :

  1. la période de nomination (du 7 au 13 mars), pendant laquelle les candidats se font connaître et préparent leur programme ;
  2. la période de campagne (du 14 mars au 3 avril), pendant laquelle on débat sur la liste debian‑vote ; c’est aussi l’occasion pour les candidats de publier leurs Rebuttals (contre-arguments) dans lesquels ils commentent les programmes des autres ;
  3. la période de vote (du 4 au 17 avril), pendant laquelle les membres du projet… votent.
Les candidats et leurs programmes

Pour le mandat de 2021, deux personnes se sont portées candidates. Cette section présente leurs programmes respectifs ainsi que les questions qui leur ont été directement adressées lors des débats. Les questions d’ordre plus général, adressées aux deux candidats en même temps, sont traitées dans la section suivante « Autres thèmes abordés lors de la campagne ».

Jonathan Carter

Jonathan Carter, DPL sortant, est le premier à avoir annoncé sa candidature. Il s’agit de sa troisième candidature.

Le candidat sortant oriente cette année son programme vers la correction des points faibles qui, selon lui, ne permettraient pas à Debian de grandir dans de bonnes conditions.

Jonathan dresse la liste des quatre points faibles qu’il souhaite corriger :

  1. le suivi des finances de Debian ;
  2. la politique de dépenses ;
  3. les tiers de confiance ;
  4. formaliser l’existence de Debian.

En plus de ces nouveaux sujets, Jonathan annonce qu’il a l’intention de poursuivre ses efforts sur l’accompagnement des équipes locales et l’amélioration de l’accueil des contributrices et contributeurs.

Sruthi Chandran

Sruthi Chandran s’est portée candidate juste avant la fin de la période de nomination. Elle se présente pour la deuxième fois.

Comme l’année dernière, son programme porte principalement sur la question de la diversité au sein de projet Debian. Malgré les initiatives actuelles visant à favoriser la diversité, Sruthi juge ces efforts insuffisants et annonce qu’elle portera ce thème à chaque élection tant que le projet élira des hommes au poste de DPL.

Sans grande surprise, le premier point du programme de Sruthi concerne la diversité. Il s’agit en effet d’un sujet pas assez bien traité jusqu’à présent selon elle. Par conséquent, Sruthi souhaite analyser les dépenses faites dans ce domaine afin de comprendre ce qui fonctionne et ce qui peut être amélioré. Elle souhaite aussi créer une équipe dédiée à la diversité et s’appuyer sur les groupes locaux pour améliorer la diversité géographique des personnes contribuant à Debian.

La seconde partie de son programme concerne la promotion de Debian qui n’est pas assez valorisée selon la candidate. Pour ce faire, elle propose de créer des Debian Camp, qui consistent en un programme de mentorat sur plusieurs mois, en ligne mais également physiquement pendant les événements Debian.

Enfin, le dernier thème du programme de Sruthi est la communauté formée autour du projet Debian. À ce sujet, elle souhaiterait améliorer l’accueil des nouveaux participants et réduire la réticence aux changements dont peut faire preuve la communauté en général.

Autres thèmes abordés lors de la campagne

La période de campagne est l’occasion pour les contributeurs Debian d’interpeller les candidats sur des sujets ne figurant pas dans leurs programmes.
Cette section retrace succinctement les thèmes de ces débats.

La première intervention concerne l’utilisation de l’argent pour améliorer Debian. Raphaël Hertzog y présente l’initiative de Freexian de financer des projets pour Debian et s’étonne du faible intérêt général pour ce projet. Cette intervention a notamment engendré une discussion sur les raisons de contribuer au projet.

Christian Kastner a demandé comment motiver les contributions en assurance qualité (QA). Son opinion est en effet que le manque de contributions dans ce domaine reflète les limites du modèle basé sur le volontariat de Debian.

La charge de travail qui incombe au DPL est une question qui revient régulièrement.

Dans la continuité de sa première question, Raphaël a donc demandé si l’embauche d’assistants pour le DPL serait une bonne idée . En parallèle, Pierre-Elliot Bécue a demandé si la création d’un groupe d’assistants au DPL serait envisageable. Dans la discussion qui suit, on apprend que le DPL a accès à un canal de discussion avec les anciens DPL où ceux-ci peuvent fournir conseils et avis.

Louis-Philippe Véronneau a choisi d’aborder l’absence de standard dans l’empaquetage des paquets Debian. Cette situation a l’avantage de permettre à chaque personne ou équipe de maintenir ses paquets comme elle l’entend, mais cette profusion de pratiques peut décourager de potentiels contributeurs.

Raphaël Hertzog a posé une troisième question, cette fois-ci au sujet du contenu des programmes des candidats, qu’il juge de moins en moins concrets et de plus en plus vagues.

Bart Martens a demandé aux candidats comment ils comptaient favoriser la diversité entre discrimination positive, neutralité absolue ou d’autres moyens.

Richard Stallman (RMS)

Il y a une réaction sur le retour de Richard Stallman (RMS) au conseil d’administration de la FSF, qui a donné lieu à une proposition de résolution générale (GR).

Le vote et les résultats Comparaison du nombre de messages envoyés sur debian-vote entre les deux votes
  • 83 messages de discussion concernant l’élection de DPL -> discussion seulement ;
  • 600 messages à propos de la résolution générale sur RMS -> discussion + ajouts de propositions.

À noter que la participation à l’élection est la plus élevée des dix dernières années avec 44 % de participation (contre une moyenne de 35 % les autres années).

Vote et résultats

Le gagnant est Jonathan Carter, il l’emporte sur Sruthi Chandran par 210 voix, et l’option nulle (« None of the above » ou « Aucune de ces options ») par 391 voix.

Pour ce vote, l’écart des voix entre les deux candidats est proche de celle de l’année dernière avec 116 votants en plus par rapport à 2020.

Télécharger ce contenu au format EPUB

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Auto-hébergement - Émission « Libre à vous ! » du 8 juin 2021 — Podcasts et références

18 juin, 2021 - 11:59

Cent-neuvième Libre à vous ! de l’April. Podcast et programme :

  • sujet principal : l'auto-hébergement, avec Angie Gaudion de Framasoft et Yves-Gaël Chény d'Empreinte Digitale
  • la chronique « Jouons collectif » de Vincent Calame, sur le thème « les jeux et les règles maison » ;
  • la chronique d'Antanak sur le thème « de la difficulté de soutenir liberté d'agir et émancipation » ;

Rendez‑vous en direct chaque mardi de 15 h 30 à 17 h sur 93,1 FM en Île‑de‑France. L’émission est diffusée simultanément sur le site Web de la radio Cause Commune.

Vous pouvez laisser un message sur le répondeur de la radio, pour réagir à l’un des sujets de l’émission ou poser une question. Le numéro du répondeur : +33 9 72 51 55 46.

Aller plus loin Télécharger ce contenu au format EPUB

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Sortie de YOGA Image Optimizer 1.0

17 juin, 2021 - 19:21

YOGA Image Optimizer est un utilitaire graphique libre (GPLv3) permettant de convertir et d’optimiser des images (on parle ici de réduire le poids des fichiers sans en diminuer la qualité perceptible). Il supporte la plupart des formats courants en entrée et génère en sortie des JPEG, des PNG et des WebP optimisés.

La toute première version est sortie il y a quelques jours, je viens donc vous présenter ce projet (ou plutôt ces projets) sur lequel je travaille depuis quelque temps déjà…

Le netmask et la plume : une conférence unique le 30 juin 2021

17 juin, 2021 - 18:18

Le netmask et la plume est une conférence en libre accès sur l’histoire et l’évolution de la cybersécurité par quatre journalistes experts du domaine. Elle aura lieu le mercredi 30 juin 2021 à 14 h, en ligne.

Face à la médiatisation croissante de la cybersécurité et la course à l’information sensationnelle et instantanée, la webconférence Le Netmask et la Plume est l’occasion de mettre en lumière les acteurs du secteur qui agissent dans l’ombre, sur le long terme, pour informer, sensibiliser, éduquer et communiquer. Cet événement représente une opportunité unique d’en apprendre plus sur des sujets dont ils sont devenus des experts.

Au programme, une plongée dans le monde de la cybersécurité à travers l’intervention de quatre journalistes français reconnus qui partageront leur vision, leur approche et leur travail durant 4 interventions :

  • Je suis un mensonge qui dit toujours la vérité par Marc Olanie, journaliste scientifique et technologique et radioamateur, propose de décoder les débuts épiques de la sécurité informatique en France à travers de nombreuses anecdotes sur les pionniers.

  • From Privacy to Surveillance : it's complicated par Jean-Marc Manach, data journaliste d’investigation et formateur, reviendra sur le degré et le niveau de sensibilisation aux questions de surveillance et de vie privée. Il sera également question de l’explosion exponentielle de la mésinformation et des fake news à ce sujet.

  • Hacker le parlement, comment ça marche ? par Marc Rees, rédacteur de Next INpact spécialisé dans les questions juridiques liées aux technologies de l’information et de la communication questionnera les contraintes juridiques désormais prépondérantes dans le paysage sécuritaire IT actuel.

  • Dans l’œil de la menace par Valery Marchive, co-fondateur du MagIT et spécialisé depuis quelques années sur les questions de rançongiciels, décryptera les tactiques, techniques et procédures des cybercriminels afin d’augmenter la prise de conscience de la menace à travers une approche statistique.

Présentation des quatre intervenants

Marc Olanie, @marcolanie
Journaliste scientifique et technologique. Aujourd’hui indépendant, il a longtemps prêté sa plume à CNIS.Mag, publication à destination des professionnels de la sécurité informatique. Il a aussi contribué au podcast francophone NoLimitSecu dédié à la cybersécurité. Au croisement de la vulgarisation technologique, d’une grande connaissance de l’histoire et de la politique, Marc est un poète qui porte un attachement profond aux valeurs humaines. Radio-amateur depuis l’invention du transistor, il éclaire actuellement les consciences à l’Electrolab.

Jean-Marc Manach, @manhack
(data)journaliste et formateur #OSINT & fact-checking. Journaliste d’investigation, il enquête sur internet, notamment sur les services de renseignement, les systèmes de surveillance, les questions de sécurité informatique et de protection de la vie privée, les hackers… Il a notamment travaillé avec WikiLeaks et pour OWNI.fr, pour le Canard Enchaîné, Arrêts sur images, Le Monde, InternetActu et Transfert.net. Auteur prolixe aimant jouer avec les formats, Jean-Marc a co-écrit deux documentaires (« Une contre-histoire de l’Internet » pour Arte et le « Business de la peur » pour Cash Investigation), écrit deux livres (« La vie privée, un problème de vieux cons ? » et « Au pays de Candy, enquête sur les marchands d’armes de surveillance numérique ») ainsi qu’une BD (« Grandes oreilles et bras cassés »).

Marc Rees, @reesmarc
Rédacteur en chef de Next INpact, est un journaliste qui traite principalement des questions juridiques liées aux technologies de l’information et de la communication. Ses analyses couvrent la LCEN, les enjeux de la surveillance, des données personnelles, du droit d’auteur… Lecteur inconditionnel du Journal officiel, adepte du jeu de mots et de l’à-propos sous forme de question, le travail méticuleux de Marc est devenu une référence pour tous les professionnels du domaine.

Valéry Marchive, @ValeryMarchive
Spécialiste du Mac et du monde Apple. Journaliste, formateur, il a fait partie des co-fondateurs du MagIT, dont il dirige aujourd’hui la rédaction. Son travail dans la presse informatique et généraliste est caractérisé par le souci de décrypter les technologies. Auteur de nombreux livres, il s’est spécialisé depuis quelques années sur les questions de rançongiciel et est aujourd’hui l’une des références en la matière. Accessoirement, il s’est récemment fait soigner contre le protozoaire Toxoplasma gondii et par conséquent a décidé d’adopter un chien.

Mentionnons aussi les trois organisateurs : Marie Fernet (@MarieFernet), Jean-Philippe Gaulier (@jpgaulier) et Rayna Stamboliskya (@MaliciaRogue), ainsi que les sponsors Cyberzen, Onechocolate et l’association OSSIR.

Télécharger ce contenu au format EPUB

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Agenda du Libre pour la semaine 24 de l'année 2021

13 juin, 2021 - 10:11

N. D. M. : vu le contexte de pandémie de Covid‑19 et les restrictions locales ou nationales (Belgique, France, Québec et Suisse) sur les rassemblements, certains événements sont susceptibles d’être annulés (que les organisateurs aient pensé à mettre à jour l’Agenda du Libre ou non).

Calendrier Web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces 29 événements (internet: 3, France: 24, Belgique: 2) est en seconde partie de dépêche.

Sommaire [FR Sainte-Croix-Vallée-Française] Foire du Libre Maquis – Du mardi 1 juin 2021 à 08h00 au mercredi 30 juin 2021 à 23h59.

Objectif : Proposer un contexte propice à la convergence et faisant contraste avec cette année d’enfermement et de restrictions.

