Promouvoir et défendre le logiciel libre

Pionnière du logiciel libre en France, l'April, constituée de 4127 adhérents (3717 individus, 410 entreprises, associations et organisations), est depuis 1996 un acteur majeur de la démocratisation et de la diffusion du logiciel libre et des standards ouverts auprès du grand public, des professionnels et des institutions dans l'espace francophone. En savoir plus....

Bannière de la campagne donnons la priorité au logiciel libre

Adhérez maintenant pour
soutenir le logiciel libre

image illustrant l'adhésionVotre adhésion fait la différence. Nous avons besoin de vous. Une explication en 1 minute 30 secondes sur pourquoi et comment soutenir l'April :

vidéo (Theora)  -  audio (OGG)

Le mot du président

photo de Lionel Allorge«L'objectif de l'April est d'établir une structure de promotion et de défense du logiciel libre avec des moyens à la hauteur des enjeux. Pour cela, l'April a besoin de votre soutien.

Adhérer à l'April ne vous engage pas à être actif dans l'association. Mais forte de milliers de membres, l'April obtiendra plus facilement l'audience des élus, du gouvernement et des décideurs sociaux et économiques. Grâce à vos cotisations et à vos dons, elle pourra financer ses permanents et embaucher les personnes qu'exigent ses actions et les dossiers de plus en plus complexes qu'elle traite.» Jean-Christophe Becquet

Événements à venir

Citation du moment

Photo de Marielle de Sarnez

Il est fondamental que les pouvoirs publics s'intéressent au Logiciel Libre. C'est un enjeu de compétitivité pour l'Union européenne dans les technologies de l'information, et la condition de notre indépendance technologique.

— Marielle de Sarnez

Vidéos

Libres échanges - Philippe Jaillon

Philippe Jaillon

Titre : Libres échanges
Intervenant : Philippe Jaillon, enseignant chercheur
Lieu : Rencontres Mondiales du Logiciel Libre
Date : Juillet 2017
Durée : 25 min 49
Visionner la vidéo
Licence de la transcription : Verbatim
NB : Transcription réalisée par nos soins.
Les positions exprimées sont celles de l'intervenant et ne rejoignent pas forcément celles de l'April.