Espionnage : menace sur les élections - Benjamin Bayart

Benjamin Bayart

Titre : Espionnage : menace sur les élections
Intervenant : Benjamin Bayart - Caroline Roux
Lieu : Émission C dans l'air - France 5
Date : Décembre 2016
Durée : 1 min 09
Visualiser l'extrait
Licence de la transcription : Verbatim

Transcription

Caroline Roux : Donc vous nous dites « c’est très bien qu’on mette en place une cyber armée », le gouvernement appelle ça comme ça, 2600 agents qui vont surveiller ça de très près et « c’est très bien qu’on dise aux partis politiques et aux organismes sensibles : "Arrêtez la naïveté !" »

Benjamin Bayart : C’est même un peu tard !

Caroline Roux : Ouais !

Benjamin Bayart : Pour moi c’est même plus embêtant que ça. C’est-à-dire le fait de chiffrer ses communications, c’est nécessaire à l’exercice de la vie privée. Pas que ! Pas que pour éviter les espions et les grands machins internationaux ! Si vous ne voulez pas que votre conjoint jaloux regarde ce qu’il y a sur votre téléphone, il faut que le téléphone soit chiffré ! C’est comme ça ! Pour garder un peu de vie privée, il faut que les communications soient privées. C’est normal pour une communication.

Caroline Roux : Hmm !

Benjamin Bayart : Et donc il y a un vrai besoin, il y a un vrai problème de compréhension de ces enjeux dans nos partis politiques. Je ne comprends pas que la boîte mail d’un élu ne soit pas chiffrée. Je ne comprends pas que son téléphone ne soit pas chiffré. Je ne comprends pas que ses communications soient en clair. Et ça, c’est un problème fondamental d’éducation de nos politiques. Ils sont tellement à l’envers que le discours publiquement tenu dit : « Il n’y a que les terroristes qui chiffrent leurs communications ! » Eh bien non ! Il y a tous les gens qui ont le droit à la vie privée, y compris nos politiques !