Manifeste

Combien de médias et organisations alternatives utilisent les algorithmes et autres ressources des GAFAM$ ?

Peu importe la réponse à cette question qui n’en est pas une : c’est déjà trop !

Outre la problématique liée aux données personnelles, conscient.e.s de “leurs” pratiques privatrices et douteuses, nous pouvons légitimement nous poser de sérieuses questions sur la nature des IA en cours de développement, en partie nourries par nos données et interactions récoltées par le biais de leurs services.

Les alternatives existent, et même si nos alternatives ne recouvrent pas l’intégralité de leurs services, il n’y a là aucune fatalité … ni obligation. Il n’est pas question de faire du “comme” mais de faire du “libre”.

Au vu du contexte politique actuel et global, centralisateur, autoritaire, sécuritaire et dictatorial, qu’il s’agisse de technologies numériques ou de nos corps organiques, que ce soit dans la sphère virtuelle ou dans le réel, il est temps de procéder à un « retour aux sources ».

Malgré ce contexte aliénant, tant que nous restons dans une dynamique de fédération, par la base, en restant « socialement ouvert » et « humainement connectés », à défaut d’être pleinement libre, nous sommes outillés face cette oppression globalisante.

Concernant le réseau Internet qui nous est si cher, en l’état, son coût écologique n’est franchement plus acceptable. Écologiquement, mais aussi politiquement, en opposition aux pratiques des GAFAM$ et leur hégémonie grandissante, nous nous devons pour nous-mêmes, mais aussi pour les générations en devenir et à venir, de poursuivre cette décentralisation amorcée de part et d’autres.

Qu’il s’agisse du réseau physique, des services, du matériel, des licences, de la culture, de la monnaie, … le libre n’est rien de moins que notre avenir.

[FR Chambéry] Mapathon Missing Maps en ligne – Le lundi 14 juin 2021 de 18h00 à 20h00.

Un mapathon c’est quoi ? C’est un atelier en ligne de cartographie solidaire et participative en soutien aux organisations humanitaires et/ou de développement.

CartONG organise ce mapathon dans le cadre du projet Missing Maps visant à cartographier toutes les zones encore invisibles sur les cartes, qui permettent par la suite aux communautés locales et acteur·rice·s de l’humanitaire et du développement de pouvoir agir plus efficacement en cas de crise ou initier des projets de développement local.

Avec quel outil ? La plateforme de cartographie libre et contributive OpenStreetMap(OSM, le « Wikipédia des cartes ») où tout le monde peut participer à la cartographie de n’importe quelle zone de la planète : il suffit d’un ordinateur, d’une souris et d’une connexion internet ! Aucune connaissance en cartographie ou en informatique n’est requise.

Grâce à la couverture globale d’images satellites disponibles aujourd’hui, il est possible de tracer facilement routes, bâtiments ou cours d’eau, autant d’informations très utiles pour les organisations humanitaires et de développement sur le terrain.

Pas besoin d’être un·e expert·e, c’est convivial et accessible à tout le monde !

Pour s’inscrire : https://www.eventbrite.com/e/billets-en-ligne-mapathons-missing-maps-2021-133090064967

[internet En ligne] En attendant la PyCon Fr (en visio) – Le lundi 14 juin 2021 de 18h00 à 20h00.

Comme chaque mois la communauté se retrouve autour d’un événement « En attendant la Pycon » pour parler de l’écosystème Python. Quelques présentations ont lieu avant des discussions plus variées, des questions, des débats, etc.

Pour cette édition du 14 juin nous attendons vos propositions de talks sur le discuss :

https://discuss.afpy.org/t/en-attendant-la-pyconfr-du-14-juin-2021/303

(ou en privé par mail si vous voulez en discuter d’abord : julien at python dot org)

L’événement se déroule sur l’instance BigBlueButton de l’AFPY :

https://bbb.afpy.org/b/jul-fss-kpj-txw

aucune inscription n’est nécessaire.

Venez nombreux !

[FR Montpellier] Wikipermanence – Le lundi 14 juin 2021 de 18h30 à 22h00.

Une Wikipermanence est une rencontre physique entre des Wikipédiens chevronnés et de nouveaux ou futurs Wikipédiens qui souhaitent acquérir des connaissances et des conseils sur le fonctionnement de Wikipédia.

Il ne s’agit pas d’une simple rencontre entre Wikipédiens : la Wikipermanence organisée par le groupe local de Montpellier est là pour répondre aux questions, permettre des démonstrations, offrir une aide aux premiers pas et permettre un suivi.

Pour cette soirée, chacun amène ce qu’il veut à manger et à boire pour un repas partagé.

Cette rencontre nous permettra d’aborder les sujets suivants :

Le programme :

  • Information sur la communauté Wikipédia ;
  • Initiation des débutants ;
  • Nous contribuerons sur la mise à jour des différentes pages, sur les Wikipermanences que Montpel’libre organise à Montpellier et à Béziers ;
  • Atelier d’écriture ;
  • Échanger d’expériences ;
  • Proposition d’éditathon ;
  • Contributions libres ;
  • …et tout simplement, passer un moment convivial.

Si vous avez des propositions, n’hésitez pas à compléter la page dédiée sur Wikipédia.

N’hésitez pas à venir : c’est sans inscription, et vous l’aurez deviné, libre et gratuit !

Wikipédia est une encyclopédie libre rédigée collaborativement par des milliers d’internautes. Mais, saviez-vous que vous pouviez y participer ?

En apportant des connaissances, en créant ou améliorant des articles, en prenant des photos, ou simplement en corrigeant des fautes, vous pouvez contribuer à ce grand projet d’encyclopédie collaborative.

Alors, venez participer aux rendez-vous des Wikipermanences de Montpellier qui auront lieu à l’Atelier de Pigistes, le deuxième lundi de chaque mois, de 18h30 à 22h00.

Cet événement vous est proposé dans le cadre du partenariat qui lie le Club de la Presse, Wikimédia France, Wikimedia Foundation, Wikimedia Éducationet Montpel’libre.

Lundi 13 janvier 2020 de 18h30 à 22h00 (2ᵉ lundi de chaque mois)
Atelier des Pigistes au 171, rue Frimaire, 34000 Montpellier

[FR Brignoles] Visioconférence Groupe Monnaie Libre – Le lundi 14 juin 2021 de 21h00 à 23h00.

Visioconférences Monnaie Libre chaque lundi à 21h !

La Monnaie Libre Ğ1 qu’est-ce que c’est ?

La monnaie libre s’appelle la June : Ğ1. Elle est différente de l’euro. Elle est aussi numérique (seules quelques unités sont imprimées sur des billets), mais surtout, elle est totalement libre. Et même plus encore, nous pouvons la créer !!

Elle correspond un peu à un revenu complémentaire. Elle n’a pas de frontière, elle peut être créée et utilisée là où les gens le souhaitent !

Pourquoi créer une monnaie libre ?

Pour répondre à de nombreux problèmes…

Endettement, surendettement, faillite, spéculation démesurée, corruption, chômage, pauvreté, inégalités sociales croissantes…

En fait, c’est une autre façon de fonctionner en parallèle de l’euro. Une manière d’être un peu plus libre !

Réapprenons à vivre ensemble !

Pour rejoindre la visioconférence il vous suffit de cliquer sur ce lien => https://meet.jit.si/monnaielibre83

Dans la mesure du possible, il est recommandé de vous équiper d’un casque ou micro-casque, cela sera plus agréable au niveau son.

Les premières sessions seront assez généralistes pour présenter la Monnaie Libre et procéder également à l’ouverture de comptes.

Mais nous aborderons également les idées de projets que les membres ont ou pourraient avoir et nous organiserons des séances dédiées.

Par avance merci de partager et pour votre future participation.

Prenez soin de vous et de vos proches.
Amicalement, Francis.

[FR Paris] Émission « Libre à vous ! » – Le mardi 15 juin 2021 de 15h30 à 17h00.

L’émission Libre à vous ! de l’April est diffusée chaque mardi de 15 h 30 à 17 h sur radio Cause Commune sur la bande FM en région parisienne (93.1) et sur le site web de la radio.

Le podcast de l’émission, les podcasts par sujets traités et les références citées sont disponibles dès que possible sur le site consacré à l’émission, quelques jours après l’émission en général.

Les ambitions de l’émission Libre à vous !

La radio Cause commune a commencé à émettre fin 2017 sur la bande FM en région parisienne (93.1) et sur Internet.

Depuis mai 2018, l’April anime une émission d’explications et d’échanges sur la radio Cause Commune sur les thèmes des libertés informatiques.

Libre à vous ! se veut avant tout une émission d’explications et d’échanges sur les dossiers politiques et juridiques que traite l’April, et sur les actions qu’elle mène.

Pour les libertés informatiques en général, et pour le logiciel libre en particulier.

Libre à vous ! c’est aussi un point sur les actualités du Libre, des personnes invitées aux profils variés, de la musique sous licence libre, des actions de sensibilisation.

Donner à chacun et chacune, de manière simple et accessible, les clefs pour comprendre les enjeux mais aussi proposer des moyens d’action, tel est l’objectif de cette émission hebdomadaire, qui est diffusée en direct chaque mardi du mois de 15 h 30 à 17 h.

L’émission dispose :

[FR Tours] Permanence ADeTI – Le mardi 15 juin 2021 de 18h30 à 20h30.

La permanence d’ADeTI est un moment d’accueil avec des bénévoles pour apprendre à utiliser un ordinateur sous GNU/Linux (Ubuntu, Linux Mint, Debian…)  mais aussi :

  • réparer les problèmes de logiciels sur son ordinateur
  • prendre des conseils pour choisir des logiciels alternatifs
  • différencier les logiciels libres utilisables pour répondre aux besoins
  • préserver et réfléchir sur ses usages (vie privée, éthique…)

Mais c’est aussi un moment consacré pour :

  • partager des connaissances et échanger des savoirs
  • maîtriser les formats ouverts et la pérennité de ses documents
  • Confidentialité, intégrité et disponibilité des systèmes d’information
  • Diversité des alternatives
  • Indépendance

Nous accueillons également des membres de l’association Touraine Data Network et A-Hébergement qui peuvent répondre aux questions concernant Internet, les réseaux et l’hébergement : connexion à Internet, alternatives aux “Box” et aux opérateurs/FAI commerciaux, Neutralité du Net, Vie Privée, Blog, Site Internet/Web…

[BE Laeken] Mercredi Libre – Le mercredi 16 juin 2021 de 10h00 à 18h00.

Faire du chemin vers l’utilisation du chiffrement sur du open hardware fonctionnant avec des distributions GNU/Linux intolérantes envers les binaires privateurs et les services hyper-centralisés nous semble suffisamment pertinent pour y consacrer du temps.

Tout commence par une envie … le reste dépend de vous.

[FR Beauvais] Sensibilisation et partage autour du Libre – Le mercredi 16 juin 2021 de 18h00 à 20h00.

Chaque mercredi soir, l’association propose une rencontre pour partager des connaissances, des savoir-faire, des questions autour de l’utilisation des logiciels libres, que ce soit à propos du système d’exploitation Linux, des applications libres ou des services en ligne libres.

C’est l’occasion aussi de mettre en avant l’action des associations fédératrices telles que l’April ou Framasoft, dont nous sommes adhérents et dont nous soutenons les initiatives avec grande reconnaissance.

Actuellement en visio (https://url.oisux.org/auberge-mercredi) et en présentiel.

[FR Internet] Formation : Gérer les mots de passe de l’équipe avec Keepass – Le jeudi 17 juin 2021 de 09h30 à 12h30.

Koweb propose des formations au travail collaboratif avec des outils libres : https://www.koweb.fr/outils-libres

Aujourd’hui, il est devenu difficile de garder la trace de tous nos mots de passe et de se le transmettre de manière sécurisée.

Keepass est un gestionnaire de mots de passe open-source, libre et gratuit, qui facilitera grandement la vie de vos équipes.

Plus d’informations et inscription ici.

[BE Laeken] Jeudi Libre – Le jeudi 17 juin 2021 de 10h00 à 18h00.

Faire du chemin vers l’utilisation du chiffrement sur du open hardware fonctionnant avec des distributions GNU/Linux intolérantes envers les binaires privateurs et les services hyper-centralisés nous semble suffisamment pertinent pour y consacrer du temps.

Tout commence par une envie … le reste dépend de vous.

[internet] Réunion du groupe de travail Sensibilisation de l’April – Le jeudi 17 juin 2021 de 17h30 à 19h30.

Le groupe de travail Sensibilisation

Le groupe de travail Sensibilisation de l’April a pour vocation de proposer des outils de communication permettant de sensibiliser le grand public aux logiciels libres et aux formats ouverts. La participation aux activités du groupe est ouverte à tout le monde (que vous soyez membre de l’April ou pas) : n’hésitez pas à nous rejoindre en vous inscrivant sur la liste de discussion.

Le groupe Sensibilisation se réunit un jeudi sur deux. Il est possible de participer aux projets du groupe en dehors des réunions : vous pouvez consulter la liste des projets en cours. Merci de signaler vos contributions en écrivant un message à la liste de discussion. Vous pouvez aussi proposer de nouveaux projets !

Plus d’informations sur le groupe Sensibilisation sur le site de l’April.

Informations pratiques sur la réunion

Une réunion du groupe de travail Sensibilisation aura lieu jeudi 17 juin 2021, de 17 h 30 à 19 h 30 (accueil à partir de 17 h 15), en visioconférence. Il sera possible de rejoindre la réunion à tout moment.

Ordre du jour : nous continuerons l’élaboration du projet la Boussole du Libre, un outil pour orienter les personnes souhaitant reprendre le contrôle de leur informatique à l’aide d’une sélection d’URL, déclinable en format papier et page web.

Pour tous les détails et vous inscrire à la réunion, rendez-vous sur le pad. Si vous prévoyez de rejoindre la réunion après 17 h 30, merci de préciser votre horaire d’arrivée en plus de votre nom/pseudo.

[FR Vandœuvre-lès-Nancy] Alternatives et contournements de « Youtube » – Le jeudi 17 juin 2021 de 18h00 à 20h00.

Aujourd’hui, consulter une vidéo en ligne se résume en général à consulter une vidéo sur « YouTube », la quasi unique plateforme utilisée aujourd’hui massivement pour diffuser toute sorte de ressources culturelles. L’impact est tellement important que l’on ne dit plus influenceur mais « Youtubeur ».

La centralisation via un unique acteur, réputé pour reposer principalement sur de l’économie à la donnée, pose de véritables soucis d’accès à la culture disponible sur cette plateforme aux personnes ne souhaitant pas subir ses effets néfastes.

Toutefois, outre le fait qu’il existe d’excellentes véritables alternatives telles que « PeerTube », nous avons à disposition quelques outils permettant de consulter ces vidéos en ligne tout en limitant les effets négatifs qu’engendre l’usage de cette unique plateforme.

Vous découvrirez des outils tels qu’« Invidious », une sorte de proxy sous forme de page web, son alternative « FreeTube » reposant sur la même technologie mais sous forme de client lourd. Puis, probablement le plus connu, « NewPipe » destiné aux ordiphones type « Android ».

Inscription aux ateliers

En présence, la participation est limitée au nombre de places. Pré-inscription possible depuis le site web.
À distance, possibilité de participation en web-conférence depuis ce lien.

Accès locaux

Le bâtiment est fermé au public à partir de 19 h, si en retard téléphonez au 03 83 51 80 40 en arrivant sur place.

Note : Le format et les horaires peuvent différer selon les restrictions instaurées à ce moment.

[FR Montpellier] Aprilapéro – Le jeudi 17 juin 2021 de 18h45 à 19h30.

Un apéro April consiste à se réunir physiquement afin de se rencontrer, de faire plus ample connaissance, d’échanger, de partager un verre et de quoi manger mais aussi de discuter sur l’actualité et les actions de l’April.

Un apéro April est ouvert à toute personne qui souhaite venir, membre de l’April ou pas. N’hésitez pas à venir nous rencontrer.

Les apéros April auront lieu à Paris vendredi 13 mars 2020, à Marseille vendredi 13 mars et à Montpellier jeudi 19 mars.

Régulièrement Montpel’libre relaie et soutient les actions de l’April. De nombreux Apriliens ont par ailleurs rejoints les rangs de Montpel’libre, lors d’événements tels que les Apéros April, l’AprilCamp ou les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre qui ont eu lieu à Montpellier et bien sûr de nombreux Montpel’libristes sont adhérents de l’April.

Nous vous invitons donc à venir nous rejoindre dans une ambiance conviviale, à partager cet apéro, chacun porte quelque chose, boissons, grignotages… et on partage.

Au programme des discussions :

  • Surveillance numérique et libertés fondamentales
  • La souveraineté numérique, pour quoi faire ?

Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible.

Cet événement vous est proposé dans le cadre du partenariat qui lie le DoTank, l’April, API : Action of Public Interest et Montpel’libre.

Jeudi 17 septembre 2020 de 18h45 à 19h30
DoTank au 2, rue du Pavillon, 34000 Montpellier

Tramway lignes 1, 2, 3 et 4, arrêts Gare Saint-Roch
GPS Latitude : 43.60285 | Longitude : 3.87927
Carte OpenStreetMap

[FR Internet] Jeudi Giroll (en visio) – Le jeudi 17 juin 2021 de 19h00 à 20h30.

Les membres du collectif Giroll, GIROnde Logiciels Libres, se retrouvent une fois par semaine, pour partager leurs savoir-faire et expériences autour des logiciels libres.

Malgré la réouverture des terrasses, on continue nos rencontres en lignes :)

Venez nous rejoindre à notre horaire habituel sur jeudi.giroll.org pour papoter logiciel libre et culture libre, tout le monde est bienvenu.

[FR Lyon] Dégooglisons – Le jeudi 17 juin 2021 de 19h00 à 21h00.

  Atelier gratuit – inscription obligatoire à epn@salledesrancy.com

 L’EPN des Rancy (249, rue Vendôme, 69003 Lyon) et ses partenaires : Aldil, Hadoly, Siick et Tadaa vous proposent un cycle d’ateliers pour prendre en main des outils en ligne libres et respectueux de la vie privée afin de s’émanciper des géants du web. Ces ateliers sont ouverts à tous. Thématique abordée : Planifiez vos rencontres et votez !

N’hésitez pas à venir nombreux ce jeudi 17 juin. En savoir + : cliquez ici

[FR Montpellier] Permanence FSFapéro – Le jeudi 17 juin 2021 de 19h30 à 20h15.

Afin de se rencontrer, d’échanger et de faire plus ample connaissance, Montpel’libre lance de nouvelles rencontres surnommées les FSFapéros-FSFE. C’est l’occasion pour les neurones de toutes parts de se réunir physiquement pour discuter, échanger et partager un verre et de quoi grignoter.

Les FSFapéros-FSFE auront lieu tous les 3e jeudis de chaque mois. Ils sont l’occasion de discussions informelles d’une part et de discussions plus sérieuses sur les différents thèmes d’importance et les différentes actions et campagnes en cours.

Tout le monde est invité et peut venir aux FSFapéros-FSFE, qu’on soit contributeur de longue date, simple intéressé-e par les sujets que défend la Free Software Foundation Europe, ou nouvel-le arrivant-e cherchant à participer davantage. N’hésitez pas à amener vos amis et à leur faire découvrir la Free Software Foundation, la FSFE et Montpel’libre.

Peuvent être aussi abordées des questions sur Les exégètes amateurs ou Open Law.

Au programme des discussions :

  • selon l’actualité du moment

Les FSFapéros (FSFE) Montpellier ont lieu le 3ᵉ jeudi de chaque mois de 19h30 à 20h15

Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible.

Cet événement vous est proposé dans le cadre du partenariat qui lie le DoTank, la Free Software Foundation, la FSFE et Montpel’libre.

Tramway lignes 1, 2, 3 et 4, arrêts Gare Saint-Roch
GPS Latitude : 43.60285 | Longitude : 3.87927
Carte OpenStreetMap

de 19h30 à 20h15 (3ᵉ jeudi de chaque mois)
DoTank – 2, rue du Pavillon, 34000 Montpellier

[FR Montpellier] Quadrapéro – Le jeudi 17 juin 2021 de 20h15 à 21h00.

Afin de se rencontrer, d’échanger et de faire plus ample connaissance, Montpel’libre lance de nouvelles rencontres surnommées les Quadrapéros. C’est l’occasion pour les neurones de toutes parts de se réunir physiquement pour discuter, échanger et partager un verre et de quoi grignoter.

Les Quadrapéros auront lieu tous les 3ᵉ jeudis de chaque mois. Ils sont l’occasion de discussions informelles d’une part et de discussions plus sérieuses sur les différents thèmes d’importance et les différentes actions et campagnes en cours.

Tout le monde est invité aux Quadrapéros, qu’on soit contributeur.rice de longue date, simple intéressé.e par les sujets que défend la Quadrature, ou nouvel.le arrivant.e cherchant à participer davantage. N’hésitez pas à amener vos amis et à leur faire découvrir La Quadrature et Montpel’libre.

Peuvent être aussi abordées des questions sur Les exégètes amateurs ou Open Law.

Au programme des discussions :

  • selon l’actualité du moment

Les Quadrapéros Montpellier ont lieu le 3ᵉ jeudi de chaque mois de 20h15 à 21h00.

Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible.

Cet événement vous est proposé dans le cadre du partenariat qui lie le DoTank, la Quadrature, Montpel’libre et API : Action of Public Interest

Tramway lignes 1, 2, 3 et 4, arrêts Gare Saint-Roch
GPS Latitude : 43.60285 | Longitude : 3.87927
Carte OpenStreetMap

(3ᵉ jeudi de chaque mois)
DoTank – 2, rue du Pavillon, 34000 Montpellier

[FR Beauvais] Apprendre à programmer (en visio) – Le vendredi 18 juin 2021 de 17h00 à 19h00.

L’idée est d’apprendre à coder et de découvrir des langages tels que python, scratch, etc.

Le contenu des séances est variable en fonction des demandes des participations ou des propositions.

Nous pouvons utiliser le support  http://inforef.be/swi/download/apprendre_python3_5.pdf

Actuellement en visio : https://url.oisux.org/atelier-developpement

[FR Vandœuvre-lès-Nancy] Atelier d’initiation à la recherche bibliographique – Le vendredi 18 juin 2021 de 18h00 à 20h00.

En prévision d’un débat proposé le 23 juin par la Cité des Paysages de Meurthe-et-Moselle, le Laboratoire Sauvage vous propose d’explorer ensemble les ressources scientifiques en libre diffusion sur le sujet de la relation santé – accès et rapport à la nature.

Cet atelier sera l’occasion de partager les intérêts et préoccupations de chacun sur le sujet pour cibler la recherche de sources scientifiques associées.

Nous parcourrons ensuite ensemble les articles d’intérêt, qui pourront peut-être apporter des éléments de réponse aux questions des participants, et qui seront surtout matière à de nouvelles réflexions et idées d’actions !

Inscription aux ateliers

La participation est limitée au nombre de places. Pré-inscription possible depuis le site web.

Accès locaux

Le bâtiment est fermé au public à partir de 19 h, si en retard téléphonez au 03 83 51 80 40 en arrivant sur place.

Note : Le format et les horaires peuvent différer selon les restrictions instaurées à ce moment.

[FR La Ferté Saint-Aubin] Réunion mensuelle – Le vendredi 18 juin 2021 de 20h30 à 23h30.

Réunion mensuelle de l’association, en visio ou en réel selon les conditions sanitaires du moment.

L’ordre du jour sera disponible quelques jours avant la réunion à l’adresse http://www.rebootinformatique.org/agenda

La réunion est ouverte à tout le monde, adhérent ou pas, à tous les curieux. On parlera Linux (installation d’OS), logiciels libres (bureautique, web, cloud…), réemploi (réfection d’ordinateurs), raspberry pi, smartphones, etc. ou d’autres choses selon les envies ou les besoins de chacun.

[internet] Permanence du Libre en ligne – Le vendredi 18 juin 2021 de 21h15 à 22h45.

Il n’est pas toujours évident de suivre un tutoriel technique et d’apprendre seul sans pouvoir poser des questions ou interagir, surtout depuis les diverses restrictions depuis un an.

Je vous propose donc de venir assister, en ligne (youtube et twitch), aux Permanences du Libre en streaming, accessibles à tous, sans inscriptions, tous les vendredi à 21h15 jusque 22h45 maximum.

Le prochain épisode concerne l’exploration de la distribution GNU/Linux «Kaisen Linux».

Les sessions seront enregistrées et accessibles ensuite sur Youtube (et limitées à 2 semaines sur Twitch).

Vous pourrez poser des questions sur le chat et faire les opérations en même temps.

Je suis ouvert aux suggestions d’idées pour les futures permanences.

Le site internet affiche l’agenda des futures permanences et les liens Youtube/Twitch.

[FR Cutry] Lab_oh ! – Ateliers découverte GNU/LInux – Le samedi 19 juin 2021 de 09h00 à 11h00.

Tous les samedis matin de 09: 00 à 11: 00.

On découvre, on apprend à utiliser Debian GNU/Linux et tous les logiciels libres qui gravitent autour…

[FR Aix-en-Provence] Samedi Libre – Le samedi 19 juin 2021 de 10h00 à 17h00.

CE SAMEDI LIBRE DEVRAIT ÊTRE RÉEL

  • Le cas échéant, certaines activités ci-dessous seront virtualisées avec Jitsi sur le site de Jitsi-axul et avec un accueil par méls sur les listes [Axul-debats] et [contact@axul.org] pour ne pas encombrer la liste [Axul-linux].

PROGRAMME DE LA RÉUNION RÉELLE

  • Vérifier cette page avant de vous déplacer !
  • Les activités ci-dessous devraient se dérouler au Centre des Amandiers en respectant strictement tous les gestes barrières.

10h00 – 11h00 : Démonstrations de F-Droid et interventions distanciées sur rendez-vous

11h00 – 12h30 : Atelier distancié : Quelques exemples d’applications F-Droid simples ou professionnelles

12h30 – 14h00 : Déjeuner distancié et discussions

14h00 – 15h30 : Atelier distancié : Comment installer F-Droid et ses applications usuelles ?

15h30 – 17h00 : Préparation de réunions futures sur la domotique et installations de F-Droid

INFORMATIONS GÉNÉRALES :

Ces Samedis Libres sont organisés par l'Axul en collaboration avec plusieurs associations de logiciels libres des Bouches-du-Rhône.

Ils proposent des présentations générales et une aide technique pour le dépannage et la mise à jour d’ordinateurs avec des logiciels libres. Ils présentent aussi des démonstrations de matériels libres.

Des informations sont disponibles sur la Culture Libre (OpenStreetMap, Wikipedia…).

PRÉSENTATIONS VIRTUELLES :

Plusieurs démonstrations sont maintenant virtualisées sous forme d'introductions

PRÉSENTATIONS POSSIBLES (sur réservation) :

Présentation de livres et de sites Internet consacrés au Libre

Présentation d’un Fairphone, un téléphone libre et éthique

Présentation du micro-ordinateur micro:bit conçu pour rendre l’enseignement et l’apprentissage facile et amusant

Présentation du micro-ordinateur PyBoard co-développé avec le langage MicroPython

Présentation du micro-ordinateur Raspberry Pi 400 un ordinateur DANS un clavier pour la découverte de l’informatique et de l’électronique

Présentations liées aux nouveaux programmes scolaires sur le codage

Autres Présentations

  • Distribution Emmabuntüs pour la rénovation d’ordinateurs anciens.
  • Distribution PrimTux pour les élèves de l’école primaire.
  • Distributions Linux installées sur des clefs USB insérées dans des ordinateurs Linux, Windows 7 ou Windows 10.
  • Cohabitation Linux – Windows 10 : le cas d’Ubuntu 64 bits.
  • Évolution du projet pédagogique OLPC (One Laptop per Child) : ordinateur XO-4, tablette OLPC partiellement libérée avec F-Droid et différentes machines avec la plate-forme pédagogique Sugarizer.

NB : Certaines démonstrations pédagogiques sont en libre service. Les autres démonstrations seront normalement possibles toute la journée : elles seront lancées en fonction des souhaits des visiteurs et des disponibilités des spécialistes.

Adresse : Centre Social et Culturel des Amandiers, 8 allée des Amandiers, Jas-de-Bouffan (cliquer sur ce dernier lien pour avoir un plan détaillé).

Ces samedis libres et gratuits sont ouverts à toutes et à tous, débutantEs ou expertEs GNU/Linux, membres ou non d’associations du Libre. Les locaux sont au rez-de chaussée et accessibles par tous.

Entrée Libre. Tout Public.

Prochaine réunion :

[FR Vandœuvre-lès-Nancy] Atelier Git – Le samedi 19 juin 2021 de 10h00 à 12h00.

Concept de l’Atelier libre

Les usagers de la FCCL sont invités à partager leurs savoirs pour trouver ensemble, une solution à une problématique posée. Toute idée peut être proposée à l’occasion d’un atelier à condition bien sûr qu’elle soit cohérente avec la philosophie de la culture du libre.

Thème du jour

Git est un système de suivi et de sauvegarde des modifications de fichiers d’un projet.
À chaque étape (commit), l’état courant est étiqueté avec un texte (log) donné par l’éditeur à destination des participants au projet (y compris lui-même pour mémoire !).

Nous en verrons les bases pour l’utiliser avec un exemple simple en lignes de commande et à l’aide de l’interface utilisateur disponible avec l’éditeur de code VSCodium.

Liens utiles :

Git sur Wikipédia
Tutoriel Git sur Ionos

Horaires

Cette animation se déroule le matin, de 10 h à 12 h.

Inscription aux ateliers

La participation est limitée au nombre de places. Pré-inscription possible depuis le site web.

[FR Wintzenheim] Réunion du Club Linux – Le samedi 19 juin 2021 de 13h00 à 19h00.

Comme tous les 3 samedis, le Club Linux de la MJC du Cheval Blanc se réunit et accueille toutes les personnes qui souhaitent découvrir ou approfondir Linux et les Logiciels Libres. Aucune compétence n’est demandée.

Pendant ces rencontres, informelles,

  • nous accueillons celles et ceux qui cherchent une réponse ou souhaitent découvrir Linux et les Logiciels Libres,
  • nous installons Linux sur des ordinateurs, la plupart des fois en "dual boot"(*), ce qui permet de conserver l’ancien système (par exemple Windows) et d’utiliser quand même Linux, en choisissant au démarrage,
  • nous partageons nos recherches et nos découvertes, les nouveautés.

Le Club Linux est également impliqué dans une démarche de libération des GAFAM (Google Apple Facebook Amazon Microsoft) et de promotion de solutions libres comme, entre autres, Wikipedia, OpenStreetMap, les Framatrucs (*), les C.H.A.T.O.N.S (*) et beaucoup d’autres.

(*) : mais on vous expliquera

[FR Murbach] Réunion informatisée – Le samedi 19 juin 2021 de 13h30 à 18h00.

L’association LUG68 vous invite à sa prochaine réunion informatisée mensuelle, le samedi après-midi à Murbach-près-Guebwiller, où vous pouvez venir avec votre machine, portable ou fixe pour :

  • installer GNU/Linux à côté ou en remplacement de votre système existant
  • demander de l’aide sur un logiciel libre (toute plateforme)
  • découvrir un tas de logiciels libres, fonctionnels et puissants !

Pour ceux qui viennent avec une tour, nous avons des écrans VGA sur place et un charriot pour transporter le matériel au 2ᵉ étage avec l’ascenseur.

Pensez simplement à ramener clavier, souris, et câble réseau RJ45 !

Côté fonctionnement, nous ne faisons pas de formation informatique à proprement parler : chacun vient avec ses besoins et/ou désirs, et avance à son rythme, en sollicitant l’aide des membres présents, dans une ambiance chaleureuse et conviviale !

Tous les autres détails sont sur notre site internet (rubrique débutants) !

À noter que le Domaine Langmatt est un hôtel-restaurant situé tout en haut de Murbach (800m d’altitude), dans la forêt : il faut dépasser la célèbre abbaye de Murbach, et continuer jusqu’au bout de la route, cf. carte OpenStreetMap.

Le bâtiment qui nous accueille est à gauche, et la salle au 3ᵉ étage !

[FR Vandœuvre-lès-Nancy] Graphisme et photomontage – Le samedi 19 juin 2021 de 15h00 à 17h00.

Cette suite de trois animations concerne le logiciel GIMP Éditeur d’image.

C’est un outil de retouche d’images libre et gratuit qui s’avère aussi efficace que ses homologues les plus connus.

Il peut réaliser du photomontage, de la retouche d’image, de la colorisation de dessin, du dessin à main levée, etc.

Les possibilités sont assez nombreuses selon les besoins, bien que ce soit un logiciel assez difficile à maîtriser, même en étant à l’aise avec l’outil informatique.

Il est impossible d’en comprendre tous les mécanismes en quelques séances, c’est pourquoi nous aborderons surtout les bases et les fonctions principales qui vous permettront d’effectuer de jolis photomontages.

Horaires

Cette animation se déroule l’après-midi, de 15 h à 17 h.

Inscription aux ateliers

La participation est limitée au nombre de places. Pré-inscription possible depuis le site web.

[FR Toulouse] Visioconférence Monnaie Libre – Le samedi 19 juin 2021 de 19h00 à 22h00.

On vous propose une série d’apéro présentation en visioconférence:
La Monnaie Libre en Q&R,
Présentation des projets d’Econolibre,
Présentation de projets de monnaie libristes,
Alors notre monde en Monnaie Libre, comment on le fait?

Chaque samedi à partir de 19h à 22h

Cela nous permettra de nous réunir, de voir comment nous supportons cette folie Covid-1984,
De poser des questions sur la monnaie libre et de présenter les nouveaux projets de l’association ECONOLIBRE et des projets d’autres acteurs Monnaie Libre;
de réfléchir aux projets que nous pouvons faire ensemble, et de mieux nous connaître.

Rien de spécial à installer, ça se passera via le site web Jitsi:
https://meet.jit.si/econolibre

On pourra décider d’autres dates de réunions-visio en format différent (ateliers, cours, etc.) qui sont proposés par l’équipe d’Econolibre.

Détails de l’association sur notre site: https://econolibre.org

On peut manger pendant les réunions (c’est un apéro).

Un petit TUTO pour expliquer comment utiliser Jitsi:
Tuto Meet Jitsi

(si besoin) Une présentation pour les nouveaux monnaie libristes est faite, qui dure moins de 30min et sera suivie de questions réponses.

Quelques vidéos de présentation sur notre chaine Youtube: (Econolibre)
chaîne Youtube Econolibre
et sur notre chaine Odysee:
chaîne Odysee Econolibre

Télécharger ce contenu au format EPUB

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Lettre d'information XMPP de mai 2021

13 juin, 2021 - 10:10

N. D. T. — Ceci est une traduction de la lettre d’information publiée régulièrement par l’équipe de communication de la XSF, essayant de conserver les tournures de phrase et l’esprit de l’original. Elle est publiée conjointement sur les sites LinuxFr.org et JabberFR.org.

Bienvenue dans la lettre d’information XMPP couvrant le mois de mai 2021.

De nombreux projets et leurs efforts dans la communauté XMPP sont le résultat du travail bénévole de personnes. Si vous êtes satisfait des services et des logiciels que vous utilisez, surtout dans la situation actuelle, pensez à remercier ou à aider ces projets !

Lisez cette newsletter dans sa version anglaise via son flux RSS !

Vous souhaitez soutenir l’équipe de la Newsletter ? Lisez la suite en bas de page.

Sinon, bonne lecture !

Sommaire Annonce de la XSF

Le vote pour les demandes d’adhésion peut être effectué via xmpp:memberbot@xmpp.org (par les membres de la XSF uniquement). Nous tiendrons une réunion des membres le 10 juin pour approuver formellement les résultats du vote. Les détails de la réunion sont :

Événements

Permanence XMPP chaque semaine - Découvrez également notre nouvelle chaîne YouTube !

Rencontre XMPP à Berlin (à distance) : Réunion mensuelle des passionnés de XMPP à Berlin - toujours le deuxième mercredi du mois. Le prochain sujet sera la liste des fournisseurs XMPP le mercredi 2021-06-09 18:00 CEST.

Vidéos

Gajim 1.4 UI/UX Preview présenté par Philipp Hörist.

Articles

JC Brand, le développeur à l’origine de Converse.js, le client web, parle dans son blog du développement actuel vers la version 8.0.0 dans Mergebounce : Increasing performance by batching IndexedDB writes (« Mergebounce » : Amélioration des performances en traitant par lot les écritures dans l’IndexedDB).

Ingo Jürgensmann a publié l’article The Fediverse - What About Resources ? (Le Fédiverse – Quid des ressources ?) sur les ressources des différentes technologies de messagerie. Il affirme que XMPP consomme beaucoup moins de ressources matérielles et donc d’énergie que les services de comparaison.

Sumit Khanna a écrit un article sur le transfert de leurs numéros de téléphone de Google Hangouts/Voice vers un service SIP/XMPP en utilisant XMPP et jmp.chat.

jmp.chat est également utilisé par craftyguy pour envoyer des MMS de test à lui-même pendant le développement de mmsd.

Vaxbot US a été fermé après un changement de situation aux États-Unis. Mais le service a été déployé au Canada à la place. Dans l’ensemble, c’était une approche et une utilisation intéressantes de la technologie XMPP !

Nouvelles des logiciels Clients et applications

Les appels vidéo dans Dino se mettent lentement en place. Les développeurs de Dino réalisent déjà des appels vidéo chiffrés OMEMO (XMPP) avec succès. La fonctionnalité est maintenant incluse dans leur version de développement, même s’il reste du travail.

Nouvelles du développement de Gajim : ce mois-ci a apporté des commandes Ad-Hoc améliorées, des corrections pour Gajim Portable, et de nouvelles capacités de prévisualisation d’images. Pendant ce temps, le travail sur la prochaine version de Gajim a fait des progrès : meilleur style de bloc de code, filtres de chat, note à soi-même, et bien plus encore. Également dans les nouvelles de Gajim : Gajim a célébré son 17ᵉ anniversaire ce mois-ci. Philipp Hörist (lovetox), mainteneur de Gajim, a donné un aperçu de la nouvelle interface utilisateur de Gajim 1.4. Gajim est un client XMPP écrit en Python. Il fait actuellement l’objet d’une importante refonte de son interface utilisateur, dont les premiers résultats ont été présentés lors des XMPP Office Hours.

La version 0.8 de Kaidan a été publiée avec de nouvelles fonctionnalités notables, notamment les notifications de frappe (Chat State Notifications) et la synchronisation de l’historique des messages (grâce à MAM) !

« Salut à Toi » est maintenant renommé « Libervia ». (Pour en savoir plus sur les changements derrière le rideau)

UWXP, un client Microsoft Windows (UWP), a été publié en version 0.32.0.0 avec des corrections de bogues sur MUC et MAM.

Serveurs

ProcessOne a publié un tutoriel sur comment installer et configurer MariaDB avec ejabberd.

Prosody 0.11.9 a été publié : Cette version résout un certain nombre de problèmes de sécurité importants qui affectent la plupart des déploiements de Prosody. Des détails complets sont disponibles dans un avis de sécurité séparé. Nous recommandons à tous les déploiements de mettre à jour ou d’appliquer les mesures d’atténuation décrites dans l’avis.

Snikket vient de publier sa mise à jour de mai pour le logiciel serveur Snikket. Celle-ci inclut quelques correctifs de sécurité de Prosody, alors mettez-la à jour rapidement ! Elle vous permet également de gérer les rôles et les niveaux d’accès des utilisateurs.

Bibliothèques

Aucune mise à jour sur les bibliothèques XMPP n’a retenu notre attention :-(

Extensions et spécifications

Les développeurs et autres experts en normes du monde entier collaborent à ces extensions, en élaborant de nouvelles spécifications pour les pratiques émergentes et en affinant les façons de faire existantes. Proposées par n’importe qui, les plus abouties finissent en tant que Final ou Active - selon leur type - tandis que les autres sont soigneusement archivées en tant que Deferred. Ce cycle de vie est décrit dans XEP-0001, qui contient les définitions formelles et canoniques des types, des états et des processus. Pour en savoir plus sur le processus de normalisation. La communication autour des normes et des extensions se fait sur la liste de diffusion des normes (archive en ligne).

Extensions proposées

Le processus de développement d’une XEP commence par la rédaction d’une idée et sa soumission à l’éditeur XMPP. Dans un délai de deux semaines, celui-ci décide d’accepter ou non cette proposition en tant que XEP expérimentale.

  • Suites de conformité XMPP 2022
    • Ce document définit les catégories d’applications XMPP pour différents cas d’utilisation (Core, Web, IM et Mobile), et spécifie les XEPs requises que les logiciels clients et serveurs doivent implémenter pour être conformes aux cas d’utilisation.
Nouvelles extensions
  • Pas de nouvelle XEP ce mois-ci.
Extensions ajournées

Si une XEP expérimentale n’est pas mise à jour pendant plus de douze mois, elle sera déplacée « d’Expérimentale » à « Ajournée ». S’il y a une autre mise à jour, la XEP redeviendra « Expérimentale ».

  • Aucune XEP ajournée ce mois-ci.
Extensions mises à jour
  • Version 0.7.0 de XEP-0373 (OpenPGP pour XMPP)

    • Recommande le modèle d’accès PubSub 'open' pour le nœud de données à clé publique et le nœud de métadonnées. (ps)
  • Version 1.3 de XEP-0013 (récupération flexible de messages hors ligne)

    • Dépréciée après le vote du conseil du 2021-03-31 (éditeur XEP (jsc))
Derniers appels

Les derniers appels sont émis une fois que tout le monde semble satisfait de l’état actuel de la XEP. Après que le Conseil a décidé si la XEP semble prête, l’éditeur XMPP émet un dernier appel à commentaires. Les commentaires recueillis lors du dernier appel permettent d’améliorer la XEP avant de la renvoyer au Conseil pour qu’elle passe à l’état de brouillon.

  • Pas de dernier appel ce mois-ci.
Brouillon
  • Aucun brouillon ce mois-ci.
Appel à expérience

Un appel à expérience - comme un Dernier appel, est un appel explicite à commentaires, mais dans ce cas, il est principalement destiné aux personnes qui ont mis en œuvre, et idéalement déployé, la spécification. Le Conseil vote ensuite pour le passage à la version finale.

  • Pas d’appel à expérience ce mois-ci.
Merci à tous !

Cette newsletter XMPP est produite en collaboration avec la communauté.

Merci donc à emus, Florent Zara, Goffi, jeybe, Licaon_Kter, mdosch, nicola, snark, wurstsalat et Ysabeau pour leur soutien et leur aide à la création, la révision et la traduction !

Diffusez la nouvelle !

Merci de partager la nouvelle sur les « réseaux sociaux » :

Trouvez et déposez des offres d’emploi sur le tableau d’affichage des offres d’emploi XMPP.

S'abonner pour recevoir la prochaine édition dans votre boîte de réception.


Consultez également notre Flux RSS !

Aidez-nous à construire la newsletter

Nous avons commencé à rédiger ce simple pad parallèlement à nos efforts dans le dépôt Github de la XSF. Nous sommes toujours heureux d’accueillir des contributeurs et des contributrices. N’hésitez pas à rejoindre la discussion dans notre groupe de discussion Comm-Team (MUC) et ainsi nous aider à soutenir cet effort communautaire. Nous avons vraiment besoin de plus de soutien !

Vous avez un projet et vous écrivez à son sujet ? Pensez à partager vos nouvelles ou vos événements ici, et à les promouvoir auprès d’un large public !
Et même si vous ne pouvez consacrer que quelques minutes à ce soutien, cela nous serait déjà utile !

Les tâches qui doivent être effectuées régulièrement sont par exemple :

  • Agrégation des nouvelles dans l’univers XMPP
  • Formulation courte des nouvelles et des événements
  • Résumé de la communication mensuelle sur les extensions (XEP)
  • Révision de l’ébauche de la newsletter
  • Préparation des images pour les médias
  • Traductions : notamment en allemand et en espagnol
Licence

Cette lettre d’information est publiée sous licence CC BY-SA.

Télécharger ce contenu au format EPUB

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Les journaux LinuxFr.org les mieux notés de mai 2021

11 juin, 2021 - 13:30

LinuxFr.org propose des dépêches et articles, soumis par tout un chacun, puis revus et corrigés par l’équipe de modération avant publication. C’est la partie la plus visible de LinuxFr.org, ce sont les dépêches qui sont le plus lues et suivies, sur le site, via Atom/RSS, ou bien via partage par messagerie instantanée, par courriel, ou encore via médias sociaux.

Ce que l’on sait moins, c’est que LinuxFr.org vous propose également à tous de tenir vos propres articles directement publiables, sans validation a priori de lʼéquipe de modération. Ceux-ci s’appellent des journaux. Voici un florilège d’une dizaine de ces journaux parmi les mieux notés par les utilisateurs et les utilisatrices… qui notent. Lumière sur ceux du mois de mai passé.

Télécharger ce contenu au format EPUB

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

De l'art d'installer GrapheneOS sur son smartphone

11 juin, 2021 - 11:26

Sur Linuxfr.org, j’avais lu Quel téléphone (plus ou moins) libre en 2021 ? L’article rejoignait mes expériences. Précédemment, j’avais rooté plusieurs smartphones pour y installer Cyanogen, puis Lineage, ou /e/, je soutiens également Librem…

Hélas, Librem est trop inconfortable (pour le moment ?) et Lineage souvent ardu à installer (rien que débloquer un Xiaomi met une semaine) et n’est pas disponible sur les smartphones récents ; or justement l’intérêt est d’installer une nouvelle ROM au moment où l’on change de smartphone.

Bref rien ne me satisfaisait jusqu’au moment où j’ai entendu parler de CalyxOs (qui conserve MicroG, donc pose problème en termes de vie privée) et GrapheneOS (complètement déconnecté de Google), notamment via ce billet de Wonderfall qui attirait l’attention sur les dangers des roms du style Lineage imposant de garder le bootloader ouvert.

Je me suis donc décidé à passer à GrapheneOS. Mais…

    Sommaire Avertissements
    1. Si vous êtes un vrai geek, vous n’apprendrez rien ici (allez directement voir chez wonderfall). Je ne suis ni opposant Biélorusse, ni un vendeur d’armes, je ne considère pas avoir besoin d’une protection totale et c’est hors de mes compétences. Par contre je pense qu’un certain niveau de bidouillage est accessible à tout le monde et permet une sensibilisation à comment mieux protéger sa vie privée. D’ailleurs je fais des concessions comme on le lira plus loin.
    2. La ROM GrapheneOS ne s’installe que sur des Pixels. Pourquoi ? Parce que seuls ces smartphones permettent de débloquer le bootloader afin d’installer une ROM alternative, mais ensuite d’être rebloqués, ce qui est indispensable pour des raisons de sécurité. Cet aspect technique devrait être standardisé sur tous les Android.
    Le look

    Avant d’aller plus loin, je vous mets une image de mon écran. Le site de GrapheneOS est aussi attrayant qu'une porte de prison. Avant de commencer, j’avais peur que la ROM lui ressemble et c’est un peu le cas. Mais en moins d’une minute j’avais installé mon environnement habituel Lawnchair et Abstruct. Ce n’est ni très gamer, ni cyberpunk, chacun trouvera mesure à ses goûts. En fait GrapheneOS ne change pas radicalement d’AOSP/Android pur. Ça ressemble donc à Android sans surcouche.

    Préparation

    Commençons par faire le ménage et voyons ce qui est installé sur le smartphone que l’on quitte : près de 200 applications ! List My Apps dresse la liste et permet un export, par exemple en tableur ce qui va permettre de voir ce que l’on garde, ce que l’on remplace, ce que l’on jette.

    Comme bon outil de vérification, on utilisera Exodus qui donne pour chaque application le nombre de trackers et de permissions. C’est déjà une manière de choisir ses applications.

    Comme j’avais déjà une instance Nextcloud, j’y avais déjà installé mon carnet d’adresse et mon agenda (on y reviendra).

    Pour remplacer Google Authenticator, j’ai pris Aegis. Sur un téléphone rooté, il permet de récupérer les données de celui de Google et de faire un backup. Si le smartphone n’est pas rooté, il faut le faire manuellement ou utiliser un script du type de celui que l’on trouve dans la Matt's code cave

    Installation

    Le billet de Wonderfall et la FAQ de GrapheneOS sont à lire en parallèle, ils m’ont servi de guide. Je suggère également d’installer (sur le PC) Element et de se brancher sur le canal GrapheneOS Off Topic, ou via le web, à l'espace Matrix Graphene Community. En cas de problème, la communauté y est très réactive.

    Je lance Android, le pixel est neuf, je passe toutes les étapes proposées par Google, demande les accès développeurs, Enable OEM unlocking, etc. puis passe à l’installation via la page web qui est recommandée. Mettez votre système à jour, ouvrez un navigateur « propre », ne cliquez pas partout, suivez les instructions étape par étape, et c’est fait ! Je n’ai jamais vu une installation aussi simple d’une ROM alternative.

    Les applications de base

    Quelques applications de base sont installées : Vanadium (navigateur), Galerie, Appareil photo, Fichiers, PDF Viewer, Contacts, Calendrier, Calculatrice, un utilitaire de backup et Auditor qui permet (grâce à un autre Android) de valider l’intégrité du système d’exploitation.

    Remplacer le Play store

    Comme nous n’avons plus accès au Play Store de Google, nous allons installer F-Droid qui permet d’installer de nombreuses applications et (avec F-Droid) Aurora qui va remplacer Google Play. En principe, Aurora fonctionne de manière anonyme, mais cela semble en panne pour le moment. Donc, si l’on veut l’utiliser, il y a lieu d’y encoder son accès Google Play.

    Pub, traqueurs et VPN

    Plusieurs solutions coexistent pour s’affranchir des pubs & traqueurs

    • ​Il y a, bien sûr, la possibilité de bloquer les pubs dans son navigateur, ce qui est effectué d’office par Bromite ou Brave. Mais cela ne va pas supprimer les éventuelles pubs ni surtout les traqueurs dans d’autres applications.
    • ​Ma préférence va à personalDNSfilter en suivant le tuto de Sebsauvage. Petit problème : personalDNSfilter et mon VPN utilisent tous les deux la fonction VPN d’Android. En principe, un seul peut être actif à la fois. (Une version modifiée d’OpenVPN qui peut fonctionner de concert avec DNSFilter semble exister. J’ai un message d’erreur quand je veux l’utiliser). Donc, j’installe OpenVPN et passe de l’un à l’autre selon mes besoins.
    • ​Plutôt que d’utiliser personalDNSfilter on peut modifier les DNS et passer par exemple par Adguard ou NextDNS dont l’application est d’une grande simplicité. Pour mieux comprendre, voir les explications chez Pixel de Tacking
    • ​Mais ces deux solutions manquent d’élégance, donc à la prochaine échéance, je change de VPN et passe à un VPN qui fait également le filtrage des pubs et traqueurs. (IVPN, Incognet, Privateinternetaccess, Mullvad, surfshark.com, etc.) gageons que cela va peu à peu devenir la norme dans les offres VPN
    • ​Les bidouilleurs trouveront chez wonderfall comment filtrer tout cela via son propre serveur.
    Les mails

    Pour les mails, outre Protonmail, j’utilisais déjà l’excellent FairEmail (page web), à soutenir, qui fonctionne très aisément pour les comptes classiques.

    Maintenant, partons de l’idée que nous avons encore un ou plusieurs Gmail que l’on souhaite encore (provisoirement ?) utiliser. La FAQ de FairEmail est précise, plusieurs options sont possibles.

    • Une option peu sécurisée et non recommandée :

      • allez dans votre compte Google et dans les options de sécurité, activez le paramètre « Autoriser les applications moins sécurisées » ;
      • ​dans FairEmail encodez manuellement vos paramètres IMAP. Si nécessaire, vérifiez-les ici : paramètres IMAP & SMTP.
    • L’option recommandée qui va progressivement devenir obligatoire :

      • ​dans votre compte Google (options de sécurité), activez la double authentification et ensuite demandez un mot de passe d’application ;
      • ​dans FairEmail, prenez l’option de configuration manuelle d’un compte, encodez votre adresse mail et remplacez votre mot de passe habituel par le mot de passe d’application de 16 caractères que Google vous a fourni. Dans les paramètres, régler la boite « En continu ». C’est fait une fois pour toutes.
    Carnet d’adresse, agenda, notes…

    Je dispose d’espace serveur (Infomaniak) pour quelques applications que j’utilise chaque jour.

    • ​Je commence par installer Nextcloud. Dans les paramètres, Nexcloud permet de télécharger DAVx⁵ à paramétrer ensuite pour synchroniser les contacts et l’agenda. Il y a également moyen d’utiliser DAVx⁵ pour se synchroniser directement sur l’agenda et le carnet d’adresse de Google (Voir ici).
    • ​Après avoir paramétré DAVx⁵, l’application native de contact se synchronise, il en va de même pour l’agenda, néanmoins pour avoir le widget sur mon écran je mets Simple Calendar Pro.
    • ​Je termine en installant NextcloudNotes, Tiny Tiny RSS pour suivre mes fils RSS et Shaarlier pour accéder à mes bookmarks Shaarli (encore merci Sebsauvage)
    Les applications installées

    Je reprends ci-dessous quelques applications installées pour bien montrer que l’on navigue dans un univers (presque) normal. Merci aux commentaires qui auront de meilleures suggestions d’applis :

    • navigateurs : comme je passe parfois d’un navigateur à l’autre, j’ajoute Bromite et éventuellement Brave ;
    • communication : Signal, Element, Mattermost Telegram, Zoom, Discord (M), Fedilab Lite et… WhatsApp car de nombreux contacts ne sont pas encore passés à Signal notamment car le son et/ou la vidéo restent souvent médiocres. Notons que le push de WhatsApp fonctionne sans Play Services et, si pour celui qui utilise très peu WhatsApp (quelques correspondants), il est toujours possible de le mettre sur un autre profil utilisateur (indépendant de celui du carnet d’adresse) ;
    • son : Simple voice recorder et Music Player, AntenaPod, RadioDroid et Callrecorder ;
    • video & image : Opencamera, VLC, Snapseed ;
    • bureau : WordReference, MoonReader, Openscan ;
    • utilitaires : QR Scanner, FindMyDevice, Ooni, Bitwarden, GadgetBridge, TotalCommander  ;
    • cartographie : Magic Earth et Osmand, Maps ;
    • divers : Altimeter Loupe (App2U).
    Les applis qui ne fonctionnent pas

    Nous arrivons au hic… certaines applications ne fonctionnent pas car elles nécessitent MicroG. On retrouve sur Plexus celles qui s’en passent.

    Je n’ai pas tout testé, par exemple les applis utilisées le temps d’un voyage. Mais hélas, certaines applications d’usage courant ne fonctionnent pas sans les services de Google : Bridgefy, Basecamp, Discourse, Waze. Gros problème pour Waze ; on a beau dire qu’Osmand est très bien quand on est dans un embouteillage, on a rarement vu mieux que Waze. Il faut que je teste Maps.

    Certaines de ces applis fonctionneraient via Application Web (PWA), pas celles que j’ai testées.

    Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    Meilleures contributions LinuxFr.org : les primées de mai 2021

    10 juin, 2021 - 16:31

    Nous continuons sur notre lancée de récompenser celles et ceux qui chaque mois contribuent au site LinuxFr.org (dépêches, commentaires, logo, journaux, correctifs, etc.). Vous n’êtes pas sans risquer de gagner un livre des éditions Eyrolles ou ENI. Voici les gagnants du mois de mai 2021 :

    Les livres gagnés sont détaillés en seconde partie de la dépêche. N’oubliez pas de contribuer, LinuxFr.org vit pour vous et par vous !

    Certaines personnes n’ont pas pu être jointes ou n’ont pas répondu. Les lots ont été réattribués automatiquement. N’oubliez pas de mettre une adresse de courriel valable dans votre compte ou lors de la proposition d’une dépêche. En effet, c’est notre seul moyen de vous contacter, que ce soit pour les lots ou des questions sur votre dépêche lors de sa modération. Tous nos remerciements aux contributeurs du site ainsi qu’aux éditions Eyrolles et ENI.

    Les livres sélectionnés         Merci              Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    Présentation de flusio, un média social pour organiser votre veille

    10 juin, 2021 - 13:57

    J’ai débuté le développement de flusio il y a un an. Son objectif est d’offrir un espace en ligne permettant à la fois de faire sa veille de manière efficace, mais également de la repartager sur la plateforme ou à l’extérieur. Je suis parti du constat de plusieurs problèmes au sein des médias sociaux et des agrégateurs de flux RSS pour concevoir un outil qui tente de tirer le meilleur des deux.

    flusio est donc un média social en ligne alliant signets, flux RSS et collections pour organiser et partager votre veille en ligne. Le logiciel est soutenu financièrement par un service en ligne payant : Flus. La sortie récente de la version 0.27, apportant notamment le support des flux RSS, est l’occasion de présenter ce logiciel libre.

    Le logiciel est développé en PHP et nécessite une base de données PostgreSQL. La stack technique est volontairement simple pour en faciliter son installation et sa maintenance, mais elle pourrait évoluer en fonction des contraintes.

    Sommaire Constats sur les plateformes de veille traditionnelles

    On pourrait séparer les outils de veille existants en (au moins) trois catégories :

    • les agrégateurs de flux RSS pour agréger l’information (ex. FreshRSS, Feedly) ;
    • les outils de « bookmarking » pour stocker (ex. wallabag, Pocket) ;
    • les médias sociaux pour agréger, partager et échanger (ex. Mastodon, Twitter).

    Globalement on reste sur des usages relativement cloisonnés, à l’exception des médias sociaux qui combinent plusieurs étapes d’une activité de veille (ce qui explique sans doute en partie leur succès). Bien sûr, je grossis le trait, on trouvera aisément des contre-exemples.

    D’autres problèmes viennent s’ajouter comme les fils d’actualité basés sur du défilement infini (générant un syndrome FOMO), les échanges courts et rapides des médias sociaux qui peuvent générer du stress et des échanges tendus, ou encore la difficulté à chercher et trouver les flux RSS dans le cas des agrégateurs.

    Bref, personnellement, il me restait un petit goût amer en bouche en utilisant ces divers outils.

    Et si on alliait média social et RSS ?

    Entre donc en jeu flusio. Son ambition est de répondre à ma première frustration : pourquoi devoir utiliser plusieurs outils pour effectuer ma veille en ligne ? Agrégation, stockage, partage et échanges peuvent très bien se tenir en un même endroit. Concrètement, il se structure autour de quatre concepts principaux :

    • les liens pointent vers le Web extérieur et peuvent être commentés ;
    • les signets permettent de stocker des liens à lire ou à ranger plus tard (stockage) ;
    • les collections permettent de ranger et de partager ses liens par thématiques, et peuvent être suivies par d’autres personnes (stockage et partage) ;
    • le journal sélectionne des liens à lire depuis les signets ou les collections suivies (agrégation).

    Si les liens stockés peuvent être commentés, ils le sont uniquement par la personne l’ayant ajouté : il nous manque alors la dimension d’échange au sein de flusio. Une dimension plus « communautaire » est bien prévue plus tard pour pouvoir échanger à plusieurs, mais l’histoire ne dit pas quand !

    Et les flux RSS dans tout ça ? Il existe une petite astuce dans flusio : les flux sont des collections. Ils se suivent ainsi de la même manière que les collections créées par les autres personnes de la plateforme : via le journal.

    Voyons maintenant deux spécificités qui font la particularité de flusio.

    Un journal, pas un fil

    La volonté que j’avais en proposant le mécanisme de journal était de casser l’hégémonie du « fil d’actualité infini ». Quoi de plus insupportable que de scroller pendant des heures sans arriver à décrocher de l’écran ?

    Le journal se présente vide par défaut et affiche trois boutons pour le remplir :

    • les dernières publications depuis ses collections suivies ;
    • 3 liens de moins de 10 minutes depuis ses signets ;
    • 1 lien de plus de 10 minutes depuis ses signets.

    Les deux derniers boutons permettent de vider sa liste de signets tranquillement, en sélectionnant soit de courts articles, soit un article long lorsqu’on a plus le temps.

    Le premier bouton quant à lui va sélectionner les 9 liens publiés le plus récemment dans vos collections suivies (incluant donc vos flux), et qui n’ont pas encore été lus. Il va également remonter tout au plus jusqu’à 3 jours en arrière. La philosophie derrière : vous ne pouvez pas tout lire et ce n’est pas grave ! Le plus important est de ne pas vous surcharger de choses à lire.

    Une fois dans votre journal, les liens peuvent être marqués comme lus ou déplacés dans vos signets, ce qui les retirera du journal. Votre journal revient ainsi à un état vide, laissant la place à une nouvelle sélection de liens. À l’usage, on réalise que vider le journal génère un état de satisfaction, s’opposant ainsi à la frustration d’un fil infini.

    Des flux accessibles

    Au quotidien, il est souvent compliqué de trouver un flux RSS et rare de penser à suivre un site, surtout quand on n’utilise pas un agrégateur régulièrement. Grâce à sa dimension « bookmark », flusio peut aborder cette question sous un angle différent. En effet, lorsqu’un lien est ajouté dans flusio, les flux auto-découverts sont affichés à proximité pour signifier : « si cet article t’as plu, il est possible de suivre le blog associé ». Suivre un flux entre ainsi dans le fonctionnement normal des utilisateurs et utilisatrices.

    Bien sûr, il est également possible d’ajouter directement un flux si vous en connaissez l’adresse. C’est particulièrement utile pour les sites qui n’annoncent pas leur flux dans leur en-tête HTML.

    Aussi, comme je l’ai dit plus haut, les flux sont des collections dans flusio. Cela signifie qu’ils disposent de leur propre URL et peuvent être partagés. Par exemple, le flux des dépêches de LinuxFr est directement accessible sur Flus. L’avantage est qu’il devient possible de partager une telle adresse à une personne découvrant les flux RSS, sans la noyer sous des détails techniques.

    Une dernière subtilité vient renforcer cette accessibilité et porte sur deux éléments de vocabulaire. Dans flusio, on parle uniquement de « flux » : exit les notions de RSS et Atom qui sont des notions avant tout techniques et peuvent augmenter la difficulté à comprendre le logiciel. Second élément de vocabulaire : on parle de « suivre » un site et non pas de s’y « abonner » afin d’éviter la confusion avec la possibilité de prendre un abonnement sur un site de presse par exemple. Ce terme de « suivi » est également mieux aligné avec le vocabulaire que l’on retrouve sur des médias sociaux plus répandus.

    Financer pour mieux concevoir

    Pour accompagner flusio (le logiciel) je propose également Flus (le service). Cela permet deux choses : proposer une instance du logiciel pour les personnes qui ne souhaitent pas l’installer elles-mêmes et financer le logiciel.

    Cette dimension du financement est importante pour moi, car j’ai pour but de continuer à travailler à plein temps sur le projet (il s’agit de mon activité professionnelle actuelle). Les premiers mois ont été plutôt tranquilles car je bénéficiais d’un chômage confortable, mais j’attaque désormais une période plus incertaine étant arrivé en fin de droits.

    Financer flusio me permet (et permettra) également de faire appel à des personnes extérieures pour m’aider. Aujourd’hui je bénéficie principalement de la participation de Maiwann qui m’aide grandement sur l’expérience utilisateurs et utilisatrices (UX). Ses premières contributions ont toutefois été financées de manière originale puisque nous avons fait un échange de compétences (i.e. je l’ai aidée pour le développement d’un de ses projets). On peut imaginer encore d’autres types de prestations rémunérées : amélioration de l’accessibilité, création d’une charte graphique plus cohérente, accompagnement sur la communication, etc. Bref, les idées ne me manquent pas !

    Une question se pose alors : pourquoi chercher à rémunérer ces contributions au lieu de me baser sur du bénévolat, plus habituel dans le monde du libre ? C’est un long sujet, mais pour faire court, je cherche principalement à amener d’autres profils de personnes à contribuer au libre. Si le métier de développeur ou développeuse est généralement bien payé – favorisant ainsi les possibilités de bénévolat – cela peut être plus compliqué pour des métiers moins valorisés ou moins recherchés. Pourtant, je suis certain que ces regards différents seraient largement bénéfiques au libre !

    Installer flusio chez soi

    Comme dit précédemment, flusio est développé en PHP. Son installation est donc relativement simple et documentée sur le dépôt du projet. Cela consiste essentiellement à créer un fichier de configuration (i.e. un fichier .env) et initialiser la base de données (i.e. une ligne de commande à exécuter).

    Il n’y a aucune dépendance supplémentaire à télécharger hormis le framework cadriciel maison, ce qui se fait lors de la phase de git clone. Les assets (CSS et JavaScript) sont packagées avec les nouvelles versions de flusio pour vous éviter d’avoir à le faire vous-même.

    Il existe toutefois quelques particularités qui ne le rendent pas installable n’importe où :

    • la seule base de données supportée est PostgreSQL ;
    • le service doit être servi par du HTTPS (ce qui ne devrait plus être un souci en 2021) ;
    • et il est conseillé de déléguer la gestion des jobs asynchrones au système d’init (ex. systemd), ou à une tâche Cron en dernier recours.

    Il existe également une limitation liée à l’extension navigateur : elle gère aujourd’hui uniquement le service « officiel ». Il faudra donc la repackager pour votre installation si vous souhaitez l’utiliser.

    Concernant les nouvelles versions, j’adopte un rythme relativement soutenu (5 versions en mai !) Les mises à jour sont donc fréquentes, mais relativement simples et, là encore, documentées.

    Conclusion

    flusio est un nouvel outil pour vous permettre de suivre l’actualité et organiser votre veille. J’adopte une position qui refuse le statu quo sur les fonctionnalités que je juge problématique (ex. le défilement infini remplacé par le journal) et je tente de concevoir un logiciel qui ne se contente pas de recopier l’existant. Il me semble qu’il s’agit d’une stratégie intelligente pour rendre le libre plus attractif auprès du grand public.

    Si le logiciel est libre, il n’est en revanche pas communautaire… ou tout du moins pas dans une logique « méritocratique » qui a tendance à favoriser les contributions au code, au détriment d’autres types de contributions qui mériteraient d’être plus répandues au sein du monde du libre. Pour compenser cela, je cherche donc à générer un service rentable (Flus) afin de pouvoir en vivre et financer d’autres types de contributions.

    Le projet est encore jeune (1 an) et les améliorations à venir sont nombreuses. Lors des prochaines semaines, toutefois, le rythme va ralentir pour me permettre de prendre le temps de comprendre les attentes et de prioriser les futures fonctionnalités. Une dimension plus sociale est notamment à attendre au sein de l’outil, mais sans doute pas avant la fin de l’année, voire 2022.

    En attendant, il me semble que flusio est une solution déjà bien avancée pour effectuer votre veille en ligne et j’ai hâte de continuer à l’améliorer !

    Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    Revue de presse — juin 2021

    10 juin, 2021 - 13:28

    Un mois de juin sous le signe du déconfinement qui s’intensifie et quelques nouveautés qui pointent leur nez chez votre marchand de journaux, en attendant la fournée des numéros doubles de l’été. Voici donc un petit tour subjectif et parti{e,a}l de la presse papier, celle que vous pouvez encore trouver dans vos kiosques à journaux préférés.

    Les nouveautés de juin 2021 :

    • GNU/Linux Magazine France no 249 pour développer votre interface vocale sur votre assistant préféré ;
    • Linux Pratique hors-série no 51 fait dans le survivalisme numérique en proposant des pistes pour survivre à un incident ;
    • Linux Référence no 11 pour ceux qui aiment les traductions (quasi-automatiques ?) de journaux anglophones.

    Et toujours disponibles :

    • Linux Pratique no 125 et ses 16 bons conseils pour booster votre précieux terminal ;
    • GNU/Linux Magazine hors‑série no 114 avec son dossier sur le Web scraping & agents de recherche  ;
    • Le Virus Informatique no 47 qui fait ses choux gras de l’incendie qui a touché OVH ;
    • Planète Linux no 120 pour assembler votre propre PC pour un budget de 1 000€ ;
    • Linux Identity Pack no 50 et toujours du Ubuntu 20.10 et ses déclinaisons sur un DVD pour ceux qui n’ont pas de connexion ou forfait adapté ;
    • Linux Identity Collection no 47 qui fournit lui Debian 10.9 Buster en 32 et 64 bits sur DVD ;
    • MISC magazine no 115 sur la sécurité de la 5G (garanti sans fake news

    Quel lien entre souveraineté numérique et logiciel libre ?

    9 juin, 2021 - 17:32

    Le sujet de la souveraineté numérique, vue comme une autonomie stratégique pour l’Union européenne et les États membres dans l’espace du numérique, est un sujet qui revient de plus en plus souvent dans l’actualité, compte-tenu notamment de la prise de conscience collective de l’influence grandissante et sans doute excessive des GAFAM.

    La Commission européenne, dans sa Communication d’octobre 2020 sur sa stratégie open source, en faisait un principe fondateur, et mettait en avant de nombreux arguments faisant le lien entre logiciel libre et souveraineté numérique.

    Le gouvernement allemand a décidé au mois d’avril 2021 de créer un « centre pour la souveraineté numérique » (ZenDiS) dont la mission première sera la promotion des logiciels libres dans l’administration publique.

    Le CNLL a récemment publié son étude de la filière du logiciel libre en France qui met en avant cette année, entre autres, ce sujet, et notamment l’implication des entreprises de l’écosystème français et des propositions concrètes. Voir en particulier les pages 59 à 93 du rapport détaillé.

    Stefane Fermigier, co-président du CNLL, a été auditionné la semaine dernière par la mission d’étude de l’Assemblée nationale sur la souveraineté numérique, et a détaillé l’ensemble de ces points. La vidéo de ses échanges avec le rapporteur de la mission, le député Philippe Latombe, ainsi qu’une transcription, sont à présent disponibles.

    Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    Python — partie 10 ― formateur de code, analyse statique

    9 juin, 2021 - 09:49

    Cette dépêche est la suite d’une série sur Python initiée en septembre 2019. Après un sommeil cryogénique d’un an et demi, on repart en forme avec d’autres contenus Python à vous proposer : actualité, bonnes pratiques, astuces, témoignages… Elle a été rédigée principalement à deux voix, Oliver et Philippe, qui vous font part de leur expérience sur les fonctions.

    Cette dixième partie présente les formateurs de code bien pratiques et les analyseurs de code.

    Pétrolette 1.3

    7 juin, 2021 - 14:31

    Depuis la dernière version majeure de Pétrolette, nombre de nouveaux sites d’information ont fait leur apparition, particulièrement dans l’alt-tech (alternatives à Google, YouTube, Twitch, LinkedIn, Twitter, Facebook, etc.) qui allongent encore la liste des sources d’information. Pour tenter de se tenir à peu près informé, deux options :

    • parcourir à chaque fois la liste toujours plus longue de ces sources, qui ont chacune leur ergonomie, en tentant de n’en oublier aucune ;
    • quelque chose comme Pétrolette.

    Pétrolette est une page d’accueil de lecture d’actualités, libre. Elle est immédiatement utilisable sans inscription avec la même URL dans le navigateur du bureau ou d’un appareil mobile.

    Les sources sont organisées en onglets, qui peuvent contenir un nombre infini de colonnes ; tout est ré-organisable par glisser / déposer, et sauvegardé dans le cache permanent du navigateur, ou dans le nuage.

    Pétrolette est consultable sur tout type d’appareil, ordinateur de bureau, TV connectée, mobile, etc.

    Sommaire Fonctionnalités
    • Pas de pub, pas de traceurs, pas d’identification, juste les actus ;
    • lecture de tout type de flux (Atom, Media-RSS, etc.) ;
    • lecture audio et vidéo directement dans Pétrolette ;
    • découverte du flux d’une page / un site web à partir de l’URL ;
    • recherche dans tous les flux ;
    • indication du nombre de nouveaux articles ;
    • lien direct vers les ressources de l’article (image, vidéo, son, etc.) par ex. pour ouverture dans un lecteur externe ;
    • gestion avancée des images ;
    • import / Export du fichier de flux ;
    • synchronisation en ligne (Cloud) ;
    • construction de « flux de recherche », moteur de recherche configurable ;
    • interface mobile / responsive ;
    • bookmarklet pour ajout dans Pétrolette d’un site web à la volée ;
    • compatible avec les navigateurs libres : fichiers exécutables non compressés liés directement, licences disponibles et au format standard.
    Nouveautés
    • Indicateur du nombre de nouveaux articles ;
    • nouveau système d’aide ;
    • limite au nombre total d’articles par flux ;
    • nouveau thème « Clair / jour » ;
    • nouveau jeu d’icônes ;
    • sous le capot
      • amélioration des performances ;
      • changement de licence(s) ;
      • nouvelles stratégies autour des favicons.
    Indicateur du nombre de nouveaux articles

    C’est une demande récurrente des utilisateurs, moi le premier ; Pétrolette indique maintenant le nombre de nouveaux article publiés entre chaque rafraichissement d’un flux.

    IndexedDB == VMax

    Au début du mois de mai, j’ai commencé à travailler sur une version « offline » de Pétrolette qui sauve les flux dans la base de données du navigateur et je suis arrivé à un prototype fonctionnel, prêt à être comparé à la version actuelle en termes d’ergonomie et performances.

    Les résultats ont été très décevants, surtout en termes de performances : sauver le flux (littéral) des articles élément par élément dans la DB est finalement plus lent que de les charger intégralement, surtout la première fois.

    Il a donc été décidé lors d’un concile spécial au fond du garage, que Pétrolette ne deviendrait pas un gros cube vrombissant infernal à maintenir qui pisse de l’huile, et resterait ce véhicule léger et frugal qui permet à ses utilisateurs un accès facile aux chemins les plus escarpés des Internettes.

    Nouveau système d’aide

    Également assez bas / vieux dans la pile des requêtes des utilisateurs - surtout des nouveaux - un nouveau système d’aide a été implémenté, qui est en fait une évolution du système actuel, qui propose un « tour » de Pétrolette à l’aide de petites fenêtres d’aide pour chaque élément de l’interface ; ladite fenêtre est maintenant accessible directement à partir de l’élément.

    Limite au nombre total d’articles par flux

    Normalement Pétrolette charge tout le flux sans (se) poser aucune question. Après tout, la spécification RSS indique qu’un flux ne doit comporter que 15 item. Mais certains, probablement involontairement, peuvent afficher des centaines (si.) d’éléments, ce qui va ralentir la lecture du stream d’autant, et la lecture par le navigateur, surtout si ces items comportent des images, ou des fichiers multimédia.

    Depuis la v1.2.1 il est possible de limiter cet overhead en indiquant à Pétrolette si le navigateur doit charger tout le fichier multimédia en mémoire, ou bien seulement ses métadonnées, ou bien encore rien du tout / juste son URL.

    Maintenant, il est possible de limiter (flux par flux) le nombre d’éléments affichés, fixé par défaut à quinze.

    Nouveau thème « Clair / jour »

    J’ai eu des retours de personnes utilisant le « thème » clair / jour, ce qui fut une surprise d’abord parce que je pensais que personne ne s’en servait, et ensuite parce que je le pensais virtuellement inutilisable ; il a donc reçu un peu d’amour ce mois-ci : toute l’interface de Pétrolette (pas juste la page des onglets / flux) est maintenant assortie, y compris le menu principal, les boites de dialogue et le système d’aide.

    Changement(s) de licence

    Les deux frangines de Pétrolette : Feedrat, qui s’occupe de chercher un feed à une URL donnée, et Favrat, qui y cherche une icône, sont passées en LGPL afin de faciliter leur utilisation dans d’autres projets, décision prise au cours d’une discussion récente qui a fait la lumière sur ce point assez subtil, merci.

    À venir / dans les cartons

    Le développement de Pétrolette continue. Les contributions financières viennent de retomber sous les 5 €, ce qui est à peu près pile le coût de l’hébergement de l’instance publique ; merci de mettre un peu de mélange (2 % d’huile, le reste d’essence ordinaire) dans la Pétrolette pour l’aider à rester publique, rapide, et libre. Ah, et à jour des nouvelles technos, aussi.

    Chargement des flux repliés

    Une option va être implémentée pour charger tous les flux y compris ceux qui sont repliés ; globalement et / ou dans les réglages de chaque flux. C’est simple, il faut juste réfléchir à ça en termes d’ergonomie : l’interface, les menus, il commence à y avoir vraiment un max d’options (retours d’utilisateurs - beaucoup - là-dessus aussi) et je voudrais simplifier tout ça ; idées d’organisation spatiale / signalétique / taxonomie fort bienvenues, d’ailleurs.

    Traduction en Allemand

    Oui, c’est bien un « call to action » :) le système de localisation de Pétrolette est développé dès le départ pour rendre très facile l’ajout d’une nouvelle langue : il suffit d’ajouter ses traductions au fichier idoine. Je sais qu’ici se trouvent pas mal de locuteurs allemands qui pourraient superviser une traduction ; merci de prendre contact via la forge afin de faciliter le travail.

    Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    Ikki Boot 10.2

    7 juin, 2021 - 14:30

    La sortie d’Ikki Boot 10.2 est l’occasion de faire le point sur l’avancement du projet et sur les nouveautés.

    Ikki Boot c’est quoi déjà ?

    C’est une compilation de plusieurs CD de démarrage dont l’objectif est de dépanner un PC en galère. Il est destiné aux techniciens systèmes, mais aussi à toute personne désirant secourir un PC Windows ou Linux.

    Que s’est-il passé depuis la version 9.1 ?

    Le CD de démarrage est devenu DVD, les CD SystemRescue, Rescatux et Puppy Linux ont été ajoutés. Dans les outils Grub2 File Manager a remplacé Balder.

    Grub2 File Manger est un outil qui donne la possibilité d’explorer votre clé de démarrage et les disques de la machine pour y lancer des fichiers ISO, WIM, IMG, VHD, EFI. C’est très pratique, je l’ai testé avec succès avec une ISO d’Ubuntu, Kali et Windows.

    Autre nouveauté, le script Bash, pour créer la clé de démarrage avec une partition persistante, a grandement été amélioré il est beaucoup plus rapide. D’après mes tests, sur l’ancienne version il me fallait trente minutes pour créer la clé et là on est, au plus, dans les deux minutes.

    E,t pour les personnes qui se retrouvent parfois dans un cauchemar, entourées par des postes Windows et qui ont besoin de créer une clé Ikki Boot et d’y stocker des données, le fichier ISO a été modifié.

    Il contient une troisième partition mais pourquoi donc ?

    Habituellement sur Windows en utilisant Rufus, Etcher ou un autre logiciel pour créer une clé usb de démarrage, toute la clé est utilisée et on ne peut pas utiliser l’espace libre pour copier des fichiers.

    La troisième partition qui a été ajoutée sert de séparateur et donne la possibilité d’utiliser le gestionnaire de disque afin de créer une partition NTFS, FAT32 ou autre.

    Bien entendu la documentation a été mise à jour et, comme d’habitude, elle est en béton.

    Bravo à l’auteur.

    Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    Enregistrer les langues du monde village par village avec Lingua Libre

    6 juin, 2021 - 21:38

    Lingua Libre est un site soutenu par l’association Wikimédia France. Il vise à faciliter l’enregistrement audio de prononciation de mots. En mars 2021, le site a souffert de l’incendie survenu dans le datacenter d’OVH à Strasbourg. Le site est revenu en ligne le 22 avril ; c’est l’occasion de présenter ce projet.

    Sommaire Lingua Libre, ça sert à quoi ?

    Savez-vous comment se prononcent L'Haÿ-les-Roses ou Moon-sur-Elle ? Réponse, /laj lɛ ʁoz/ et /mɔ̃ syʁ‿ɛl/. Vous ne savez pas lire l’alphabet phonétique international ? Ce n’est pas grave, c’est là qu’intervient Lingua Libre. Cet outil permet d’importer une liste de mots à enregistrer, puis de les prononcer les uns après les autres (le logiciel s’occupera de passer au mot suivant dès qu’il détectera un blanc), et une fois l’enregistrement terminé, tous les fichiers seront automatiquement envoyés sur Wikimedia Commons pour ensuite pouvoir être réutilisés le plus largement possible. En particulier, un bot, nommé Lingua Libre Bot, tourne sur les Wiktionnaires francophone et occitanophone pour ajouter automatiquement les nouvelles prononciations enregistrées dans les entrées lexicographiques. Le bot tourne également sur Wikidata pour ajouter ces prononciations aux données lexicographiques.

    Diversité linguistique

    Plus dur, comment prononcez-vous Bruxelles : /bʁy.sɛl/ ou /bʁyk.sɛl/ ? Les deux se disent, mais les puristes préfèrent la première prononciation. Idem, pour Chamonix, Metz, etc. Lingua Libre a pour but de révéler la diversité linguistique du français au travers de la façon dont il est parlé. Et, oui ! Laccent parisien n’est qu’un accent parmi d’autres. Il est donc intéressant d’avoir des enregistrements du même mot du Nord, de l’Est ou encore du Sud-Ouest de la France, de Belgique, de Suisse, du Québec, du Cameroun, de Côte d’Ivoire, etc. On parle tous français, mais pas de la même façon.

    Autres langues

    Bien que le projet soit soutenu par Wikimédia France, il a une vocation internationale, comme tous les sites Wikimédia (Wikipédia, Wiktionnaire, Wikisource, Wikidata, etc.). Ainsi des mots dans toutes les langues et dialectes du monde peuvent-ils être enregistrés via Lingua Libre. Il est même prévu de pouvoir enregistrer des mots dans les différentes langues des signes en utilisant cette fois votre webcam au lieu de votre microphone.

    Quelques statistiques

    Comme le site utilise Wikibase pour stocker les enregistrements, il est possible de faire diverses requêtes SPARQL pour interroger les données. Au niveau des statistiques, les 400 000 enregistrements ont été dépassés en février 2021, soit deux ans et demi après le lancement du site (août 2018). Ces enregistrements ont été effectués dans 115 langues par un peu plus de 500 personnes. Les 500 000 enregistrements devraient être atteints en juillet 2021.

    La majorité des enregistrements ont été effectués en français (un peu moins de 200 000), puis suivent le bengali (~ 50 000), l’espéranto (~ 30 000), le polonais (~ 25 000), l’ukrainien (~ 18 000), l’anglais, l’occitan, l’allemand, le marathi, le roumain.

    Un peu d’histoire

    La première version de Lingua Libre a vu le jour en 2016. Elle a été développée par Nicolas Vion, développeur qui avait précédemment développé Shtooka à partir de 2006. Shtooka est (était ?) un projet d’enregistrement similaire avec des enregistrements placés sous licence libre. Avant l’arrivée de Lingua Libre, une grande partie des enregistrements audio présents sur les entrées du Wiktionnaire avait été réalisée avec Shtooka.

    Une seconde version de Lingua Libre est sortie à l’été 2018. À cette occasion, le site a été entièrement refondu. Il est depuis lors basé sur MediaWiki avec une Wikibase intégrée permettant de stocker les métadonnées sur tous les enregistrements et une connexion au site à partir des identifiants que l’on utilise sur les autres projets Wikimedia (Wiktionnaire, Wikipedia, Wikidata, etc.). Cette seconde version est l’œuvre d’0x010C, un Wikimédien.

    En juin 2020, la charte graphique et l’interface utilisateur ont été profondément remaniées. L’idée de la refonte graphique était de fournir une identité propre au site Lingua Libre et ainsi de le différencier des autres sites Wikimédia.

    En mars 2021, le site a été touché par l’incendie des datacenters d’OVH. Le site n’est revenu en ligne que le 22 avril, soit environ un mois et demi après l’incendie. Aucune donnée (enregistrements, page du site, etc.) n’a été perdue. Du côté technique, le site a été mis à jour avec la dernière version longue durée de Mediawiki (1.35).

    Des initiatives similaires
    • Shtooka est le premier site d’enregistrement de prononciations à ma connaissance. Il avait fait l’objet d’une dépêche il y a plus de dix ans sur Linuxfr. Tout le contenu et les enregistrements sont sous licence libre. Comme indiqué précédemment, c’est l’ancêtre de Lingua Libre.
      (NdM : l’occasion d’étiqueter tous les contenus parlant de shtooka et de retomber sur d’autres projets comme OpenSpell, Taboeba.org, etc.)

    • Forvo est probablement le site équivalent le plus connu. Ce site présente une ergonomie plus aboutie que Lingua Libre mais utilise une licence non libre.

    • Lingopolo est un site conçu pour apprendre les langues à partir d’enregistrements audio. Ce n’est donc pas un site d’enregistrement à proprement parler mais un site qui utilise des enregistrements audio. Les données ne sont pas libres (CC by-nc-sa).

    • Common Voice est une initiative de Mozilla qui vise à constituer une immense base de données d’enregistrements vocaux qui permet à n’importe qui de facilement et rapidement entraîner des applications interagissant avec la voix, potentiellement dans toutes les langues. Les données de Common Voice sont disponibles sous licence CC0. (NdM : l’étiquette common_voice a été mise sur les contenus concernés)

    Un peu de technique

    Le site s’appuie sur MediaWiki. Les enregistrements sont effectués via une extension Mediawiki spécialement développée pour le besoin de Lingua Libre, RecordWizard.

    Il est nécessaire d’avoir un compte sur un site Wikimédia pour pouvoir contribuer à Lingua Libre ; la connexion s’effectue via l’extension OAuth. À noter qu’il est cependant possible de contribuer en « utilisant » le compte d’un autre utilisateur. Il a en effet été pensé dès le début du projet que la création de compte pouvait être un frein à la contribution. Un utilisateur enregistré a ainsi la possibilité de créer plusieurs locuteurs attachés à un même compte Wikimédia. Cela permet par exemple d’arriver dans un village reculé et de faire enregistrer des personnes peu à l’aise avec l’informatique ; elles n’ont qu’à prononcer les mots les uns après les autres. Sur Wikimedia Commons, les différents locuteurs seront visibles dans le nom du fichier (exemple).

    Une fois la série de mots enregistrés, une entrée est créée dans la base de données Wikibase pour chaque prononciation. Les enregistrements sont par ailleurs automatiquement envoyés sur Wikimedia Commons pour pouvoir être réutilisés par la suite. Un robot, LinguaLibreBot, se charge ensuite d’aller déposer les fichiers audio nouvellement créés sur le Wiktionnaire francophone, le Wiktionnaire occitanophone et sur les lexèmes de Wikidata. D’autres sites Wikimedia seront pris en charge dans le futur.

    Comment puis-je contribuer ?

    Comme tous les projets libres, il est possible de contribuer de différentes façons sur Lingua Libre.

    Enregistrer des prononciations

    Accessible à tous et toutes, vous pouvez enregistrer des séries de mots afin d’ajouter dans la base de données votre accent. Il n’y a pas de « bonne » prononciation donc toutes les prononciations sont les bienvenues. Ce sont les personnes qui réutilisent vos enregistrements qui feront le tri suivant leurs critères.

    Traduire des pages

    Le site Lingua Libre est un wiki. Comme il a vocation à être accessible à tous et toutes, toutes les pages du site sont traduisibles. Donc si vous remarquez qu’une page n’est pas traduite dans la langue que vous parlez, n’hésitez pas.

    À noter que les libellés des propriétés de la Wikibase sont également traduisibles.

    Écrire des pages d’aide

    Comme pour beaucoup d’autres projets libres, la documentation est le parent pauvre de Lingua Libre même si des efforts ont été réalisés dans ce sens. Donc si vous souhaitez contribuer en améliorant ou écrivant des pages d’aide, on vous accueillera les bras ouverts.

    Corriger des bogues/ajouter des fonctionnalités

    Historiquement, le site a été développé par un unique développeur. Le site est actuellement maintenu par une entreprise prestataire financée par Wikimédia France. À terme, il faudrait que Lingua Libre soit maintenu par un noyau solide de quelques développeurs capables de corriger rapidement des petits défauts. Les bogues plus compliqués pourront continuer à être pris en charge par Wikimédia France.

    L’ensemble du code est visible sur Github. Les push requests sont régulièrement vérifiées et appliquées par l’administrateur systèmes et réseaux de Wikimédia France. Au niveau compétence technique, il y a de la CSS et du Javascript. MediaWiki est pour sa part écrit principalement en PHP. Les bogues et demande de fonctionnalités sont visibles sur Phabricator. Au niveau de la CSS, quelques bogues restent après le passage à la nouvelle charte graphique en juin 2020. Si vous voulez donner un coup de main, ça se passe ici.

    Le futur ?

    Lingua Libre est un site encore jeune mais qui est déjà pleinement fonctionnel. Le futur du site sera probablement conditionné d’une part au soutien financier apporté par l’association Wikimédia France et d’autre part par la constitution d’une communauté suffisamment nombreuse pour assurer à la fois la création de nombreuses prononciations et la maintenance technique du site. Pour le moment, cette communauté est surtout composée de contributeurs et contributrices de France accompagnée d’une participation de quelques personnes d’Inde. L’internationalisation de la communauté est également un enjeu majeur afin d’assurer une plus grande diversité des mots enregistrés.

    Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur